mercredi 4 août 2021

 

Le binôme candidat de Majorité départementale pour le canton de Mâcon 1 bat la campagne en cette dernière semaine avant 1er tour dimanche. Flacé ce mardi soir, Sennecé mercredi soir et dernier rendez-vous à Charnay jeudi soir pour une réunion publique à la salle Ballard.

Rencontrés cette fin d’après-midi, les deux maires candidats ont insisté sur leur volonté de travailler à la convergence des politiques publiques, « impérative au sortir d’une crise sanitaire qui n’a pas encore montré toutes ses conséquences. »

 

« C’est une crise inédite, il va y avoir l’atterrissage et nul ne lit dans le marc de café. Mais nous savons que nous arrivons au bout d’un système ultra-protecteur. Nous élus, devrons montrer une grande capacité d’adaptation et de réactivité aider à la résolution des problèmes qui se poseront » a développé Christine Robin. « La complémentarité des Villes et du Département sera déterminante. Ce sont les deux échelons les plus proches des gens. C’est pour cela que nous nous présentons ensemble, avec cet état d’esprit : être attentif et réactif. »

« Le télé-travail par exemple, va sans doute durer, ce qui a des conséquences sur les familles, l’organisation de la vie familiale et professionnelle ; Les personnes âgées ont été isolées et durement éprouvées, il nous faudra apporter des réponses avec le pragmatisme qu’a montré le président Accary, notamment à travers le centre départemental de santé. Un problème, une solution. »

 

Pour Jean-Patrick Courtois, très grande importance est accordée à la politique contractuelle : « Plus on est dans du local, plus le contrat prend du sens. On se met d’accord sur un programme, et on avance ensemble. L’expérience compte beaucoup pour cela, nous l’avons. L’esprit de notre candidature, c’est être ensemble pour contractualiser et être utile. »

 

Le binôme s’engage à conforter le canton comme pôle de santé du Mâconnais ; accompagner les communes dans leurs investissements, innover pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées ; maintenir en proximité les centres de secours et d’intervention ; renforcer les dispositifs de retour à l’emploi et l’accompagnement des jeunes.

R.B.

 

 

 

 

POLITIQUE : Delphine Batho (Génération écologie) candidate à la primaire des écologistes

Génération écologie Bourgogne - Franche-Comté vient de créer des comités de soutien dans tous les départements de la région.

DÉPARTEMENTALES : Claude Cannet et Hervé Reynaud, candidats pour Mâcon 2, reçoivent la visite d'André Accary

Avec le président sortant André Accary, réélu triomphalement dimanche dernier dans son canton de Paray-le-Monial, les candidats de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale ont rappelé les raisons de leur engagement au cours d’un point presse à Mâcon.

DÉPARTEMENTALES : Avec Christine Robin et Jean-Patrick Courtois, candidats pour Mâcon 1, l'expérience au service du territoire

Le binôme candidat de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale s'est exprimé ce jeudi pour macon-infos à l'occasion de la visite à Mâcon d'André Accary, président sortant réélu dimanche dernier sur son canton, en soutien aux candidats de l'UASL.

RÉGIONALES : Pour Stéphanie Modde, « nous avons la garantie de la présidente sortante que nous pourrons porter notre projet écologiste »

Huit colistiers éligibles, deux vice-présidences, 1 % du budget régional pour la biodiversité, expérimentation de l'écotaxe poids lourds... la candidate des écologistes au premier tour donne des précisions sur l'accord de fusion avec la liste conduite par Marie-Guite Dufay pour le second tour.

DÉPARTEMENTALES : Les candidats « Changeons d'air ! » boostés par leur présence au 2ème tour

Réunis.es avec quelques sympathisants et militants mardi soir à la salle familiale des Saugeraies, les candidats.es Changeons d'air ! pour les cantons de Mâcon-1 et Mâcon-2 se sont sentis.es pousser des ailes avec leurs scores du 1er tour.