FONDtr2

 

 

samedi 24 juillet 2021

L'association Luciol-Cave à musique a tenu son assemblée générale samedi en présence du sénateur Jérôme Durain, représentant la Région, Hervé Reynaud, adjoint à la Culture à la Ville de Mâcon, et Maguy Monnery, conseillère municipale en charge de la culture à la ville de Charnay.

Dans son discours, le président Thomas Rivier a souligné le maintien de l'équipe malgré la particularité de l'année 2020 qui a fortement impacté le fonctionnement des projets artistiques et culturels sans compter le vivre ensemble. Avant de rappeler que la Cave a pour mission d'aider et d'accompagner les projets artistiques et culturels.

 

Rapport moral

La Cave est toujours restée ouverte pour les musiciens professionnels afin de les accompagner dans leurs projets artistiques. Luciol joue un rôle important en matière de solidarité professionnelle.

L'équipe salarié a été maintenue grâce aux nombreuses aides. Toutes les équipes ont bénéficié de plusieurs formations techniques.

En 2020, l'association comptait une cinquantaine d'adhérent(e)s.

 

Rapport financier

Le résultat est excédentaire avec 59 485 € ! Les dépenses ont diminué de 30 %. Le budget du festival, annulé cette année, qui dépasse d'ordinaire le million d'euros, coûte malgré tout 68 000 € en frais d'annulations et de remboursements.

Luciol et la Cave à musique ont bénéficié au total de 150 000 € de subvention publique.

 

Les projets d'activités marquants en 2020

L'année avait bien commencé avec quelques concerts hors les murs, un travail mené avec l'aide sociale à l'enfance et l'accueil de stagiaires de l'EPAS. 2020 a également marqué le transfert complet du Peace and Love, portée depuis 17 ans par Luciol, et qui revient désormais à la fédération régionale. Au cours de l'année, une microbrasserie a vu le jour ainsi qu'un atelier de sérigraphies initié par Greg. L'équipe des bénévoles a entrepris quelques travaux dans la cuisine. 2020, c'est aussi, l'intégration de la Lutinerie parmi les membres du CA et le report de la mise à disposition d'une seconde cave en 2022.

Luciol enregistre sur la partie diffusion : 25 ouvertures publiques, 35 projets artistiques, 3823 spectateurs, 55 abonné(e)s à la saison, 6 sur le trimestre. Une trentaine de jours d'occupations du plateau de diffusion. 3 200 heures d'utilisation des locaux de répétition, 450 musiciens. Des concerts hors les murs l'été dernier et chez des particuliers. Des partenariats en particulier avec le musée des Ursulines et la résidence départementale. Avec la ville, plusieurs projets ont été mis en place dans le cadre scolaire.

Les rapports moral, financier et d'activités ont été adoptés à l'unanimité.

« La région aide la culture, elle est là pour vous soutenir », a rappelé le sénateur. Maguy Monnery a renchéri : « La ville de Charnay continuera de vous soutenir » et Hervé Reynaud a conclu : « Nous avons maintenu les subventions afin que la Cave puisse rayonner comme elle se doit et qu'elle soit de plus en plus accessible. »

M. A.

Photo d'accueil : Stephan Soulaire, trésorier, Thomas Rivier, Didier Goiffon, directeur.

 

Photos : M. A.

MÂCON : Le village des jeux est ouvert, du 23 juillet au 29 août c'est la fête du sport.

Macon avec 4 autres villes a été choisie pour accueillir ce dispositif de célébration et de soutien pour faire vivre les jeux de Tokyo et faire découvrir les disciplines olympiques.

MÂCON : Un ado se défenestre du 5ème étage

Non, il n'est pas mort et n'est pas quadragénaire... Actualisé à 17h45.

CHARNAY : La route de Davayé fermée à la circulation à partir de lundi

Et pour une semaine pour des travaux sur le réseau d’eau et d’assainissement…

MÂCON : Les spectacles de l’Été frappé concernés par le pass sanitaire

La Ville de Mâcon a communiqué ce matin les modalités de mise en œuvre du pass sanitaire…

DAVAYÉ : Vitilab inauguré, la transition numérique et robotique est lancée !

Le Vitilab a été inauguré ce lundi matin. Cette nouvelle structure dépendante du Vinipôle Sud Bourgogne est innovante à plus d’un titre…

LOUHANS : La Seille est entrée en phase de décrue

La Préfecture en appelle néanmoins à la prudence.