Samedi matin, Sandrine Martinet, championne paralympique de Judo, était reçue en mairie avant d'assister au combat du judoka français Luka Mkheidze projeté sur écran géant sur l'esplanade Lamartine. 

Présent pour ce moment, Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon, a dit sa grande fierté d'avoir une Mâconnaise porte drapeau des Jeux paralympiques. « Même si personne ne peut être présent sur les JO, nous souhaitons à tous nos athlètes bonne chance et nous sommes tous derrière vous ! »

La judokate a ensuite dit quelques mots sur sa préparation et les derniers jours avant la compétition internationale.

« Peu importe les circonstances sanitaires, peu importe ce qui se passe, nous athlètes, devons rester concentrés sur notre objectif. Les jeux sont une compétition tellement extraordinaire, peu importe les conditions, cela reste les Jeux !

Actuellement, je suis en stage à Mâcon organisé pour nous permettre d’être dans la continuité au niveau judo et de pouvoir soufflé un petit peu avec nos familles, nos proches. C’est pratique, je m’entraîne le matin et le soir et le reste du temps, je peux rester en famille, ce qui n’est pas le cas sur les stages habituelles où l’on est obligé de partir de la maison toute la semaine.

Sur le stage j’ai Cathy Fleury et ma partenaire Lucie qui était présente mardi, mercredi, jeudi, vendredi. 
Aujourd’hui, je suis en repos. Demain mon entraineur Cyril Pages arrive avec Margaux Poyard une des profs et judokate d’Orléans, où se trouve le pôle France et où je suis licenciée pour le judo. Je suis licenciée à Mâcon aux Régates Mâconnaises que je salue et remercie, car le club m'a permis une très bonne préparation physique à base d'aviron.

Sur dimanche, lundi, mardi je continue mon stage à Mâcon avec une autre personne du staff et une autre partenaire.
Ensuite, nous allons nous mettre dans une petite bulle familiale pour profiter des derniers moments et nous retrouver quelques jours en vacances avant mon départ pour Limoge, où se trouve la fameuse bulle sanitaire, du 04 au 16 août.

Après départ pour Paris, le 19 août on s’envole pour Tokyo.
La cérémonie d’ouverture est le 24 et je combattrai le 27 août. La complétion se déroule sur l’ensemble de la journée.
Mon retour en France est prévu le 1er septembre.

Nous devrions pouvoir faire la fête avec le public au Trocadéro à notre retour. Il y aura la possibilité de pratiquer des sports olympiques et para olympique et d’avoir une découverte du mouvement para-olympique depuis toute ces années à travers une exposition qui retracera le parcours des para olympique depuis le commencement.

Mon retour à Mâcon est prévu le 10-11 septembre. »

Sandrine Martinet

Propos recueillis par Nathalie Brunet

 

 

Reçu en mairie par Jean-Patrick Courtois et Jean Paybien, adjoint au sport

Avec Jean-Pierre Mathieu et le comité Valentin Hauy

Au micro de Nostalgie

 

 

 

Présence également d'Eric Maréchal, adjoint au maire,

et de Patricia Ravinet, conseillère déléguée en charge des relations avec les associations