samedi 25 septembre 2021

 

Dans tous les services de police de France se déroulait, aujourd’hui, une cérémonie réunissant les personnels de la police nationale. 13 policiers de Saône-et-Loire ont également été décorés à cette occasion. 

 

Message du ministère de l'Intérieur

À cette date, l’occasion a donc été donnée à l’ensemble des effectifs, quel que soit leur statut, de se rassembler pour célébrer cette institution à qui ils donnent tant, pour exalter les valeurs qui en font la force.

Sur proposition du directeur général, j’ai fait le choix du 9 juillet pour la valeur et la force symbolique de ce jour anniversaire de la loi du 9 juillet 1966, voulue par le Général de Gaulle, qui structure la police nationale telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Cette date et cette loi symbolisent les valeurs d’unité et de rassemblement que le Gouvernement souhaite promouvoir lors de cette journée.

Le 9 juillet revêt une double ambition pour notre institution.

La première est celle d’être un moment de mémoire et d’hommage aux policiers décédés et blessés en mission. Le Président de la République tenait à ce que cette journée qui célèbre l’action de la police nationale nous permette d’honorer la mémoire de ceux qui nous ont quittés.

Au cours de l’année écoulée, 8 hommes et femme, policiers et agent administratif, sont décédés dans l’exercice de leurs fonctions ; leurs noms ont résonné il y a quelques instants. Ils resteront à jamais gravés dans nos mémoires et dans celle de la République. Tous étaient des héros du quotidien, ne cherchant ni la gloire, ni la lumière. Ils étaient des serviteurs de la Nation et les gardiens de notre paix.

En ce moment, chacun a une pensée pour les familles et les proches de ces policiers décédés, mais aussi de tous ceux qui furent blessés dans leur chair et dans leur esprit, qui partagent les difficultés de leur métier.

La seconde ambition de cette journée est d’être un moment de célébration au sein de la « famille police ». Le 9 juillet doit être un moment fort dans la vie de tous les commissariats et de tous les services de police, de cohésion et de partage entre tous les agents et avec les Français que nous protégeons.

Hommage, célébration, cohésion, reconnaissance sont donc les mots qui doivent guider les cérémonies du 9 juillet dans tous les services.

Cette première journée est un moment chargé d’émotion. À travers elle, cadets de la République, policiers adjoints, gardiens et gradés, officiers, commissaires, personnels administratifs, techniques et scientifiques, fonctionnaires comme contractuels, la Nation reconnaissante vous rend hommage.

Policiers et policières de France, vous pouvez être fiers de ce que vous êtes, de ce que vous faites et des valeurs qui vous animent. Fiers de protéger ces femmes violentées, ces enfants martyrisés et, au-delà, cette population qui a besoin de la protection de l’État, pour éviter la loi du plus fort.

Vive la police nationale ! Vive la République ! Vive la France !

 

 

Les policiers victimes du devoir,

décédés en opération de police ou en mission

au cours de l’année écoulée

 

Capitaine de police Eric MONROY, 43 ans, affecté à la circonscription de sécurité publique du Mans, décédé en opération de police le 6 août 2020.

Major de police Freddy ALLART, 38 ans, affecté à l’unité motocycliste zonale des compagnies républicaines de sécurité Nord, détachement de Lille, décédé en service commandé le 1er septembre 2020.

Capitaine de police Romain BOULENGE, 36 ans, affecté à la circonscription de sécurité publique de Lille-Agglomération, décédé en opération de police le 5 septembre 2020.

Capitaine de police Vincent MARTINEZ, 33 ans, affecté à la direction départementale de sécurité publique de Seine-et-Marne, décédé en opération de police le 8 décembre 2020.

Commissaire de police Amaury LAGROY DE CROUTTE DE SAINT-MARTIN, 48 ans, commandant du détachement de la compagnie républicaine de sécurité Alpes d’Albertville affecté au centre national d’entraînement à l’alpinisme et au ski de Chamonix, décédé en opération de police le 8 décembre 2020.

Capitaine de police Stéphane LE MEUR, 49 ans, affecté à la compagnie républicaine de sécurité Alpes d’Albertville, décédé en opération de police le 8 décembre 2020.

Secrétaire administrative de classe exceptionnelle Stéphanie MONFERMÉ, 48 ans, affectée à la circonscription de sécurité publique de Rambouillet, victime d’un acte terroriste le 23 avril 2021.

Commandant de police Eric MASSON, 36 ans, affecté à la circonscription interdépartementale de sécurité publique Vaucluse Gard, décédé en opération de police le 5 mai 2021.

