mardi 28 septembre 2021

 

Après une année d'échanges entre les lycéens du club solidarité et les associations Artisans du Monde et CCFD Terre Solidaire, les jeunes ont réalisé avec brio le podcast "L'étiquette qui gratte" qui a reçu le prix du jury lors du concours national "Réinventer le Monde" de l'Agence Française de Développement.

Au travers de cette micro-fiction basée sur la confection des vêtements, il s'agissait de sensibiliser les jeunes aux objectifs du développement durable tels que la lutte contre la pauvreté, la production soutenable et la consommation responsable. Les élèves ont su mettre en pratique leurs recherches pour des actions de solidarité au sein de l'établissement grâce à l’organisation d’une gratiféria mais aussi la récolte d’articles textiles pour l'association du Pont de Mâcon.

Avec quarante cinq réalisations de collégiens et lycéens de la France entière, le jury, composé de professionnels a trouvé dans ce podcast une originalité pour traiter un sujet grave, une histoire bien écrite, maline et astucieuse.

A l’annonce des résultats, l’animatrice du club solidarité du lycée, qui a accompagné les élèves pour ce projet, Karine Boullay a exprimé son émotion pour tout le travail effectué tout au long de l’année en espérant que les effets feront boule de neige. « Je suis très fière de cette jeunesse consciente de la réalité et volontaire pour changer ce monde de surconsommation. » Une expérience innovante qui a permis de développer d’autres compétences pour les jeunes, le travail en groupe, l’oral et le mixage son et ambiance « qui n’aurait pas pu se faire sans l’aide de mon collègue Sébastien Fontaine, informaticien au lycée ».

Les jeunes sont, eux aussi, très contents de leur réalisation. Zohra retient que « cela m’a permis de découvrir les problèmes environnementaux et sociétaux liés à l’industrie du textile que je ne connaissais pas» et Liam rajoute que « grâce à toutes nos recherches, j’ai changé de mode de consommation».

On ne peut que féliciter ce travail collectif des élèves du lycée Lucie Aubrac, qui illustre le rôle fondamental des établissements scolaires dans le façonnage de la citoyenneté de ce jeune public.

 

 

 

 

 

MÂCON - Conseil municipal : L'école Jeanne d'Arc va déménager dans le quartier Flacé

Actualisé : Jean-Philippe Belville, président de l'OGEC (organisme de gestion de l'enseignement catholique) du centre scolaire Notre Dame Ozanam et conseiller municipal, revient sur le projet. Il annonce également la fusion des OGEC de Mâcon.

VERZÉ - Vendanges en Terres secrètes : mi-figue, mi-raisin, sans colère toutefois…

Vincent et Arnaud Granger sont deux frères viticulteurs sur Verzé. Si on entend de toutes parts que les vendanges sont bien maigres cette année, il n’en est pas de même chez les Granger qui disent faire un rendement assez favorable malgré les vicissitudes de 2021 entre COVID pour les humains et maladies diverses pour la viticulture. Rencontre.

MÂCON : La préfecture condamne les runs en zone industrielle

Un rassemblement illicite de près de 300 voitures a été constaté samedi soir. 

MÂCON : Il percute volontairement la voiture des policiers municipaux et les insulte

Situation assez rare au tribunal ce lundi 27 septembre : le prévenu, jugé au cours d’une comparution immédiate, a nié quasiment tous les faits qui lui étaient reprochés…

SAÔNE-ET-LOIRE : CGT, FO, FSU et Solidaires appellent à la mobilisation le 5 octobre

Une mobilisation pour les salaires, les retraites, les emplois, les conditions de travail et les conditions d’études des jeunes

PHOTOS : Chloé Galissi (Chalon) élue Miss Bourgogne 2021

Les photos du sacre signées David Rotat

MÂCON - Festival : Les Barbacane classics reviennent !

Barbacane Classics est LE festival de musique classique dédié au jeune public, produit par l’association Le Concert impromptu.

TRIBUNAL DE MÂCON : 1 200 appels téléphoniques passés depuis la prison en 6 mois à sa compagne

L’auteur de ces appels comparaissait ce lundi, dans le cadre de la comparution immédiate, devant le tribunal correctionnel de Mâcon pour appels malveillants réitérés entre le mois de mars 2020 et juillet 2021.