Communiqué de la liste notre Région par Cœur (Marie-Guite Dufay) suite à un projet de rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat :

 

Ce mercredi, un projet de rapport des experts scientifiques du GIEC apporte de nouvelles précisions et alerte sur l’ampleur du dérèglement du climat. Quel que soit le rythme de réduction des émissions de gaz à effet de serre, les impacts dévastateurs de ce dérèglement, sur la nature et l’humanité, vont s’accélérer. Mais il est encore temps d’agir avec courage et responsabilité pour amortir le choc, s’adapter, et rester sous la barre d’une  augmentation de 1,5°.

Le réchauffement global touche déjà nos forêts, notre agriculture, notre viticulture, notre arboriculture, notre tourisme et les emplois qui en dépendent.

Il s’agit d’une urgence absolue ! C’est l’inaction politique qui est punitive.

Pour y faire face, nous devons laisser de côté les démagogies conservatrices qui ne servent qu’à flatter l’électorat.

Seule la liste d’union « notre Région par Cœur » menée par Marie-Guite Dufay s’attelle à ce combat et doit l’emporter largement dimanche afin que la région Bourgogne-Franche-Comté poursuive résolument la trajectoire de transition écologique et de préservation de la biodiversité

« L’urgence climatique c’est le nerf de la guerre, c’est le sujet numéro un » rappelait il y a peu Marie-Guite Dufay.

Au soir du premier tour, la gauche et les écologistes ont fait le choix responsable d’unir leurs forces, leurs expériences et leurs compétences. Au-delà des divergences connues et surmontables, la mobilisation collective pour le climat nous rassemble parce qu’elle est gage d’espérance et de vie

Il n’y a pas de formule magique. La priorité absolue c’est la réduction des émissions de GES.  C’est notre seul guide.  Et n’oublions jamais que la nature c’est la meilleure alliée du climat et notre alliée

Le retour des écologistes au sein du conseil régional est une bonne nouvelle. Ils pousseront encore plus loin la dynamique engagée.

 

Photo Laurent Guillaumé - info-chalon