dimanche 28 novembre 2021

Communiqué
Prix de l’essence et taxes :
 
la facture de trop pour les Français
 

Alors que les Français essayent, pour certains d’entre eux, de profiter de quelques jours de vacances, ils se retrouvent à nouveau face à une flambée des prix de l’essence combinée à une hausse de 5,5% des prix du gaz pour le chauffage au 1er août. La facture est très salée pour les Français, surtout pour ceux qui restent encore dans les incertitudes de la crise économique.

 

En effet, les prix des carburants ne cessent de grimper. En juin 2021, le prix moyen du sans plomb 95 était de 1,53€ contre 1,31€ en juin 2020. Ce lundi 26 juillet, le prix a grimpé à une moyenne de 1,67€ ! Malgré le silence du gouvernement, certains experts expliquent que la cause est essentiellement la reprise économique. C’est oublier que la hausse des tarifs est en partie provoquée par l’État et constitue une aubaine pour le gouvernement pour se financer sur le dos des Français.

 

Selon le site officiel du ministère de l’Économie et des Finances, 57% du prix de l’essence correspond à des taxes : la TVA et la taxation pseudo-écologique sur les produits pétroliers. Sur les 1,67€ du litre, 0,6 € vont pour cette taxe et 0,27€ pour la TVA. La TVA étant proportionnelle, plus le prix de l’essence augmente, plus la TVA augmente.

 

Après un an et demi de crise, le gouvernement doit aider les Français à partir en vacances et à travailler en baissant la taxation sur l’essence afin de ramener son prix à un niveau raisonnable. À l’échelle de la région Bourgogne Franche-Comté, le Conseil régional doit impérativement baisser sa part de la taxe sur les produits pétroliers comme le demande le groupe Rassemblement National depuis des années.

 

 

 

POLITIQUE : La sénatrice du 71 Marie Mercier solidaire des communes face à la stagnation de la DGF

« Le projet de loi de Finances 2022 qui sera bientôt examiné au Sénat ne répond pas aux difficultés structurelles » déclare-t-elle dans un communiqué

PRÉSIDENTIELLE : Pour la GRS, c'est Arnaud Montebourg

Après avoir débattu lors de conférences régionales, les adhérents.es de la Gauche Républicaine et Socialiste ont départagé les candidatures de Jean-Luc Mélenchon, Arnaud Montebourg, Yannick Jadot et Fabien Roussel, dont les noms ont été parrainés par au moins un membre du collectif d’animation national de la GRS.

200 millions d'€ sur 3 ans pour 5 000 équipements sportifs de proximité

Le député de la 1ère circonscription Benjamin Dirx, rapporteur spécial du budget sport, salue cette annonce présidentielle en matière de financement des équipements sportifs. « Elles sont dans la continuité de l’engagement de la majorité pour le sport, notamment en prévision des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. »

POLITIQUE – Conseil municipal de Mâcon : Un vœu partagé mais qui tombe à l'eau...

Lundi soir en clôture du Conseil municipal, l'opposition a proposé au conseil d'adopter un vœu portant sur la crise climatique et intitulé « Répondre ensemble à l'urgence environnementale ». D'accord sur le fond, la majorité l'a néanmoins rejeté pour le principe.

COVID-19 : Quatre soignantes appellent à l'aide les citoyennes et les citoyens pour sauver la santé et l'hôpital

À la veille de l'obligation vaccinale pour les soignants, quatre d'entre elles ont pris la plume pour exprimer leur incompréhension, leurs doutes et leur colère bien légitimes devant ce qui va advenir ce 15 septembre. « Bonjour à vous tous qui serez peut-être un jour patients ou qui l’êtes, aidez-nous à préserver la santé et l’hôpital !

POLITIQUE : Arnaud Montebourg candidat à la présidentielle...

...pour « éviter à la France la douleur d'un deuxième quinquennat Macron ou le danger d'un premier quinquennat Le Pen ».