Capture_decran_2015-08-06_a_12.08.13.png

J'ai quitté la Nièvre pour l'Yonne.

Les sensations du matin : un peu mal aux jambes mais très léger, un peu de fatigue mais c'est normal, je dors mal !

Le temps : malheureusement ce matin, il pleut et tout juste 11 degrés à 9h.

9h15 : Je pars donc de chez Sylvie et Patrick avec un peu de regret, mais d'autres amis m'attendent où il va se passer encore plein de choses.

J'arrive à l'office du tourisme pour enfin rencontrer en chair et en os Alex, avec qui on a quelques conversations mails et facebook, avec les croissants pour boire avec le café que l'on allait m'offrir.

Nous avons discuté du projet, rigolé un peu. Ensuite, elle m'a présenté le loueur de velos jaunes qu'ils ont à l'office, avec qui on discute remorque.

La pluie ne s'arrêtait pas donc, vers 10h, je decidais de partir malgré la pluie, de toute façon pas le choix...

 

Le debut du parcours se situait sur un route très passante, pas très intéressante, et la pluie n'arrangeait rien.

Après avoir traversé le pont surplombant le canal, la route se faisait moins et donc moins embêté. J'ai pu donc rencontré quelques cyclos avec leurs remorques et sacoches qui longeaient le canal.

La suite de la route allait m'emmener des plateaux tout jaunes mais beaucoup plus accidentés que la veille. Montées, descentes, ça n'arrêtait pas. Les côtes en plus étaient longues et pentues, entre 5 et 7 %, alors sans mon dernier pignon, je dû appuyer un peu plus sur les pédales. J'espère que je ne le paierai pas sur l'étape de demain.

J'ai même croisé un fan sur le bord de la route à Etivey.

Un trou perdu pasilly où, à part une église et une ferme, pas vu grand chose.

Je suis arrivé ensuite sur Noyers, qu'Alex m'avait indiqué comme une ville sympa et effectivement, elle était très jolie, un air moyen âgeux. Beaucoup de maisons à colombage.

J'ai également fais une rencontre très sympatique avec un groupe de cyclistes dont des jeunes qui venaient de Cluny.

 

Me voici donc reparti sur le plateau aux paysages dorés à monter et descendre comme en mer, et, vu que j'ai le mal de mer, j'espérais ne pas être malade... Lol. Il était 14h. Bien temps de manger. Mon nouveau compagnon de route, Lamy, avait une petite faim.

Nous decidâmes de faire la pause Saint Cyr les Colons.

Après s'être bien rassasiés, nous decidâmes de repartir après 30 mn de pause.

Juste avant de sortir nous avons croisés un troupeau de chèvres et leur chiens guideurs.

Le plateau n'en finissait pas, je commençais à avoir les jambes dures mais enfin les conditions et paysages changèrent et j' ai pu enfin atteindre Auxerre. Ce fut juste un passage rapide sur le pont Paul Bert.

 

Une fois le pont passé, direction un magasin de cycle pour essayer de resoudre mon problème de passage de vitesses. Apparement, pas de solution... à part essayer de nettoyer à fond et regraisser. Je ferais donc ça vendredi lors de mon étape de repos sur Angers. Après avoir fait quelques courses, me revoilà parti direction Toucy retrouver mon pote de BTS Laurent. Et là, l'enfer vallonné d'avant Auxerre, c'etait de la gnognotte. Les côtes étaient encore plus usantes et cela à durer 25 km. Mais ça valait ce petit village est superbe : ces fortifications, son plan d'eau...

Et bien sûr revoir mon ami Laurent qui m'a offert le petit coup de bière artisanale, locale ! s'il vous plait.

Merci à toi d'avoir partager ce moment avec moi et de m'avoir dit que d'aller sur Les Ormes (qui devait être l'arrivée) était également très dur.

 

Pour pouvoir passer plus de temps avec ma deuxième amie de la journée, elle est donc venue me chercher. Je laissais le velo et la remorque à la gendarmerie, car Laurent est gendarme.

Ciao Laurent et à Bientôt.

 

Me voilà donc parti avec Alexandra chez sa petite famille pour y passer la soirée.

Après une bonne douche, nous avons revisité toutes nos années de BTS en rigolant, et j'ai pu apprendre à connaître toute sa charmante petite famille.

Nous avons partagé ces bons moments autour d'un barbecue et quelques produit regionaux délicieux.

Un Vézelais, fromage de lait de chèvre au lait cru, ainsi qu'un deuxieme plus cendré, un vrai regal...

J'ai même eu des petits cadeaux regionaux : une bouteille de cidre locale ainsi que du miel du Morvan, trop bien...

Demain je dois me lever à 5h donc il est temps d aller se coucher.

Bonne nuit les amis et à demain pour de nouvelles aventures...

 1J1AE32.jpg

1J1A.jpg

1J1A95.jpg

1J1A2.jpg

1J1A3.jpg1J1A4.jpg1J1A8.jpg1J1A9.jpg

1J1A9996.jpg

1J1A91.jpg

1J1A92.jpg

1J1AE33.jpg

CHEVRES1J1A.jpg

1J1A96.jpg

1J1A99.jpg

1J1A992.jpg

1J1A994.jpg

1J1A996.jpg

1J1A999.jpg

1J1A9999.jpg