lundi 8 août 2022

Depuis la fermeture de la fromagerie Saint-Pierre au printemps dernier, les amateurs de fromage se sentaient un peu orphelins en centre-ville. Heureusement pour eux, ils n’ont pas eu longtemps à attendre avant de voir revenir un fromager en bas de chez eux. Depuis mercredi, Les Dénicheurs, rue Saint-Nizier, proposent une large variété de produits locaux et de toute la France qui saura ravir les fins connaisseurs.

À l’origine de cette ouverture, Margaux Rousset. La gérante n’est pas une inconnue dans le paysage du commerce de centre-ville puisqu’elle tient depuis cinq ans maintenant La Cave Saint-Pierre… également rue Saint-Nizier. Véritable épicurienne et amoureuse des bonnes choses, elle aime aussi entreprendre. Et ce projet d’ouvrir une deuxième boutique à Mâcon lui trottait dans la tête depuis déjà quelques temps. Alors forcément le départ de la fromagerie Saint-Pierre et le local vide à deux pas de la Cave lui ont donné quelques idées. « Une place se libérait, les planètes étaient alignées, j’ai décidé de me lancer ! »

Après des mois de travaux (pour le carrelage, la déco de la boutique et l’installation notamment d’une chambre froide), elle a ouvert ce mercredi Les Dénicheurs. Avec elle, Charles, un ami, ancien serveur dans la restaurant désireux de changer de voie, et tout aussi passionné qu’elle. Tous les deux se relaieront pour accueillir, conseiller et servir les clients. « On connaît pas mal de fromages, on en a découverts de nouveaux bien sûr, mais on a surtout appris pas mal de choses sur la découpe, la présentation, la conservation des fromages au cours de nos formations auprès de Meilleurs ouvriers de France », explique Margaux.

 

Complémentarité et qualité

Aujourd’hui, ils proposent du mardi au vendredi de 9 h 30 à 12 h 30 et de 15 h à 19 h 15, ainsi que le samedi de 9 h 30 à 12 h 45 et de 14 h 30 à 19 h 15, entre 100 et 150 sortes de fromages, des locaux, mais aussi d’autres plus méconnus qu’ils ont hâte de faire découvrir. « Je souhaite qu’on retrouve ici la même ambiance, le même état d’esprit, la même proximité qu’à la Cave, qui sont deux boutiques complémentaires pour tous ceux qui aiment les bonnes choses. En plus du fromage, on a de l’épicerie fine et bientôt de la charcuterie. On proposera d’ailleurs des plateaux apéros sur réservation. Notre volonté est vraiment de développer encore plus ce qu'on a et d’apporter de nouvelles choses au centre-ville, et des produits de qualité choisis avec beaucoup de soin. On sent déjà de l’engouement autour de cette ouverture ! »

Présent pour l’ouverture en compagnie de Laurent Mazoyer, adjoint et Nathalie Curt, manager de centre-ville, le maire Jean-Patrick Courtois n’a pas caché sa satisfaction de voir revenir une fromagerie en centre-ville. Un centre-ville qui va continuer à se développer avec la reprise des travaux de l’îlot Philibert Laguiche qui sera livré dans les délais, l’arrivée de la Fnac à cet endroit et de deux autres enseignes nationales, et des travaux de la rue Dombey à la rue Carnot en passant par la place Poissonnière, qui commenceront pour la première tranche (rue Carnot du côté de l’hôtel de ville) à partir de septembre.

« Le centre-ville attire toujours, on le voit bien avec les réservations sur les ventes des appartements en projet, explique le maire. Les aménagements vont continuer et à terme, les halles apporteront également un certain confort et permettront un développement économique important. Je crois beaucoup au centre-ville et on a vraiment une carte à jouer. »

D. C.

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Appel à projets de la Fondation Orange pour l’inclusion numérique des jeunes

Les associations d’insertion peuvent déposer leurs projets autour du numérique jusqu’au 18 septembre.

MÂCON - Révision du PLU : Avis défavorable de la commission d'enquête publique

Nommée par le président du tribunal administratif, la commission d'enquête, composée de trois commissaires enquêteurs, a travaillé du 31 mai au 1er juillet 2022.

BOURGOGNE : Les douaniers saisissent 7,76 kg de cocaïne à Brognon

La brigade des douanes de Dijon a réalisé une nouvelle interception de produits stupéfiants.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le département placé en vigilance orange canicule

Et ce à compter de ce mercredi 3 août après-midi, avec des températures pouvant atteindre les 38 degrés localement.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Près de 90 000 personnes vivent dans une structure collective

Internats scolaires, casernes militaires, maisons de retraite... 3,2% de la population de la Bourgogne-Franche-Comté vit dans une communauté selon une enquête de l'INSEE.

BOURGOGNE : On pourra voir l'ISS ce dimanche soir

Rendez-vous à la tombée de la nuit

MÂCON : La Grisière dans une forme olympique (2)

La suite de notre reportage photos

AZÉ : La 60e édition de la foire est lancée !

C’est parti pour quatre jours de foire ! Ce vendredi soir, l’avenue des plantages et le centre-bourg du village étaient en fête avec l’ouverture de la foire commerciale.

MÂCON : Parc Saône Digitale, la formidable transition d’une friche industrielle en un « poumon vert »

Le nouveau parc urbain, Saône digital, a ouvert ses portes ce lundi 25 juillet. Lors de son inauguration une semaine auparavant, le maire de Mâcon a présenté ce nouveau lieu comme « un véritable poumon vert voué à devenir un rendez-vous privilégié pour les familles mâconnaises. »

CHARNAY : L’accueil de loisirs bat son plein

Déjà plus d’une centaine d’enfants accueillis en juillet !

AZÉ : Quatre jours de fête et de foire ce week-end !

Azé en Foires aura lieu ces vendredi 29, samedi 30, dimanche 31 juillet et lundi 1er août. Quatre jours et trois rendez-vous gratuits au programme sur l’avenue ombragée des Platanes.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Un nouveau pont rail à Chagny, sur la ligne SNCF Dijon-Nevers-Tours-Montchanin-Paray le Monial

SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, réalise des travaux de remplacement du pont ferroviaire franchissant la Dheune à Chagny pour un montant de 5,2 M financés par SNCF Réseau.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Le nombre de demandeurs d'emploi baisse de 15,2% au deuxième trimestre 2022

Sur un an glissant, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A au deuxième trimestre 2022 s'inscrit en baisse de 15,2%. Il augmente de 0,6% par rapport au trimestre précédent.