samedi 18 septembre 2021

Communiqué :

Second tour des élections régionales :

Marie-Guite Dufay élue sans électeurs et sans majorité populaire

 

A l'issue de ce second tour d'une élection régionale atypique, Julien Odoul et l'ensemble des candidats de la liste du Rassemblement National remercient les 163 364 électeurs Bourguignons et Francs-Comtois de leur soutien et de leur vote.

Alors que tous les commentateurs politiques et les diverses têtes de liste rivalisent d'arguments pour démontrer l'échec du Rassemblement National et cela même de la part de Denis Thuriot qui se targue d'avoir fait reculer le vote RN alors qu'il est le seul candidat à perdre des voix entre les deux tours, Julien Odoul rappelle que cette élection est avant tout une défaite cinglante de la démocratie ainsi que des partis politiques en place. On ne peut se réjouir, comme le fait Marie-Guite Dufay, d'une élection à la participation aussi désastreuse : plus d'1,2 million de Bourguignons et de Francs-Comtois qui ont déserté les urnes, une candidate sortante réélue avec 14,7% des inscrits.

Ce scrutin débouche sur une majorité régionale sans électeurs et sans assise populaire. Sans électeurs car Marie-Guite Dufay se retrouve élue par le suffrage d'1 électeur sur 10. C'est historique et significatif car la région sera gérée par un exécutif rejeté par 85% des électeurs !

Face à cette situation inédite, Julien Odoul et le Rassemblement National fort d'un groupe de 18 élus assumeront leur rôle de première opposition. En effet, avec 16 élus RN et 2 élus de L’Avenir Français, le mouvement patriote est le deuxième groupe politique du Conseil régional et la première force d'opposition devant les LR qui, rappelons-le, subissent la plus forte perte en sièges avec 7 élus en moins et la perte de leur statut de première force d'opposition.

Julien Odoul Rassemblement national

 

 

COVID-19 : Quatre soignantes appellent à l'aide les citoyennes et les citoyens pour sauver la santé et l'hôpital

À la veille de l'obligation vaccinale pour les soignants, quatre d'entre elles ont pris la plume pour exprimer leur incompréhension, leurs doutes et leur colère bien légitimes devant ce qui va advenir ce 15 septembre. « Bonjour à vous tous qui serez peut-être un jour patients ou qui l’êtes, aidez-nous à préserver la santé et l’hôpital !

POLITIQUE : Arnaud Montebourg candidat à la présidentielle...

...pour « éviter à la France la douleur d'un deuxième quinquennat Macron ou le danger d'un premier quinquennat Le Pen ».

EDITO - Covid-19 et vaccination : On aura tout vu !

Ce n'est pas le compteur du Téléthon mais c'est pourtant bien ce à quoi l'on pense quand on voit ce compteur à la vue du tout-passant devant le ministère de la Santé (photo leparisien.fr).

POLITIQUE : Delphine Batho (Génération écologie) candidate à la primaire des écologistes

Génération écologie Bourgogne - Franche-Comté vient de créer des comités de soutien dans tous les départements de la région.

DÉPARTEMENTALES : Claude Cannet et Hervé Reynaud, candidats pour Mâcon 2, reçoivent la visite d'André Accary

Avec le président sortant André Accary, réélu triomphalement dimanche dernier dans son canton de Paray-le-Monial, les candidats de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale ont rappelé les raisons de leur engagement au cours d’un point presse à Mâcon.

DÉPARTEMENTALES : Avec Christine Robin et Jean-Patrick Courtois, candidats pour Mâcon 1, l'expérience au service du territoire

Le binôme candidat de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale s'est exprimé ce jeudi pour macon-infos à l'occasion de la visite à Mâcon d'André Accary, président sortant réélu dimanche dernier sur son canton, en soutien aux candidats de l'UASL.