FONDtr2

 

 

samedi 24 juillet 2021

Mardi, trois demandeurs d’emploi suivis par Handisertion et Cap Emploi 71 ont participé au lancement du projet 100 % inclusion avec un après-midi de simulation d’entretiens de recrutement et d’échanges.

En 2020, suite à un appel à projet lancé et financé par l'Etat, auquel les associations gestionnaires de CAP EMPLOI de Bourgogne Franche Comté ont répondu conjointement, Cap Emploi 71 a été déclaré lauréat du marché « 100 % inclusion - l'Hactivateur de compétences ».

En Saône-et-Loire, Handisertion a donc pour mission de développer ce projet expérimental à destination des personnes les plus vulnérables, en situation de « décrochage ou de difficulté » avec l'emploi et en situation de handicap, sur trois années. L’idée est de les aider à retrouver de l’estime de soi, de la confiance en ses capacités professionnelles, à restaurer sa motivation pour surmonter son handicap ou ses problèmes de santé pour avancer.

La proposition d’Handisertion est de s’entourer d’animateurs bénévoles issus du monde professionnel (chef d’entreprises, professionnels du soin, etc) qui ont un peu de temps à donner aux plus fragiles pour leur faire profiter de leurs conseils et expériences.

Les participants suivis par Cap Emploi et Handisertion peuvent partager par petits groupes, les doutes, les écueils ou des échecs du passé et peuvent miser par la force du collectif afin de rebondir. Les situations conflictuelles comme un entretien avec un employeur ou un entretien de fin de période d’essai ont aussi pu être testé par les trois participants.

Deux femmes et un homme ont été les premiers à bénéficier du projet en participant à l’atelier « Face à un recruteur : même pas peur » ce mardi 15 juin  dans une salle prêtée par les associations des Francas et de Canopé, juste à côté de la MJC de l’Héritan.

Théo, habitant de la commune de Chânes, a pour projet professionnel de trouver un emploi de mise en rayon en entreprise dans un milieu ordinaire. Eloise, qui réside à Lugny, souhaite intégrer un CRP (Centre de Réinsertion professionnelle) pour trouver sa voie et dans quel domaine elle peut apporter son dynamisme. Enfin, Rhira qui est en pleine reconversion professionnelle, a profité de cet après-midi pour évoquer les difficultés d’accepter la maladie il y a plusieurs et de retrouver la motivation à ce moment-là. Désormais, elle souhaite devenir sophrologue après une première carrière professionnelle en tant que aide-soignante.

Ils ont pu simuler des entretiens d’embauche auprès de Véronique Bonneau, directrice des Services de Handisertion 71 et de Cap Emploi 71, et de Sandrine Gauthier, chargé de développement et H’activatrice de compétences à Handisertion 71. Les participants ont pu revoir un certain nombre de conseils pratiques (sur la posture, la tenue, la confiance en soi, les documents à emmener, les traits de notre personnalité à évoquer) pour ce moment important d’une carrière professionnelle où il faut réussir à se présenter et à se vendre devant un recruteur.

Désormais, Cap Emploi et Handisertion 71 sont à la recherche d’employeurs, prêt à animer et à échanger sur ces types d’ateliers ou sous d’autres formes, de manière bénévole, auprès de ces deux structures à la tête du projet.

 

MÂCON : Le village des jeux est ouvert, du 23 juillet au 29 août c'est la fête du sport.

Macon avec 4 autres villes a été choisie pour accueillir ce dispositif de célébration et de soutien pour faire vivre les jeux de Tokyo et faire découvrir les disciplines olympiques.

MÂCON : Un ado se défenestre du 5ème étage

Non, il n'est pas mort et n'est pas quadragénaire... Actualisé à 17h45.

CHARNAY : La route de Davayé fermée à la circulation à partir de lundi

Et pour une semaine pour des travaux sur le réseau d’eau et d’assainissement…

MÂCON : Les spectacles de l’Été frappé concernés par le pass sanitaire

La Ville de Mâcon a communiqué ce matin les modalités de mise en œuvre du pass sanitaire…

DAVAYÉ : Vitilab inauguré, la transition numérique et robotique est lancée !

Le Vitilab a été inauguré ce lundi matin. Cette nouvelle structure dépendante du Vinipôle Sud Bourgogne est innovante à plus d’un titre…

LOUHANS : La Seille est entrée en phase de décrue

La Préfecture en appelle néanmoins à la prudence.