samedi 18 septembre 2021

Communiqué :

A l’occasion de la première Commission permanente de la nouvelle assemblée régionale, les Bourguignons et les Francs-Comtois pourront apprécier les conséquences de la nouvelle gouvernance de Marie-Guite Dufay, tenue par les extrémistes Verts. En effet, à l’examen attentif de près de 1 500 pages de délibérations, qui ne sont toujours pas accessibles à la presse, nous voyons fleurir les subventions et les cadeaux destinés au parti d’extrême gauche Europe Écologie Les Verts.             

A l’heure où les éleveurs de Bourgogne Franche-Comté subissent des attaques de loups dévastatrices contre leurs élevages et notamment dans le Clunisois qui a perdu plus de 200 bêtes depuis avril dernier, Marie-Guite Dufay fait le choix de soutenir les grands prédateurs. En effet, la présidente socialiste de la Région propose de voter une subvention de 6 000 euros pour un festival de l’association « Pôle Grands prédateurs », association de défense du loup et du lynx. Au-delà du délire financier que consiste un tel projet qui sera financé à 77% par le contribuable via la Région, l’Etat, la ville et l’agglomération de Lons-le-Saunier, cette subvention apparaît comme une trahison envers nos éleveurs.

S’il faut bien évidemment défendre la biodiversité, nous nous devons de protéger en priorité les femmes et les hommes qui font vivre la ruralité en nous assurant une alimentation saine et de qualité. Malheureusement, aujourd'hui, la vie d'un agneau vaut moins que la vie d'un loup. Rappelons que le loup gris commun ainsi que le lynx boréal ne sont aucunement des espèces menacées selon les listes de l’Union internationale pour la conservation de la nature. En revanche, nos agriculteurs sont menacés de disparition ensevelis sous les normes, les réglementations et souffrant de la concurrence déloyale des traites de libre-échange.  

Le Rassemblement National de Bourgogne Franche-Comté s’oppose catégoriquement à cette subvention et présentera un vœu à l’occasion de l’Assemblée plénière en soutien aux éleveurs confrontés à une cohabitation impossible avec le loup. Le Rassemblement National appelle à un vrai programme régional de soutien pour prendre en charge la mise en place de protections face aux prédateurs. Nous en appelons aussi à l’État pour sécuriser juridiquement le droit des éleveurs à procéder à des tirs de défense et à une politique de régulation des grands prédateurs qui menacent les cheptels.  

Fidèles à leurs engagements de campagne et à la défense de la ruralité, les élus RN au Conseil régional se battront sans relâche pour défendre les éleveurs face à la minorité extrémiste et dogmatique qui contrôle désormais l’exécutif de notre région.

Julien Odoul, Président du groupe RN au Conseil régional
Valérie Deloge, Conseillère régionale RN de Saône-et-Loire et éleveuse de moutons

 

 

 

COVID-19 : Quatre soignantes appellent à l'aide les citoyennes et les citoyens pour sauver la santé et l'hôpital

À la veille de l'obligation vaccinale pour les soignants, quatre d'entre elles ont pris la plume pour exprimer leur incompréhension, leurs doutes et leur colère bien légitimes devant ce qui va advenir ce 15 septembre. « Bonjour à vous tous qui serez peut-être un jour patients ou qui l’êtes, aidez-nous à préserver la santé et l’hôpital !

POLITIQUE : Arnaud Montebourg candidat à la présidentielle...

...pour « éviter à la France la douleur d'un deuxième quinquennat Macron ou le danger d'un premier quinquennat Le Pen ».

EDITO - Covid-19 et vaccination : On aura tout vu !

Ce n'est pas le compteur du Téléthon mais c'est pourtant bien ce à quoi l'on pense quand on voit ce compteur à la vue du tout-passant devant le ministère de la Santé (photo leparisien.fr).

POLITIQUE : Delphine Batho (Génération écologie) candidate à la primaire des écologistes

Génération écologie Bourgogne - Franche-Comté vient de créer des comités de soutien dans tous les départements de la région.

DÉPARTEMENTALES : Claude Cannet et Hervé Reynaud, candidats pour Mâcon 2, reçoivent la visite d'André Accary

Avec le président sortant André Accary, réélu triomphalement dimanche dernier dans son canton de Paray-le-Monial, les candidats de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale ont rappelé les raisons de leur engagement au cours d’un point presse à Mâcon.

DÉPARTEMENTALES : Avec Christine Robin et Jean-Patrick Courtois, candidats pour Mâcon 1, l'expérience au service du territoire

Le binôme candidat de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale s'est exprimé ce jeudi pour macon-infos à l'occasion de la visite à Mâcon d'André Accary, président sortant réélu dimanche dernier sur son canton, en soutien aux candidats de l'UASL.