dimanche 28 novembre 2021

 

...et évoque l'existence d'un traitement ! Voici un communiqué tout à fait parlant sur la gestion de la crise sanitaire à l'échelle de l'Union Européenne. Chacun et chacune se fera évidemment son opinion. Pour l'heure, les questions que posent ce communiqué sont nombreuses, très nombreuses... Posons-les.

 

D'abord, pourquoi l'Union Européenne a attendu tout ce temps pour investir dans la recherche sur les traitements ? Pourquoi aujourd'hui (comme il est écrit dans le communiqué à lire ci-dessous) et pas hier ?...

 

Ensuite, sachant que le communiqué date du 06 mai, pourquoi, en France, cet empressement (un euphémisme) en juillet pour la vaccination de toutes et tous avec l'instauration d'un pass sanitaire ?

Doit on comprendre que l'objectif de l'Union Européenne d'avoir 70 % de primo-vaccinés adultes à la fin juillet était un impératif catégorique posé à tous les États membres ?

La peur du Delta justifie-t'elle de recourir à un tel outil qui fracture encore un peu plus notre pays ? La peur est très mauvaise conseillère, on l'apprend à tout âge. Ou était-ce simplement le seul moyen trouvé pour que la France participe pleinement à l'atteinte cet objectif européen ? 

Avec un traitement pour tous et un vaccin pour les personnes fragiles, à co-morbidités, et les personnes exposées, le variant n'aurait-il pas été envoyé au tapis comme tous les autres ?

Rappelons que des millions de gens se sont remis du covid ; que l'on a empêché les médecins de prescrire, privé les personnes âgées en EHPAD de visites, empêché des milliers de gens de travailler, privant du même coup nos étudiants de ressources et de culture.

 

Mais encore. À défaut de vaccin, que l'UE n'a-t-elle pas permis de trouver des traitements rapidement en investissant ce qui est annoncé dans ce communiqué dès le début de l'épidémie ?

Margaritis Schinas, vice-président de la Commission européenne, évoque lui-même l'existence d'un traitement... sans donner son nom, c'est dommage. Pourquoi ce médicament n'a-t-il pas été produit massivement ?

La vaccination sauve des vies, évite les formes graves, le traitement aussi. N'y avait-il pas urgence dans les deux cas ?

 

En France, des millions d'euros ont été mis dans l'économie pour sauver les entreprises. C'est heureux. L'Etat providence a parfaitement joué son rôle protecteur dans ce domaine. Des milliers d'euros ont également été investis dans la publicité pour assurer la promotion de la vaccination à la télévision. Combien ont été mis dans la recherche publique pour trouver un vaccin et un traitement dans les meilleurs délais ?

Combien d'hospitalisations et de morts évités avec un traitement ? (de nombreux médecins ont défendu une 4ème voie dès le début de la crise, celle du traitement de la covid) ?

 

Enfin, qu'avons-nous fait de notre souveraineté en matière de politique de santé ?

Doit-on conclure de ce communiqué qu'elle n'existe plus ? Que nous sommes inféodés à l'Union Européenne de la Santé qui est évoquée à plusieurs reprises ? Que fait-on de la démocratie dans cette affaire ? 27 % des 577 députés de notre Assemblée nationale ont adopté les mesures proposées par le Gouvernement après passage par le Sénat. 230 seulement étaient présents pour adopter le texte en dernière lecture dans la nuit du 25 au 26 juillet !

 

La stratégie vaccinale de l'Union Européenne, « laquelle a fait ses preuves » indique le communiqué, c'est un début de campagne vaccinale avec deux vaccins américains, Pfizer et Moderna, et un 3ème anglais, le Royaume Uni qui a quitté l'Union Européenne, on s'en souvient...

 

Rodolphe Bretin

 

 

Note : les éléments soulignés en rouge sur le communiqué ci-dessous l'ont été par nos soins. Ils ont amené ce questionnement.

 

 

 

 

 

 

À LIRE AUSSI

 

Stratégie en matière de traitements contre la COVID-19 :

la Commission recense cinq candidats traitements prometteurs

 

« Pénuries de médicaments : finissons-en ! » alerte la Ligue contre le cancer

Face à une situation insupportable qui s'aggrave, la Ligue contre le cancer poursuit son combat pour que plus aucune personne malade ne subisse d'arrêt de traitement.

TÉLÉ : Quand un journaliste de Cnews interpelle un député LREM pour le renvoyer à ses responsabilités

Voilà un moment de télé rare et savoureux. Saluons la liberté de ton de Julien Pasquet qui bouscule le député LREM Jean Terlier. « Lâchez la bride, laissez-nous tranquille ! » lance le journaliste. Nous critiquons régulièrement les chaînes d'info continue. Avouons pour une fois que ce moment est plutôt croustillant...

