lundi 8 août 2022

Samedi matin, répondant à l’appel de plusieurs associations et organisations syndicales, une petite centaine de personnes a pris part à un rassemblement – non déclaré en Préfecture – place Saint-Pierre pour dénoncer la mise en œuvre du pass sanitaire qui crée, selon les manifestants, deux catégories de citoyens : les citoyens vaccinés et les autres, rompant ainsi avec le principe d’égalité des droits.

Les manifestants entendaient également dénoncer les conséquences sociales des mesures votées par les députés et notamment le risque de suspension du contrat de travail et de la rémunération pour les travailleurs des établissements recevant du public (ERP) qui refuseraient de se faire vacciner.

« Ce pass sanitaire, c’est une atteinte aux libertés fondamentales, notamment sur le principe d’égalité, cela crée des citoyens de seconde zone : ceux qui font le choix de ne pas se faire vacciner. Il faut se tester pour aller au restaurant, au cinéma, au musée, dans des parcs d’attractions… Le smartphone devient une sorte de bracelet électronique. C’est extrêmement problématique : quel est le projet de société ? » s’interroge Pierre, militant de l’Union syndicale Solidaires 71.

Roger, militant de la Confédération Nationale des Travailleurs (CNT) va dans le même sens : « Il y a obligation de présenter son pass sanitaire partout, sauf les supermarchés parce qu’il ne faut pas empêcher le commerce, sauf le métro et les transports en commun, parce qu’il ne fait pas empêcher les gens d’aller travailler. Par contre, les lieux de culture, cinéma, théâtre, musée… ont été les premiers concernés, c’est bizarre. Peut-être que la culture, ça fait réfléchir les gens, c’est embêtant, alors on supprime tout de suite », avant de préciser « Nous nous rassemblons contre le pass sanitaire, mais nous ne sommes pas anti-vaccins. Pour nous le pass, c’est une mesure supplémentaire de coercition. »

Après une heure passée à discuter place Saint-Pierre, le groupe s’est rendu vers l’esplanade Lamartine où le rassemblement s’est poursuivi dans le calme avant de se disperser.

David Delecroix

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Appel à projets de la Fondation Orange pour l’inclusion numérique des jeunes

Les associations d’insertion peuvent déposer leurs projets autour du numérique jusqu’au 18 septembre.

MÂCON - Révision du PLU : Avis défavorable de la commission d'enquête publique

Nommée par le président du tribunal administratif, la commission d'enquête, composée de trois commissaires enquêteurs, a travaillé du 31 mai au 1er juillet 2022.

BOURGOGNE : Les douaniers saisissent 7,76 kg de cocaïne à Brognon

La brigade des douanes de Dijon a réalisé une nouvelle interception de produits stupéfiants.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le département placé en vigilance orange canicule

Et ce à compter de ce mercredi 3 août après-midi, avec des températures pouvant atteindre les 38 degrés localement.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Près de 90 000 personnes vivent dans une structure collective

Internats scolaires, casernes militaires, maisons de retraite... 3,2% de la population de la Bourgogne-Franche-Comté vit dans une communauté selon une enquête de l'INSEE.

BOURGOGNE : On pourra voir l'ISS ce dimanche soir

Rendez-vous à la tombée de la nuit

MÂCON : La Grisière dans une forme olympique (2)

La suite de notre reportage photos

AZÉ : La 60e édition de la foire est lancée !

C’est parti pour quatre jours de foire ! Ce vendredi soir, l’avenue des plantages et le centre-bourg du village étaient en fête avec l’ouverture de la foire commerciale.

MÂCON : Parc Saône Digitale, la formidable transition d’une friche industrielle en un « poumon vert »

Le nouveau parc urbain, Saône digital, a ouvert ses portes ce lundi 25 juillet. Lors de son inauguration une semaine auparavant, le maire de Mâcon a présenté ce nouveau lieu comme « un véritable poumon vert voué à devenir un rendez-vous privilégié pour les familles mâconnaises. »

CHARNAY : L’accueil de loisirs bat son plein

Déjà plus d’une centaine d’enfants accueillis en juillet !

AZÉ : Quatre jours de fête et de foire ce week-end !

Azé en Foires aura lieu ces vendredi 29, samedi 30, dimanche 31 juillet et lundi 1er août. Quatre jours et trois rendez-vous gratuits au programme sur l’avenue ombragée des Platanes.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Un nouveau pont rail à Chagny, sur la ligne SNCF Dijon-Nevers-Tours-Montchanin-Paray le Monial

SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, réalise des travaux de remplacement du pont ferroviaire franchissant la Dheune à Chagny pour un montant de 5,2 M financés par SNCF Réseau.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Le nombre de demandeurs d'emploi baisse de 15,2% au deuxième trimestre 2022

Sur un an glissant, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A au deuxième trimestre 2022 s'inscrit en baisse de 15,2%. Il augmente de 0,6% par rapport au trimestre précédent.