jeudi 28 octobre 2021

Samedi, les Prisséens accueilleront Hotzheim dans une salle des sports qui attend ce moment avec impatience. Depuis longtemps, trop longtemps. Le 16 octobre 2020 exactement, onze mois sans compétition…  Rencontre avec Jean-Philippe Lachaize, président, avant cette nouvelle saison.

Qu’on se le dise, à Prissé comme dans beaucoup d'autres clubs, tout le monde - joueurs, staff, dirigeants, supporters, bénévoles - a hâte de se retrouver, d’entendre le bruit des baskets sur le parquet, de voir rebondir le ballon, les filets bouger, les joueurs shooter, le public chanter, crier, applaudir, s’enflammer… Bref, envie de retrouver ce chaudron et le plaisir du sport.

« Cette ambiance, cette salle nous ont vraiment manqués. Autant au public qu’aux joueurs, reconnaît forcément Jean-Philippe Lachaize, président de l’ESPM. Ils ont continué à s’entrainer la saison dernière, mais sans cette ferveur, cette adrénaline des matchs ce n’est pas la même chose. Même les matchs amicaux n’ont pas la même saveur. Les joueurs ont besoin de compétition, de se battre pour les points, pour le classement. Les supporters et les partenaires, eux, ont envie de prendre du plaisir aux matchs, c’est ce qu’on attend de voir samedi pour la reprise… Tout simplement ! »

Retrouver du plaisir oui, mais pas sans objectifs. D'abord, celui de jouer avec les valeurs du club, la solidarité et la combativité. L’objectif sportif aussi : le classement. Être dans le premier tiers pour le président, compter plus de victoires que de défaites pour l’entraîneur. « Ce qui veut dire la même chose ! On sait bien que statistiquement si on a plus de victoires que de défaites on sera dans le top 5 et 6, souligne Jean-Philippe Lachaize. Sur les dix dernières années, Prissé a une seule fois eu un bilan positif. Notre objectif peut donc paraître modeste, voire trop modeste, mais pour l’instant, c’est un objectif louable qui nous mettra dans le haut du tableau. »

 

Le Top 5/Top 6… minimum

Bien sûr, si le groupe arrive à faire mieux, personne ne s’en privera… « La poule est homogène, sans armada surarmée, même si les budgets vont du simple au triple entre les différents clubs. De notre côté, on a monté une équipe équilibrée avec dix joueurs d’un niveau égal, on va jouer toute l’année sur cette profondeur de banc. On mise beaucoup sur la rotation et la complémentarité avec des joueurs qui ont faim et un groupe qui vit très bien ensemble. C’est ce que nous avons pour le moment. Le groupe avait bien commencé en début de saison dernière, les joueurs ont souhaité continuer à jouer ensemble et nous voulions voir ce que cela pouvait donner sur une saison complète, nous avons donc misé sur la stabilité de l’effectif. »

L’année dernière, le club a aussi souhaité repartir sur de nouvelles bases avec notamment des joueurs qui travaillent tous à côté. « On voulait faire correspondre notre budget avec nos ambitions et nos moyens financiers du moment sur fond de Covid, précise le président. On a souhaité tenir compte du fait que nous soyons dans une division amateur. Cela ne veut pas dire que l’on a renoncé à nos ambitions, mais plutôt que l’on tient compte du contexte économique et sanitaire. Ce qui était important c’était d’avoir une équipe compétitive sans se mettre dans le rouge. Nos partenaires nous aident encore beaucoup cette année, ils apprécient qu’on ait fait un geste vis à vis d’eux en leur proposant un tarif adapté. Mais il faut rester lucide. »

 

 « Que le chaudron rugisse à nouveau ! »

Le club aura bien le temps une fois la crise passée de repartir sur des ambitions plus fortes et plus affirmés « avec toujours cette volonté de structurer notre groupe, notre équipe professionnelle pour être un jour en mesure d’aller voir plus haut. Mais tout cela nous souhaitons le faire de façon consciente, pas dans la précipitation d’une saison exceptionnelle, ne pas partir d’une feuille blanche !  On revient certes à des choses plus modestes, mais je peux vous dire qu’avec Fred on a fait de bonnes prises sur certains joueurs. Ce que l’on veut aujourd’hui c’est un groupe qui donne du plaisir à tout le monde, que le chaudron rugisse à nouveau, que nos partenaires soient contents du spectacle proposé, de la hargne montrée sur le terrain… »

