Communiqué
 
 
Les écologistes se félicitent du résultat sans appel du second tour. Il récompense la clarté et la sincérité de la liste d'union menée par Marie-Guite Dufay. Nos campagnes respectives de premier tour et l'accord programmatique qui en a découlé ont créé la dynamique qui était attendue.

L'abstention est à nouveau inquiétante. Elle est le résultat d'une multitude de facteurs mais les responsables politiques doivent absolument s'interroger sur leurs comportements qui lassent les citoyens et citoyennes. Nous tenons, dans ce contexte, à remercier particulièrement les fonctionnaires municipaux ainsi que les bénévoles (assesseurs, présidents de bureaux de vote, personnes venues dépouiller...) qui ont permis la tenue de ces élections.
 
Leur civisme tranche avec la désinvolture du gouvernement dans l'acheminement de la livraison de la propagande électorale.
 

Comme l'a dit Stéphanie Modde ce soir sur le plateau de France 3 : "la gauche et les écologistes ont su s'unir pour proposer un projet, quand les autres n'ont fait que dénigrer. " Les caricatures outrancières, parfois scandaleuses, pour tenter de discréditer n'ont pas eu d'impact. Les électrices et les électeurs attendent en effet de la hauteur, de la dignité et des projets, et non pas des comportements de cour d'école.
 
Les écologistes qui rejoignent le conseil régional seront des fers de lance pour engager au plus vite la transition écologique. À 8, ils et elles feront le travail de 15.
Européennes, municipales, régionales et départementales : la progression dans les urnes de l'écologie est désormais systématique. Cette dynamique est un signal fort à moins d'un an du rendez-vous de la présidentielle et des législatives.
La réponse à la crise climatique, l'effondrement de la biodiversité et l'injustice sociale, c'est l'écologie. Il y a urgence.
 
Stéphanie Modde, tête de liste