jeudi 28 octobre 2021

Communiqué de la confédération nationale du logement :

Alors que la rentrée scolaire est source d’angoisses pour de nombreuses familles voyant leur pouvoir d’achat plombé par les dépenses de la rentrée, le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, a osé sous-entendre que l’allocation de rentrée scolaire servait en réalité davantage à « l’achat d’écrans plats » que de fournitures. Des propos intolérables qui montrent bien à quel point les politiques sont éloignés du terrain !

« On sait bien, si on regarde les choses en face, que parfois il y a des achats d’écrans plats plus importants au mois de septembre qu’à d’autres moments ». À travers ces propos, Jean-Michel Blanquer pointe du doigt les familles pauvres en les accusant à demi-mot de détourner leur allocation de rentrée scolaire pour des achats n’ayant rien à voir avec des fournitures scolaires.

Des propos inacceptables mais qui s’inscrivent dans la suite logique de la chasse aux pauvres menée par le gouvernement depuis l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron.

Par ailleurs, le ministre de l’Éducation ne se base sur aucune étude, aucun rapport, aucune source fiable pour lancer ses accusations. Et les chiffres de la CAF, en charge du versement de cette aide, prouvent, au contraire, que cet argent est bien utilisé aux fins auxquelles il est destiné : le dernier sondage de 2013 montre que 95 % des parents utilisent l’allocation de rentrée pour les fournitures scolaires et les vêtements, suivies par les dépenses d’assurance, de cantine, de transport et enfin les affaires de sport.

Les propos de Jean-Michel Blanquer démontrent une chose : bien trop occupé à réformer à tout-va et à tout mettre en oeuvre pour réaliser des économies sur le dos des plus fragiles, le gouvernement n’a aucune idée des réalités du terrain, aucune idée de la manière dont vivent des milliers de familles en situation de précarité. Totalement déconnecté du quotidien des Français, le gouvernement préfère lancer à tort des accusations qui permettront ensuite de justifier la baisse voire la suppression d’aides financières en direction des publics économiquement fragiles.

 

PRÉSIDENTIELLE : Pour la GRS, c'est Arnaud Montebourg

Après avoir débattu lors de conférences régionales, les adhérents.es de la Gauche Républicaine et Socialiste ont départagé les candidatures de Jean-Luc Mélenchon, Arnaud Montebourg, Yannick Jadot et Fabien Roussel, dont les noms ont été parrainés par au moins un membre du collectif d’animation national de la GRS.

200 millions d'€ sur 3 ans pour 5 000 équipements sportifs de proximité

Le député de la 1ère circonscription Benjamin Dirx, rapporteur spécial du budget sport, salue cette annonce présidentielle en matière de financement des équipements sportifs. « Elles sont dans la continuité de l’engagement de la majorité pour le sport, notamment en prévision des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. »

POLITIQUE – Conseil municipal de Mâcon : Un vœu partagé mais qui tombe à l'eau...

Lundi soir en clôture du Conseil municipal, l'opposition a proposé au conseil d'adopter un vœu portant sur la crise climatique et intitulé « Répondre ensemble à l'urgence environnementale ». D'accord sur le fond, la majorité l'a néanmoins rejeté pour le principe.

COVID-19 : Quatre soignantes appellent à l'aide les citoyennes et les citoyens pour sauver la santé et l'hôpital

À la veille de l'obligation vaccinale pour les soignants, quatre d'entre elles ont pris la plume pour exprimer leur incompréhension, leurs doutes et leur colère bien légitimes devant ce qui va advenir ce 15 septembre. « Bonjour à vous tous qui serez peut-être un jour patients ou qui l’êtes, aidez-nous à préserver la santé et l’hôpital !

POLITIQUE : Arnaud Montebourg candidat à la présidentielle...

...pour « éviter à la France la douleur d'un deuxième quinquennat Macron ou le danger d'un premier quinquennat Le Pen ».

EDITO - Covid-19 et vaccination : On aura tout vu !

Ce n'est pas le compteur du Téléthon mais c'est pourtant bien ce à quoi l'on pense quand on voit ce compteur à la vue du tout-passant devant le ministère de la Santé (photo leparisien.fr).

POLITIQUE : Delphine Batho (Génération écologie) candidate à la primaire des écologistes

Génération écologie Bourgogne - Franche-Comté vient de créer des comités de soutien dans tous les départements de la région.