samedi 18 septembre 2021

Michel Brousse, chargé des admissions à l’EGC CENTREST campus de Chalon-sur-Saône, fait un point d’étape et présente le campus pour macon-infos.com

Avec 40 ans d’existence au compteur, l’EGC Chalon-sur-Saône a formé quelques 700 étudiants déjà, c’est dire le chemin parcouru au cours de ces quatre décennies accomplies. D’ailleurs, depuis l’année dernière, ne l’appelez plus EGC Chalon-sur-Saône, mais EGC CENTREST campus de Chalon-sur-Saône. En effet, l’ECG Chalon-sur-Saône et l’EGC Bourg-en-Bresse ont fusionné dans un établissement unique, l’EGC CENTREST, qui dispose d’un campus dans chaque ville.

Michel Brousse, chargé des admissions à l’EGC, souligne l’importance d’une telle école sur une ville comme Chalon-sur-Saône, en complémentarité avec le campus de Bourg. « L’EGC CENTREST campus de Chalon offre une formation professionnalisante et qualifiante qui ouvre la voie à de nombreux postes et entreprises où il est possible d’être embauché très vite », souligne Michel Brousse. « On a plus d’offres d’entreprises que de profils à mettre en face, c’est une réalité économique de notre bassin ».

L’EGC CENTREST, qui fait partie d’un réseau de 24 EGC en France, gérées par les Chambres de Commerce et d’Industrie, a un positionnement très « pro ». C’est une école faite par les entreprises, pour les entreprises. Les formateurs sont tous issus du milieu professionnel et les jeunes se forment en 3 ans en marketing, commerce, gestion, management et international pour être ensuite intégrés dans les entreprises locales, de la PME au grand groupe international.

Le diplôme, un Bachelor, est reconnu RNCP et visé par l’Etat, ce qui est le niveau de certification le plus élevé qui soit. En 3ème année, les étudiants peuvent choisir de faire leurs études en contrat d’apprentissage, un gage supplémentaire d’insertion professionnelle rapide. Enfin, une partie des étudiants de l’EGC CENTREST poursuit ensuite ses études en master, à l’issue de leur cursus EGC.

« Chalon-sur-Saône est une ville à taille humaine qui a des atouts à faire valoir, entre l’offre de formation à Dijon et à Lyon. Nos retours sont très bons et les entreprises qui ont accueilli des étudiants de l’EGC soulignent la qualité et le niveau d’enseignement », affirme Michel Brousse.

A la rentrée d’octobre, c’est un Master « transport et logistique », comprenant un module sur le transport combiné et la transition écologique pour intégrer les nouveaux enjeux des politiques publiques visant à réduire les rejets de CO², qui complètera l’offre de l’EGC CENTREST.

Postuler pour l’EGC à la rentrée ? C’est encore possible ! Les admissions complémentaires ont ouvert le 16 juin. Le profil idéal pour postuler, c’est les Bac généraux spécialités mathématique, le Bac techno STMG, les Bac Pro métiers du commerce et de la vente ou ceux de la gestion administrative.

« Notre valeur ajoutée est celle de petits effectifs avec une pédagogie adaptée aux profils, un diplôme visé par l’Etat et une garantie d’embauche à 6 mois après la sortie des études », conclut Michel Brousse.

Plus d’infos : www.egc-centrest.fr - Tél. : 03 85 42 36 83.

 

PEUGEOT NOMBLOT MÂCON fête la rentrée avec des offres inédites pour ses portes ouvertes du 17 au 19 septembre

Publi-info - L’ensemble de l’équipe commerciale est prête pour vous accueillir

RALLYE AÏCHA DES GAZELLES : Gaspar et les Graines de dune sur la ligne de départ

C’est (enfin) l’heure de la grande aventure pour l’équipage 186 ! Samedi, après trois reports, Claire et Barbara partiront de Nice, direction le Maroc, le désert et les dunes africaines pour neuf jours de course…

La Saône-et-Loire accueillera le 130e Congrès national des sapeurs-pompiers de France en septembre 2024

Il aura lieu à Mâcon. Il rassemblera 400 exposants, 5 000 congressistes et 50 000 visiteurs.

MÂCON : L’obligation vaccinale des soignants ne « pass » pas !

Depuis ce mercredi matin 9 h, les abords du siège départemental de l’ARS (Agence Régionale de Santé) de Mâcon sont occupés par des citoyens et des personnels de santé qui fustigent l’obligation de vaccination des soignants en vigueur, entrée en vigueur aujourd’hui minuit.

MÂCON : Un nouveau service DGFiP qui accueille 35 agents volontaires

35 agents volontaires de la Direction générale des Finances publiques, initialement localisés à Paris ou dans les grandes métropoles, sont installés depuis le 1er septembre à la cité administrative à Mâcon, dans les nouveaux locaux du service bancaire de la DGFiP créé suite à la rénovation du bâtiment. Olivier Dussopt, ministre des Comptes publics, a inauguré les lieux ce matin.

MÂCON : Le Repair Café Val de Saône, une boîte à outil et des idées de génie pour réparer et récupérer !

Le Repair Café Val de Saône fondé par Martine Dumas, sa présidente, il y a un an, s'est inscrit dans le cadre du festival des solutions écologiques proposé par la Région Bourgogne Franche-Comté.