dimanche 25 septembre 2022

Si elles n'étaient pas prises, il envisage des recours pour faire valoir les droits des citoyens de Bourgogne - Franche-Comté

 

Communiqué de Bastien Faudot (liste Le Temps des cerises) :

Depuis plusieurs jours, les témoignages d’une défaillance grave et généralisée de l’acheminement du matériel officiel de la campagne (professions de foi et bulletins de vote) s’accumulent. Ce phénomène est particulièrement avéré dans l’ensemble des régions pour lesquelles le marché a été attribué au prestataire privé Adrexo. Cela se vérifie de façon significative en Bourgogne Franche-Comté.

Alors que le code électoral impose aux services de l’Etat d’assurer la distribution de ces documents au plus tard le « mercredi précédent le 1er tour de scrutin », nous constatons qu’au moins 1/3 des foyers n’ont pas reçu ce matériel moins de 24 heures avant l’ouverture du scrutin. En Côte d’Or, département de la capitale régionale, les services de l’Etat reconnaissent que seulement 62% des documents étaient diffusés jeudi soir selon l’aveu même du prestataire. Dans les départements les plus ruraux, les manquements sont encore plus massifs.


Les symptômes de ce préjudice porté à notre démocratie sont inouïs : des piles d’enveloppes entassées dans les cages d’escalier, quand ce n’est pas jetés à la poubelle ou abandonnés dans les bois, des boites aux lettres vides, des distributeurs désorientés qui ne savent pas identifier les rues, les quartiers et les électeurs qui y résident. Et lorsque l’enveloppe est bien arrivée dans la boite aux lettres, l’ordre de présentation des professions de foi n’est la plupart du temps pas respecté !  

Dans ces conditions, comment imaginer le déroulement d’un scrutin déjà singulièrement fragilisé par le désintérêt massif de nos concitoyens, et par la crise sanitaire ? Quel sera le sens des résultats demain soir ?

Nous demandons que l’Etat prenne dans l’urgence toutes les dispositions nécessaires, quoi qu’il en coûte, pour garantir la sincérité du scrutin, demain, ou à défaut, à une date ultérieure. Si les mesures exemplaires ne sont pas prises, nous engagerons les recours nécessaires pour faire valoir les droits des citoyens de Bourgogne Franche-Comté.

Il n’est pas imaginable que l’Etat s’accommode d’un tel amateurisme à l’heure où le Ministre de l’Intérieur tente de minimiser un dysfonctionnement généralisé.

Au-delà, Le Temps des Cerises demande solennellement qu’une commission d’enquête parlementaire soit organisée dans les plus brefs délais et que l’Etat revienne sur le choix de s’en remettre à l’ouverture à la concurrence. Preuve est faite, une fois de plus, que notre République a besoin de ses services publics.

Bastien Faudot,
Liste d’union de la gauche Le Temps des Cerises

 

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : L’Inrap fête le patrimoine

Avec notamment les vestiges de la villa gallo-romaine de Fleurville qui se dévoilent au public…

JOURNEES DU PATRIMOINE : Allez-y en transports en commun !

A l'occasion des Journées européennes du patrimoine des 17 et 18 septembre, placées sous le thème du "Patrimoine durable", la Région Bourgogne-Franche-Comté commercialise des pass à tarifs réduits valables sur le réseau TER et sur les réseaux urbains. 

BOURGOGNE : L'URSSAF propose des nouveautés facilitantes pour accompagner les parents employeurs

Dans la perspective de la rentrée, l’URSSAF Bourgogne déploie un bouquet de nouveaux services, à destination des parents employeurs, pour faciliter la garde d’enfant à domicile grâce à «un accompagnement à 360°».

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Le prix de revient des repas va augmenter de 10 %

Une augmentation qui sera répercutée seulement de moitié pour les familles a annoncé la présidente de Région lors de sa conférence de presse de rentrée.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Appel à projets de la Fondation Orange pour l’inclusion numérique des jeunes

Les associations d’insertion peuvent déposer leurs projets autour du numérique jusqu’au 18 septembre.

BOURGOGNE : Les douaniers saisissent 7,76 kg de cocaïne à Brognon

La brigade des douanes de Dijon a réalisé une nouvelle interception de produits stupéfiants.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Près de 90 000 personnes vivent dans une structure collective

Internats scolaires, casernes militaires, maisons de retraite... 3,2% de la population de la Bourgogne-Franche-Comté vit dans une communauté selon une enquête de l'INSEE.

BOURGOGNE : On pourra voir l'ISS ce dimanche soir

Rendez-vous à la tombée de la nuit

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Un nouveau pont rail à Chagny, sur la ligne SNCF Dijon-Nevers-Tours-Montchanin-Paray le Monial

SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, réalise des travaux de remplacement du pont ferroviaire franchissant la Dheune à Chagny pour un montant de 5,2 M financés par SNCF Réseau.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Le nombre de demandeurs d'emploi baisse de 15,2% au deuxième trimestre 2022

Sur un an glissant, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A au deuxième trimestre 2022 s'inscrit en baisse de 15,2%. Il augmente de 0,6% par rapport au trimestre précédent.

CANICULE : Les solutions pour aider les oiseaux à supporter la vague de chaleur

La Ligue de protection des oiseaux de Bourgogne-Franche-Comté donne «les gestes simples» pour aider les oiseaux, les petits mammifères et les insectes qui eux aussi ont chaud et soif.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Marie-Guite Dufay se félicite des retombées du plan européen pour l’hydrogène propre

Un projet important d'intérêt européen commun (PIIEC) intitulé «Hy2Tech», portant sur l’hydrogène décarboné, a été approuvé le 15 juillet par la Commission européenne, pour un montant de financements publics à hauteur de 5,4 milliards d'euros concernant quinze États membres.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Lente progression de l’emploi dans la région au 1er trimestre 2022

L'INSEE analyse que la croissance de l’emploi régional repose surtout sur le secteur marchand hors intérim.

BOURGOGNE-FRANCHE COMTÉ : Le Tour de France a traversé la région, et le département de Saône-et-Loire était à l'affiche

Partie de Dole dans le Jura ce samedi midi, l'édition 2022 du Tour de France a fait un passage dans la région Bourgogne-Franche-Comté avant de se rendre en Suisse direction Lausanne, en passant par les monts du Jura.