Communiqué

Dimanche dernier a eu lieu le premier tour des élections départementales et régionales. Le principal enseignement de ce scrutin a été le fort taux d’abstention et la participation de moins d’un électeur sur trois en Saône-et-Loire.

Or, les départements et les régions ont des compétences essentielles qui rythment les vies de chacun d'entre nous au quotidien.

Ce sont les départements qui ont la maîtrise de l’action sanitaire et sociale tant en faveur des personnes âgées et handicapées qu’en faveur des enfants et de l’ensemble des familles. Ce sont ces mêmes départements qui ont la responsabilité des collèges où étudient nos enfants ou encore des voiries départementales que nous empruntons chacun quotidiennement.

Parallèlement, ce sont les régions qui ont la maîtrise de l’ensemble du développement économique de notre territoire. Ce sont ces mêmes régions qui ont la responsabilité de nos lycées qui préparent l’avenir de nos adolescents ou encore des transports qui facilitent la mobilité notamment dans les territoires ruraux.

Dimanche dernier, l’ensemble des électeurs qui se sont déplacés ont empêché les candidats du Rassemblement National d’avoir un rôle à jouer dans le futur exécutif départemental et ont éloigné ces mêmes candidats de la tête de la région.

Malgré ces premiers résultats, nous devons tous nous mobiliser pour le second tour de ces élections.

Nous mobiliser pour un candidat capable de rassembler les forces vives de nos territoires et de travailler avec l’ensemble des acteurs de notre grande région.

Nous mobiliser et voter pour Denis Thuriot afin de permettre aux élus progressistes et républicains, œuvrant pour l’intérêt général, de représenter notre territoire au sein du conseil régional.

 

Benjamin Dirx, député de la 1ère circonscription de Saône-et-Loire