ENGAGEMENT : Une Mâconnaise en mission contre le projet d'usine éolienne dans la baie de St-Brieuc

Nathacha Rault est partie le 1er août en Bretagne en tant que pilote et co-responsable de la mission Sea Sheperd Les Vents de la colère. Avec 7 autres engagés.es, l'objectif est de documenter les dégâts sur la biodiversité que représentent le projet de parc de 62 éoliennes offshore en baie de St-Brieuc.

COVID – VACCINS – TRAITEMENTS : Quand la commission européenne de l'UE annonce en mai l'arrivée des traitements en octobre...

...et évoque l'existence d'un traitement ! Voici un communiqué tout à fait parlant sur la gestion de la crise sanitaire à l'échelle de l'Union Européenne. Chacun et chacune se fera évidemment son opinion. Pour l'heure, les questions que posent ce communiqué sont nombreuses, très nombreuses... Posons-les.

COVID-19 : Le déconfinement en 4 étapes

La sortie du confinement se fera en quatre étapes du 3 mai au 30 juin.

Covid-19 : Feu vert de la HAS pour l'utilisation du vaccin Janssen en France

Ce vaccin à dose unique peut être administré à tous les adultes, « y compris chez les personnes âgées de 65 ans et plus et/ou présentant des comorbidités », précise la HAS.

HÔTELLERIE ET RESTAURATION : « Si les licenciements sont contenus, c’est grâce à l’activité partielle sans reste à charge »

LAISSEZ NOUS TRAVAILLER UMIH71.jpg
Mercredi 3 mars 2021, les Présidents du GNI, du GNC, du SNRTC et de l’UMIH se sont entretenus avec Elisabeth Borne, ministre du Travail. Toujours sans date de réouverture, ils s'inquiètent de l'évolution de la prise en charge de l'activité partielle.

AUTOMOBILE : Le nouveau logo de Peugeot à découvrir en vidéo

LOGO PEUGEOT NV.jpg
Une vidéo captivante, de toute beauté, qui fait l'historique des logos de la marque au lion.

COVID-19 : Quand le Conseil de l'Europe « contre-indique » toutes formes de pressions à la vaccination...

« Un semblant de "vie normale" ne pourra reprendre, même dans les meilleures conditions, avant le milieu ou la fin de l’année 2021 au plus tôt » annonce-t'il dans une toute récente résolution adoptée le 28 janvier dernier.

SANTÉ : Seulement 2 % de patients covid dans les hôpitaux en 2020 !

Ce chiffre à peine croyable au vu de la peur qui s'est emparée du pays l'année dernière est donné par l'Agence technique de l'information sur l'hôpital (ATIH), qui vient de sortir un rapport sur l'activité hospitalière liée au covid-19 en France en 2020.

SACRÉE BESTIOLE : Une libellule géante vue dans les Pyrénées orientales

LIBELLULE GEANTE3 - 1.jpg
Actualisé : Elle a été vue également à Belleville-en-Beaujolais.

SOLIDARITÉ : La Fondation groupe EDF lance son Fonds de Solidarité Covid-19

Il est doté d’un million d’euros « pour soutenir les plus démunis, pour favoriser le retour à l’école et à l’emploi mais aussi participer à un nouveau modèle de société plus durable et solidaire. » Les associations peuvent déposer une demande.

CORONAVIRUS - Covid-19 : FO Services publics et de santé porte plainte contre X

Derrière le X, c'est l'Etat qui est visé bien sûr.

VIDÉO : Confiné mais sportif et, surtout, bien rigolo !

RIONS UN PEU - 1.jpg
Mais que s'apprête-t'il donc à faire avec son bidon d'huile ou de liquide vaisselle ?.... La réponse dans la vidéo.

CORONAVIRUS : L'école à la maison avec France 4, ça commence demain

A compter du lundi 23 mars, France 4 modifie toute sa programmation de journée pour diffuser en direct des cours dispensés par des professeurs de l’Education Nationale. Ceci pour répondre à la mission « Nation Apprenante ».

MONDE : Les épidémies les plus meurtrières à travers le temps

EPIDEMIES.jpg
Peste, choléra, variole, grippe, SIDA... les morts se comptent par millions depuis la première peste antonine survenue au IIème siècle. La peste noire du XIVème siècle avait fait 200 millions de morts !

MUNICIPALES 2020 - Coronavirus : Les recommandations du ministère de l'Intérieur pour les bureaux de vote

Le ministère de l'Intérieur adresse certaines recommandations : l'aménagement des bureaux de vote devra limiter les situations de promiscuité, chaque bureau devra prévoir un point d'eau et mettre à disposition du gel hydro-alcoolique. Les électeurs sont invités à apporter leur stylo personnel. etc.