 

 

 


Les médaillés du jour à Mâcon :


- Ordre national du Mérite à Pascale DESROCHES


- Médaille pour acte de courage et de dévouement échelon bronze est remise :

- au brigadier-chef Stéphane CRAPOIX
- au brigadier Laurent VILLEROT
- au brigadier Loïc GAECHTER
- au brigadier Hubert WAULTIER
- au brigadier Johnny PANDROT
- au gardien de la paix Jérôme MENARDO
- au gardien de la paix Sabrina ASSELIN

pour avoir le 22 juillet 2020 à Chalon-sur-Saône, pénétré dans un immeuble où un homme après avoir tué par arme à feu une personne et en avoir blessé deux autres grièvement, se retranchait dans son appartement. Ces policiers portaient les premiers secours aux victimes alors même que le forcené mettait le feu à son appartement. Ils enfonçaient la porte du logement malgré les flammes et la fumée en feu pour neutraliser le forcené.

- au policer adjoint Ludovic PAWLAK pour avoir le 19 décembre 2020 à Montceau les Mines, alors qu’il était hors service, pénétré dans un pavillon en feu et avoir évacué l’un de ses occupants qui désespéré refusait de quitter les lieux.

- Médaille d’honneur de la police nationale échelon argent. Cette médaille est décernée aux fonctionnaires de police bien notés et qui, par leur action et leur comportement exemplaire durant 20 années de service irréprochables, ont fait honneur à la police nationale :

- au brigadier David RICADA
- à la brigadière Antoinette GEOFFROY

- Médailles de la sécurité intérieure échelons argent et bronze. Cette distinction comportant plusieurs échelons est destinée à récompenser les services particulièrement honorables, un engagement exceptionnel ou une intervention dans un contexte particulier dépassant le cadre normal du service.

La médaille de la sécurité intérieure, échelon argent a été remise :

- au brigadier de police Olivier TACITA,

La médaille de la sécurité intérieure échelon bronze a été remise :

- au Commandant de Police Marc DELAPLACE

 

  

 

 

Pascale DESROCHES

Depuis 31 ans, elle sert dans la police nationale, affectée à l’unité motorisée de Mâcon depuis maintenant 25 ans. L’engagement, la disponibilité, la jovialité et le sens du service public la caractérisent. « Vous n’hésitez pas à promouvoir votre expérience de motarde auprès des jeunes et notamment des filles. » Elle a assuré la sécurisation de nombreuses visites ministérielles, attirant la sympathie des personnalités escortées au regard du caractère atypique de voir une femme policière sur une moto, participant même au défilé du 14 juillet 2017 sur les Champs-Elysées.

« Votre engagement permanent dans la lutte contre l’insécurité routière, votre fierté à porter l’uniforme, votre conviction dans la conduite des missions de service public sont autant de raison qui expliquent notre présence ce jour. Au nom du Président de la République nous vous faisons Chevalier de l’Ordre National du Mérite. » La médaille lui a été remise par Julien Charles, préfet de Saône-et-Loire. 

 

 

 

MÂCON - Festival : Les Barbacane classics reviennent !

Barbacane Classics est LE festival de musique classique dédié au jeune public, produit par l’association Le Concert impromptu.

TRIBUNAL DE MÂCON : 1 200 appels téléphoniques passés depuis la prison en 6 mois à sa compagne

L’auteur de ces appels comparaissait ce lundi, dans le cadre de la comparution immédiate, devant le tribunal correctionnel de Mâcon pour appels malveillants réitérés entre le mois de mars 2020 et juillet 2021.

SAÔNE-ET-LOIRE : Lionel Duparay nouveau président de l'OPAC

Il succède à Dominique Lanoiselet à la présidence de l’organisme. À voir aussi, tous les membres du nouveau conseil d'administration.

MÂCON : Le point sur les différents chantiers dans le centre-ville

Jean-Patrick Courtois, maire, accompagné de Gérard Colon, conseiller délégué au suivi des délégations de service public, de plusieurs élus et des partenaires institutionnels ont visité les chantiers ce lundi après-midi. De la place Genevès au parking Monnier en passant par la salle des Cordeliers, l’îlot Laguiche ou encore La Visitation.

MÂCON : Il frappe sa compagne de 18 ans, maman de son fils, et lui mord la joue jusqu’à la défigurer

« Si les voisins n’appellent pas la police, ça se termine comment votre histoire ? » demande la juge. Récit d’une scène de barbarie samedi dernier à Mâcon, pour laquelle l’auteur a été jugé ce lundi après-midi.

MÂCON : C'est parti pour le 1er défi déplacements doux pour se rendre à l'école !

À l’occasion de la semaine européenne de la mobilité, la Ville de Mâcon organise le « Défi déplacements doux » du 20 au 24 septembre dans les écoles élémentaires.

PEUGEOT NOMBLOT MÂCON fête la rentrée avec des offres inédites pour ses portes ouvertes du 17 au 19 septembre

Publi-info - L’ensemble de l’équipe commerciale est prête pour vous accueillir