jeudi 28 octobre 2021

Depuis ce mercredi matin 9 h, les abords du siège départemental de l’ARS (Agence Régionale de Santé) de Mâcon sont occupés par des citoyens et des personnels de santé qui fustigent l’obligation de vaccination des soignants en vigueur, entrée en vigueur aujourd’hui minuit.

En France, cette obligation toucherait 2,7 millions de personnes, le gouvernement se féliciterait déjà des « effets très positifs » de sa menace de suspension immédiate du contrat de travail sans rémunération.

Quelque 60 dès le début, à midi de nombreuses autres personnes sont arrivées en provenance de tout le département dont beaucoup de professionnels de la santé, privés ou fonctionnaires hospitaliers. Médecins, infirmier(e)s, aide-soignant(e)s, ASH, kiné… spécialités diverses déjà affectées par cette obligation ayant arrêté de travailler depuis hier soir par décision personnelle ou ayant reçu une décision de suspension de leur administration respective, voire de leur ordre professionnel.

Autunois, Bressans, Chalonnais, Mâconnais, Charollais, Montcelliens sont présents pour cette journée du jamais vu : être interdit d’exercer leur profession par refus d’être vacciné contre la COVID.

Selon leurs dires, des patients vont se retrouver sans soins en centre de santé, à domicile et des lits risquent d’être fermés en milieux hospitaliers cela par une décision gouvernemental arbitraire.

Au cours de la matinée des slogans et des mots sont souvent revenus : « Pass sanitaire, prison à ciel ouvert », dégoût, liberté, égalité, vérité, résistance …

Les témoignages sont parfois violents, obligation de rendre les outils de travail, intimidation au travail, convocations répétées de la part des directions d’établissements de santé.

Les larmes sont apparues sur les joues des personnels de santé lors de prises de paroles, larmes de désespoirs, larmes face aux humiliations ressenties, fatigues accumulées suite aux 18 mois très durs vécus en milieu hospitalier, confinement, surplus de travail, réquisition…

Nous reviendrons au cours de la journée sur le déroulement de cette action coup de poing menée dans le calme et le respect de chacun.

La levée de l’action sera prononcée vers 18 h ce soir.

MsP

 

Photos : Michel Pelletier

MÂCON : Il frappe son père handicapé et insulte les policiers

Un Mâconnais de 39 ans comparaissait lundi pour des faits de violences envers son père, en fauteuil roulant…

MÂCON : Voitures incendiées dans le centre-ville, l’auteur condamné

Ce week-end, sept véhicules ont été détruits par les flammes, place Carnot. Retrouvé grâce à la vidéosurveillance, l'auteur des faits, qui n'a aucun souvenir de cette soirée, a été jugé ce lundi après-midi en comparution immédiate…

MÂCON : Hugo Tonnerieux, un coup de plume cinglant

Hugo Tonnerieux est Mâconnais. Il a édité tout récemment son premier essai aux éditions Le Lys bleu : « Le Pouvoir des Rois ».

GRAND SITE SOLUTRÉ-POUILLY-VERGISSON : Travaux de sécurisation de la Roche de Vergisson

Début du chantier le 8 novembre pour une durée de six semaines environ…

PHOTOS - Gambettes mâconnaises 2021 : L'heure de la pose (8)

Dernier volet de notre reportage photos

PHOTOS - Gambettes mâconnaises 2021 : L'heure de la pose (7)

7ème volet de notre reportage photos. Des souvenirs à gogo !

PHOTOS - Gambettes mâconnaises 2021 : L'heure de la pose (6)

Elles ont pris la pose pour macon-infos

PHOTOS - Gambettes 2021, on commence par la fin : une arrivée dans la joie (1)

2 500 Gambettes sont parties ce dimanche matin du Spot pour 5 km de course ou marche solidaire, au profit de la lutte contre le cancer du sein. 1er volet de notre reportage photos.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-AGGLOMÉRATION : Au fil du conseil communautaire…

250 000 € supplémentaires pour accompagner les commerçants du centre-ville de Mâcon ; Sécurisation de la Roche de Vergisson ; Création de la ZAC Hurigny-La Grisière ; Travaux dans les écoles et les stades des quartiers de Mâcon. En détails...

MÂCON : Un week-end aux champignons !

Jusqu’à dimanche soir, l’espace Carnot-Montrevel accueille l’exposition de la société mycologique de Mâcon. Quelque 250 variétés de champignons sont présentées et avec elles tous les conseils et toutes les informations essentielles…

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Consignes de tri inchangées pour les emballages plastiques

L'Agglomération précise dans un communiqué de ne pas tenir compte de la campagne nationale « Désormais, tous les emballages se trient » pour ne pas entraver la mise ne place des nouvelles consignes à l’horizon 2023.