Les masques chirurgicaux, composés de matière plastique et de métal, sont devenus une source importante de déchets. Ils sont pourtant recyclables. Aussi, la ville de Charnay fortement engagée dans la mise en place d’actions préservant l’environnement a décidé de s’associer à Recygo, filiale de la Poste et du Groupe Suez, pour le recyclage des masques jetables.

Claudine Gagneau, 1ère adjointe en charge du Développement durable, a accueilli ce mardi, Denis Bayon, responsable commercial à La Poste, et Stéphane Gentili, directeur de La Poste de Mâcon, pour officialiser ce partenariat.

« Je suis heureuse de savoir que tous ces masques n’iront pas polluer la nature environnante. Nous avons fait le choix d’une démarche responsable car ces boîtes sont les points de départ d’une filière complète de traitement et de revalorisation intégralement localisée en France », a indiqué l'élue.

À compter d’aujourd’hui, huit bornes de récupération (boites de collecte en carton, doublées d’une enveloppe intérieure en plastique, pour trier et collecter en sécurité les masques jetables) seront déployées dans les écoles et les lieux d’accueil du public. Les agents municipaux, mais aussi la population, sont invités à les utiliser sans modération.

Chaque borne a une capacité de 350 masques usagés. Une fois remplies, ces bornes seront collectées par les facteurs et acheminées sur le site de recyclage de Versoo, entreprise innovante basée à Angers. Arrivés à destination, les masques seront stockés un mois afin d’éliminer tout risque de contamination. Ils seront ensuite broyés, puis transformés par extrusion (une fusion à 180 °C ) en granulés.

Ces matières premières recyclées seront alors réintroduites dans la fabrication de pièces pour l’industrie plastique ou encore pour l’automobile. Un projet de création de mobilier est également en cours. Les contenants sont fabriqués par des ESAT, établissements et services d’aide par le travail. Versoo privilégie l’emploi de personnes en insertion pour le traitement en recyclage.

« Nous sommes dans une dynamique commune, a souligné le directeur. La Poste est engagée depuis des années vers l'économie responsable. Je trouve génial que la mairie montre cet engagement. À travers quelque chose de simple et pratique, on démontre nos capacités logistiques. Nous utiliserons nos moyens propres pour acheminer les bornes. »

Claudine Gagneau a rappelé que cette action émane de la volonté des enfants du Conseil communal pour faire suite à la journée « Charnay sans déchets » qu'ils avaient organisé le 29 mai.

Les bornes seront installées à la mairie, à la Maison Genetier, dans les écoles ainsi qu'à l'école de musique. Pendant les vacances scolaires, elles pourront être déplacées au gré des besoins.

M. A.

Photo d'accueil : Denis Bayon, Claudine Gagneau, Stéphane Gentili

 

 

Photos : M. A.