Ce jeudi soir, c'était la première ! Le metteur en scène, Alain Monthulé se félicitait de la présence d'une soixantaine de personnes qui, de toute évidence, ont apprécié !

Maryse Gallay, Marie-Christine Lagoutte et Nathalie Vermel, les trois uniques actrices ont montré leur talent pendant 1 h 15. Ce spectacle produit par la MJC de l'héritan est créé par la troupe du Pendart.

Cette troupe existe depuis une trentaine d'années. Elle associe des passionnés d'écriture, de jeux théâtraux, de créations, de costumes, de décors, de sons, de lumières, de mises en scène mobilisés pour créer chaque année un nouveau spectacle de A à Z. La technique est assurée par Estelle Gauthier, Jean-Marie Gerbaud et Thomas Pluriel.

Dans un décor fait de fauteuils en skaï, de table et de buffet en formica, les trois sœurs rivalisent de mots et de ressentis : « Magda est heureuse de voir sa sœur, je le sais, mais elle, elle ne le sait pas. »

Elles s'interrogent sur leur vie passée et confient au public leurs histoires d'enfants. Leur présent est construit sur la débrouille, mais les pleurs sont parfois au détour d'une réplique : « Quand on a faim, on est seul au monde »

Leurs vies dans ce cinéma qui tombe en ruine risquent de disparaître et le bâtiment détruit pour insalubrité : « Quand je pense à nous, je pense à trois mouches sur un ruban de glue. »

Elles élaborent un plan satanique concernant Thomas, plan qu'elles livrent volontiers au public.

La pirouette finale est reprise par la salle qui chante « Bella cia » Une des actrices, rencontrée avant la représentation, a accepté de définir son personnage par trois adjectifs : « Tenace, dévouée, râleuse »

Il y a trois séances encore pour découvrir qui est ce personnage et qui sont ses deux complices de débrouille !

Ce vendredi 1er octobre et samedi 2 octobre à 20 h 30 et dimanche 3 octobre à 17 h.

Billetterie à l'accueil ou sur le site mjc-heritanmacon.org

P. M.