lundi 2 août 2021

Huit colistiers éligibles, deux vice-présidences, 1 % du budget régional pour la biodiversité, expérimentation de l'écotaxe poids lourds... la candidate des écologistes au premier tour donne des précisions sur l'accord de fusion avec la liste conduite par Marie-Guite Dufay pour le second tour.

Communiqué de Stéphanie Modde au nom des candidats et candidates de la liste Écologistes & Solidaires :

 

10,3 % au premier tour, Unis pour le second

 

Bonjour à tous et toutes,

Dimanche, 67 618 des électeurs et électrices de Bourgogne-Franche- Comté, soit plus de 10% des suffrages, ont fait le choix de l'écologie. C'est un résultat dont nous pouvons être fiers. Je vous en remercie car c'est le fruit d'un travail collectif et d'un engagement de chacun et chacune.

Avec une abstention qui s'aggrave, il n'est plus possible de gouverner comme si le vote était le seul fondement de la légitimité démocratique. Les écologistes défendent depuis toujours de nouvelles pratiques participatives et coopératives. Nous les mettrons en oeuvre pour mieux associer les habitants et habitantes de Bourgogne-Franche-Comté. Cela passe aussi par plus de transparence.

Notre résultat enracine l'écologie politique en Bourgogne-Franche-Comté. Il conforte notre choix collectif d'avoir présenté notre liste et notre projet écologiste au premier tour. Pendant toute la campagne, nous avons été traités par les médias nationaux comme une liste secondaire. Les résultats de dimanche ont prouvé que ce n'était pas le cas.

Ce premier tour a également montré que les listes faisant campagne sur la peur et le rejet de l'autre, sur des thèmes qui ne sont pas liés aux compétences de la Région, n'ont pas obtenu les scores qui étaient annoncés. Par ailleurs, il faut relever le résultat de la liste "Notre Région par Cœur" menée par Marie-Guite Dufay qui lui a permis d'être en première place. Cela s'est vérifié dans toute la France : les exécutifs en place ont fortement bénéficié de la prime aux sortants.

Cette satisfaction de notre résultat ne se retrouve pas dans la place que nous avons obtenue dans la liste fusionnée. Fidèles à nos engagements, nous avons fait le choix de la responsabilité et du rassemblement des écologistes et de la gauche, dans un contexte où le RN recule mais reste néanmoins une menace pour ce second tour.

Nous avons ainsi obtenu 8 places éligibles, dont deux Vice-présidences ainsi que des moyens d'agir. Nous avons la garantie de la présidente sortante que nous pourrons porter notre projet écologiste. Le protocole d'accord que nous avons signé porte ainsi notamment sur le renforcement des moyens attribués aux professionnels de l'agriculture biologique en Bourgogne-Franche-Comté, sur l'augmentation des produits bios et locaux dans la restauration scolaire avec un objectif de 75%, sur l'inscription de 1% du budget régional pour la sauvegarde de la biodiversité, sur l'acquisition de forêts pour en faire des laboratoires de gestion écologique, sur l'expérimentation de l'écotaxe poids lourds pour reverser les recettes sur la mobilité propre, sur des moyens augmentés pour un plan massif de rénovation thermique des bâtiments, sur l'amplification des aides pour les énergies renouvelables ou encore sur une meilleure prise en compte des citoyens et citoyennes dans les décisions politiques, en particulier des jeunes.

Alors que le nouveau projet de rapport du GIEC évoque les "retombées cataclysmiques" des dérèglements climatiques d'ici 2050, vous pouvez compter sur notre combativité pour tout faire pour engager la Bourgogne-Franche-Comté dans la voie de la transition écologique.

Je tiens à saluer tout particulièrement celles et ceux qui ont porté notre campagne dans leurs départements respectifs et qui ne siégeront pas au Conseil Régional. . Celui-ci sera privé de personnalités de valeur et de compétences fortes et reconnues. Je remercie également toutes les personnes qui se sont impliquées dans la campagne et grâce à qui l'écologie a pu atteindre 10,34%.

Il n'y avait pas d'écologistes dans le précédent conseil régional. Il y en aura désormais dans le prochain si la gauche et les écologistes l'emportent ce dimanche. Nous porterons avec courage le projet écologiste, avec encore plus de détermination suite à cet épisode. Partout l'écologie progresse. En Île-de-France et en Pays-de-Loire, elle est même en passe de l'emporter. Notre liste, notre résultat, la campagne que nous avons menée, tout cela sera payant à terme. La présidentielle et les législatives arrivent très vite et les marqueurs que nous avons posés nous serviront, j'en suis sûre, de points d'appui à ce moment-là. Cela passe déjà par une victoire la plus large possible ce dimanche : aucune voix écologiste ne doit manquer à la liste d'union.

Salutations écologistes

 

 

 

 

 

DÉPARTEMENTALES : Claude Cannet et Hervé Reynaud, candidats pour Mâcon 2, reçoivent la visite d'André Accary

Avec le président sortant André Accary, réélu triomphalement dimanche dernier dans son canton de Paray-le-Monial, les candidats de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale ont rappelé les raisons de leur engagement au cours d’un point presse à Mâcon.

DÉPARTEMENTALES : Avec Christine Robin et Jean-Patrick Courtois, candidats pour Mâcon 1, l'expérience au service du territoire

Le binôme candidat de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale s'est exprimé ce jeudi pour macon-infos à l'occasion de la visite à Mâcon d'André Accary, président sortant réélu dimanche dernier sur son canton, en soutien aux candidats de l'UASL.

RÉGIONALES : Pour Stéphanie Modde, « nous avons la garantie de la présidente sortante que nous pourrons porter notre projet écologiste »

Huit colistiers éligibles, deux vice-présidences, 1 % du budget régional pour la biodiversité, expérimentation de l'écotaxe poids lourds... la candidate des écologistes au premier tour donne des précisions sur l'accord de fusion avec la liste conduite par Marie-Guite Dufay pour le second tour.

DÉPARTEMENTALES : Les candidats « Changeons d'air ! » boostés par leur présence au 2ème tour

Réunis.es avec quelques sympathisants et militants mardi soir à la salle familiale des Saugeraies, les candidats.es Changeons d'air ! pour les cantons de Mâcon-1 et Mâcon-2 se sont sentis.es pousser des ailes avec leurs scores du 1er tour.