mercredi 20 octobre 2021

Communiqué :

 

Le Patrimoine bâti et environnemental est en danger à Mâcon

 

Les Journées du Patrimoine ont permis aux citoyens de visiter les lieux importants de Mâcon mais, curieusement, La Charité, édifice classé Monument Historique grâce à l’association « Sauvegarde de Soufflot et du Patrimoine Mâconnais » était inaccessible.

Cela est hélas tout à fait légitime car La Charité Soufflot appartient désormais à des propriétaires privés.

L’apothicairerie, conservée à l’Hôtel Dieu, la plaque de cheminée, « à l’abri à l’hôpital », devaient être replacées dans les locaux historiques rénovés.

Ces promesses ont - elles été tenues et si oui à qui profitent ces merveilles ?

La chapelle, joyau architectural signé Jacques-Germain Soufflot, appartient à la ville donc aux Mâconnais.

Mais elle est, elle aussi, inaccessible depuis 20 ans pour raison de sécurité ! Abandonnée aux pigeons qui pénètrent par les vitraux cassés, défèquent et souvent meurent prisonniers, elle se dégrade encore davantage.

Il nous a été rapporté que la réfection de la rue Carnot allait entraîner la disparition des marques sur le sol qui symbolisent la projection de la façade de la Charité et du dôme de la chapelle.

Est-ce faire preuve d’intérêt pour le Patrimoine et de considération pour les promeneurs curieux ?

On pourrait pour le moins attendre que les élus réalisent une enquête pour connaître les vœux, les idées des habitants concernant l’usage de ce lieu.

Beaucoup de personnes désiraient visiter cette chapelle lors des Journées Européennes du Patrimoine (JEP).

Pour certains cet endroit leur était familier lorsqu’il servait de salle de concert voire de lieu de culte.

Le Patrimoine non bâti est également en grand danger.

Alors que la plupart des habitants des villes sont conscients de l’impossibilité absolue de continuer à détruire les terres arables, à Mâcon, l’enthousiasme est à son comble lorsque des terrains bio sont détruits et vendus à des promoteurs afin de construire des zones pavillonnaires aux maisons individuelles avec de minuscules jardins sans zone végétalisée commune.

Une ceinture verte, des jardins familiaux, des terrains maraîchers bio autour de la ville sont indispensables au bien-être des Mâconnais et à une vision contemporaine de la cité.

La situation est grave…mais peut-être n’est-elle pas désespérée si nous, simples citoyens et propriétaires des lieux communaux, prenons notre ville et notre vie en main !

Ne déléguons pas tout sans un contrôle de ceux censés nous représenter.

 

Association Sauvegarde de Soufflot et du Patrimoine Mâconnais

 

HÔPITAL DE MÂCON : Le médecin chef de service des Urgences maltraité par les autorités de tutelle

Il a été réquisitionné au début du mois par le préfet pour effectuer un service de 24h à Paray-Le-Monial après une semaine d'activité intense à Mâcon. Ce sont des policiers qui lui ont transmis l'ordre de réquisition ! À lire aussi, la réaction de deux urgentistes qui ont mal vécu l'épisode et s'interrogent sur l'avenir de la qualité des soins.

ST-AMBREUIL : 18ème foire aux plantes rares ce week end au château de La Ferté

Publi-info - Pour la 2ème année consécutive, en raison du covid, la manifestation qui a lieu au printemps en temps normal, a été reportée au week-end des 23 et 24 octobre.

MÂCON : Faites la différence en intégrant une Prépa au Lycée Notre Dame Ozanm

Publi-info - Prépa Sciences Po dès la classe de 1ère ! ACTUALISÉ : Prépa PASS dès les vacances de la Toussaint pour les élèves de terminale.

MÂCON : Contrôles coup de poing au carrefour de l'Europe hier soir

Depuis quelques semaines la police de Mâcon opère dans toute la région de Mâcon pour des contrôles routiers aidée en cela par 15 motards de la CRS de Strasbourg venus en renfort.

PHOTOS : Pleins feux sur la cérémonie des Trophées du sport à Mâcon

De nombreux sportifs ont une nouvelle fois été récompensés par la ville pour leur titres individuels et collectifs. Malgré une année difficile à cause du contexte sanitaire, les associations et le sport mâconnais ont continué de briller sur les scènes régionale et nationale…

MÂCON : Une ministre aux Jardins de Cocagne

Fin de déplacement en Saône-et-Loire aux Jardins de Cocagne de Mâcon cet après-midi pour Brigitte Klinkert, où elle a passé plus d'une heure, annonçant un objectif de 0 illettrés à la sortie des structures d'insertion.

MÂCON - Lycée René Cassin : Un hommage à Samuel Paty en présence du maire et des autorités

Catherine Rochas, proviseure par intérim du lycée Cassin, a accueilli ce vendredi matin Julien Charles, préfet de Saône-et-Loire, Fabien Ben, directeur académique des services de l‘Éducation nationale - DASEN, Benjamin Dirx, député et Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon.

MÂCON : La ministre déléguée à l'emploi et à l'insertion est passée par Eco'Cook cet après-midi

Brigitte Klinkert, inconnue du grand public, est ministre déléguée auprès de la ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, chargée de l'Insertion. Elle était en déplacement en Saône-et-Loire ce vendredi, à Mâcon cet après-midi.

MÂCON : 18 pavillons à loyers modérés inaugurés dans la ZAC Grand Sud

L’OPH MÂCONhabitat a lancé la construction de 18 pavillons sur cette ZAC au dernier trimestre 2019. L'opération est terminée. Eric Maréchal, président de l'office, et Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon et président de MBA, ont inauguré l'ensemble ce matin.

LA CHAPELLE-DE-GUINCHAY : Cuisine en rose avec le président de la Ligue contre le cancer

C’est une opération originale qui, dans le cadre d’Octobre rose, a réuni ce jeudi les centres sociaux de Cluny et de La Chapelle-de-Guinchay autour d’un repas partagé dans les locaux de Bulle de Vie, à La Chapelle.

MÂCON - Semaine du goût : Le collège Saint-Exupéry récompensé par le Département

Pendant la semaine du goût, organisée du 11 au 17 octobre, le Département de Saône-et-Loire propose de la viande de bœuf de Charolles AOP au menu des déjeuners des collégiens.