mardi 28 septembre 2021

 

La doyenne de l’assemblée départementale a présidé l’élection du président ce matin. Une 1ère pour une femme dans l’histoire du Département de Saône-et-Loire. Celle-ci l’a évoqué dans un discours d’introduction, rappelant d’où elle venait. Elle a également souligné la gravité de la situation quant à l’abstention.

   

Son entrée à l’Assemblée départementale date de 1988. « Le rôle d’une femme ou d’un homme politique n’est pas de ne pas faire de politique. Une fois élus, nous sommes au service de l’intérêt général. Mais se renier non, je revendique mes racines. Mon père a été élu, je suis restée fidèle à mon engagement. Le canton m’est resté fidèle et je lui suis restée fidèle. » 

Et de poursuivre : « J’étais la première femme élue au Conseil général. Ça fait bizarre d’être une femme dans une assemblée de 57 hommes. En juin 1989, le président a offert des cadeaux aux élus. Quand j’ai ouvert le paquet, j’ai trouvé une cravate !… J’avais une robe d’été, j’ai mis la cravate !

Il y a des binômes mixtes aujourd’hui, imposés par la gauche et par la loi, c’est une très bonne chose.

Nous allons élire un président… ce n’est pas encore le temps des femmes, qui peinent toujours à accéder à ces postes-là. Pourtant, comme disait Lamartine, qui a présidé cette assemblée, il y a une femme à l’origine de toutes les grandes choses. » 

 

Sur l’abstention

« Le peuple fait-il sécession par paresse ou par volonté ? » Question forte qu’a posé la conseillère départementale, déplorant au passage « l’impéritie du prestataire en charge de la distribution des professions de foi », avant  d’ajouter : « Je considère comme inacceptable l’abstention massive. De la grève démocratique qui s’est déroulée sous nos yeux, il faudra que le gouvernement tire les leçons, nous aussi bien sûr. Nous avons besoin des journalistes et des enseignants. Les chaînes d’info ont surtout parlé des Régionales, considérant ce scrutin comme l’anti-chambre de la présidentielle. »

 

Rodolphe Bretin

 

 

 

 

 

 

 

 

VERZÉ - Vendanges en Terres secrètes : mi-figue, mi-raisin, sans colère toutefois…

Vincent et Arnaud Granger sont deux frères viticulteurs sur Verzé. Si on entend de toutes parts que les vendanges sont bien maigres cette année, il n’en est pas de même chez les Granger qui disent faire un rendement assez favorable malgré les vicissitudes de 2021 entre COVID pour les humains et maladies diverses pour la viticulture. Rencontre.

MÂCON : La préfecture condamne les runs en zone industrielle

Un rassemblement illicite de près de 300 voitures a été constaté samedi soir. 

MÂCON : Il percute volontairement la voiture des policiers municipaux et les insulte

Situation assez rare au tribunal ce lundi 27 septembre : le prévenu, jugé au cours d’une comparution immédiate, a nié quasiment tous les faits qui lui étaient reprochés…

SAÔNE-ET-LOIRE : CGT, FO, FSU et Solidaires appellent à la mobilisation le 5 octobre

Une mobilisation pour les salaires, les retraites, les emplois, les conditions de travail et les conditions d’études des jeunes

PHOTOS : Chloé Galissi (Chalon) élue Miss Bourgogne 2021

Les photos du sacre signées David Rotat

MÂCON - Festival : Les Barbacane classics reviennent !

Barbacane Classics est LE festival de musique classique dédié au jeune public, produit par l’association Le Concert impromptu.

TRIBUNAL DE MÂCON : 1 200 appels téléphoniques passés depuis la prison en 6 mois à sa compagne

L’auteur de ces appels comparaissait ce lundi, dans le cadre de la comparution immédiate, devant le tribunal correctionnel de Mâcon pour appels malveillants réitérés entre le mois de mars 2020 et juillet 2021.