Il se tient à Cluny depuis ce vendredi et samedi toute la journée.

L'occasion de rencontrer de nombreux experts en diagnostic et rénovation de l'habitat. Marie Fauvet, maire de Cluny, commune qui accueille le forum, l'a dit sans détour : « à Cluny, on limite les constructions nouvelles. Avec 10 % de taux de vacances, nul besoin de construire encore. Notre objectif, c'est zéro artificialisation. Nous misons sur la rénovation. » Plus encore, Jean-Luc Delpeuch, président de la communauté de communes, a rappelé à son tour l'objectif à l'horizon 2030 : neutralité carbone du territoire. » Jean-François Farenc, maire de Blanot, siège de la communauté de communes St-Cyr-Mère Boiter, entre Charolais et Mâconnais, a été évidemment dans le même sens : « Nous avons 900 logements à rénover sur 5 ans. Il y a de quoi faire et du travail pour nos entreprises. »

Côté conseil et expertise, vous trouverez de nombreux professionnels à votre écoute. Le réseau ecosyn, réseau de compétences en éco-construction, est présent. Il compte une trentaine d'entreprises réparties sur tout le département. contact@ecosyn.org - 03 85 67 50 50.

Présence également de l'ADIL pour répondre à vos questions sur les travaux de rénovation énergétique et sur la prime MaPrimeRénov'.

Présence encore de Ambre Marchand-Moury, du CEREMA, qui informe sur le radon, un gaz méconnu, radioactif, incolore et inodore, présent naturellement dans les sols et les roches. Il est classé par le Centre international de recherche sur le cancer comme « cancérigène pulmonaire certain » depuis 1987. En France, le radon est la deuxième cause de cancer du poumon après le tabac (près de 10% des décès). L'on peut s'en protéger avec l'étanchéité des sols intérieurs.

Les Centrales villageoises Soleil Sud Bourgogne, société par actions simplifiées avec une gouvernance coopérative, spécialisée dans l'installation de centrales photovoltaïques, sont en quête de sociétaires pour relancer des programmes (nous reviendrons sur le photovoltaïque dans un prochain article). « La crise sanitaire a mis un coup d'arrêt à nos projets » déplore Laurence Boubet, partie prenante de CVSSB. La relance est nécessaire. Avis aux amateurs :

 

Un actionnariat citoyen et écologique

La CVSSB propose à chaque citoyen de devenir sociétaire en achetant des parts. Une part correspond à l'achat d'un panneau photovoltaïque d'une valeur de 400€. C'est de l'épargne écologique grâce à 29 tonnes de CO2 en moins. Un panneau adopté, c'est 5 panneaux posés. La rémunération de l'actionnaire est d'environ 1% par an.

 

Rodolphe Bretin

 

Rendez-vous à Cluny, salle des Griottons

 

 

 

Jean-François Farenc, Maire Fauvet, Jean-Luc Delpeuch,

Hervé Carreau, maire de La Chapelle-de-Guinchay et vice-président de l'Agglomération MBA en charge de l'écologie ;

Martine Nowaki, représentant la Chambre des métiers et de l'artisanat, partenaire du PETR

Présence de éco-diag, audit énergétique et thermographie infrarouge ;

de MUR tronic, l'humidité maitrisée