Le quartet franco-anglais était en concert lundi soir à la salle du Vieux Temple pour une soirée festive, pétillante et conviviale empreinte de sonorités celtiques mêlant des rythmes de pop-rock.

Les quatre musiciens-chanteurs du groupe, installés depuis 1993 en Bretagne, sont également multi instrumentistes avec une vingtaine d'instruments joués sur scène (violon, guitare, bouzouki, contrebasse, flûte, scie musicale, banjo, dulcimer, mandoline, ukulélé, saxophone, ...).

« Nous allons jouons du pop rock celtique avec plusieurs compositions originales inspirées de la musique traditionnelle, expliquait Rosie Short avant le concert. Nous disposons d'instruments qui n'existent que chez nous, inventés et fabriqués par Boris Lebret, notre guitariste/bassiste. On espère établir le contact avec le public et avoir beaucoup de partages. Il y aura des moments dynamiques et d'autres plus poétiques. La musique sur scène nous a manqué et nous sommes ravis de retrouver le public après huit mois d'absence ! C'est notre première tournée depuis octobre dernier. Aujourd'hui, c'est la fête de la musique et le premier jour de l'été, il est temps de relancer les choses. »

Rosie Short et son frère Chris Short (de Londres), Margaux Scherer (du Juras) et Boris Lebret (de Bretagne) ont offert un programme varié de chansons et de mélodies d'Irlande, d'Écosse, d'Angleterre, du Québec, d'Amérique, ainsi que leurs propres compositions.

Churchfitters a visiblement conquis le public dès la première mélodie.

M. A.

 

 

Photos : M. A.

Margaux

Rosie

Chris

Boris