Première réponse samedi soir avec la réception de Vogesia Hotzheim, « une belle équipe qui joue un basket très discipliné. On est plus que sur nos gardes, on va essayer d’être nous, aussi disciplinés, constants sur les quatre quarts temps ce qui n’a pas forcément été le cas sur les matchs amicaux. On a souvent fait des bonnes périodes, mais il y encore des trous d’air et on sait que contre ce genre d’équipes, les trous d’air, ça ne pardonne pas ! Notre capacité de concentration sera importante dans un match qui s’annonce assez serré. »

Rendez-vous donc à 20 h à la salle municipale de Prissé avec le pass sanitaire obligatoire.

D. C.

 

BASKET : Lorsqu’il y a d’Angers, pas de quartier, Anjou, feu !!

Le match vu par le speaker. La délicieuse chronique de Rémy Mathurieu, à dévorer d'un bloc

BASKET : Première victoire de la saison pour le CBBS

Dans un dernier quart temps de folie, les filles de Charnay s’imposent pour la première fois cette saison, face à Angers, ce samedi soir.

BASKET (LFB) : Gi Davis et le CBBS, c'est déjà la séparation

Après Shay Colley, la joueuse canadienne retournée en Nouvelle-Ecosse par manque d'air du pays, c'est au tour de l'américaine G'Mrice Davis de quitter les terres charnaysiennes. Caliya Robinson lui succède.

BASKET - CBBS vs ESBVA : Villeneuve avait plus d'une corde à son Ascq dans son bAsquet

Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

BASKET (NM2) : La passe de trois pour Prissé

Après deux victoires pour ses deux premiers matchs, l’ESPM enchaine et confirme qu’il faudra compter sur lui cette saison. Contre Récy Saint Martin ce samedi soir, les Tangos ont été mis en difficulté, mais n’ont jamais tremblé…

BASKET (NM2) : L’ESPM retrouve le championnat et son public

Samedi, les Prisséens accueilleront Hotzheim dans une salle des sports qui attend ce moment avec impatience. Depuis longtemps, trop longtemps. Le 16 octobre 2020 exactement, onze mois sans compétition… Rencontre avec Jean-Philippe Lachaize, président, avant cette nouvelle saison.

BASKET (LFB) - CBBS : 4 matchs de préparation pour les Pinkies

A voir aussi, le calendrier du championnat 2021-2022. 1ère rencontre le 02 octobre.

BASKET (NM2) : L'ESPM mise sur la stabilité

C’est parti pour quatre semaines de préparation ! Ce mardi soir, les Prisséens ont retrouvé les parquets avec un groupe inchangé et l’envie de confirmer les belles promesses de l’automne dernier… Rencontre avec le coach Frédéric Brouillaud à l’aube de cette nouvelle saison qui débutera le 11 septembre…

BASKET - Elan Chalon : C'est fini pour le président Dominique Juillot

L’emblématique président de l’Elan Chalon s’est confié ce mardi matin en conférence de presse.

BASKET (LFB) : Sixtine Macquet, de Charnay aux terres bretonnes

Après trois saisons au CBBS, une belle progression et de jolis souvenirs, la joueuse quitte son club de cœur pour une nouvelle aventure, à l’autre bout de la France. À 21 ans, la poste 4-5 rejoint en effet le Finistère et l’équipe du Landerneau Bretagne Basket. Entretien.

BASKET - CBBS vs Charleville : Les Flammes sans flamme lorsque les Pinkies s’enflamment

Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

BASKET (LFB) : La remontada des Pinkies pour la der de la saison

On savait que les Charnaysiennes avaient de la ressource… Elles l’ont encore montrée ce soir face à Charleville pour clore cette saison éprouvante de la plus belle des manières…