samedi 21 mai 2022

Le collectif « Livres en Campagne » organisait ce dimanche la Journée Littéraire à Lugny. Ce collectif est porté par deux associations : ADC et Dommages et Intérêts qui n'ont pas ménagé leur investissement pour la parfaite réussite de ce salon.

 

La tenue de ce salon correspondait avec l'inauguration de la salle des fêtes, refaite à neuf.

La journée accueillait une vingtaine d'auteurs de la région. Elle a alterné des moments d'émotions, de pétillances de mots, de syllabes et d'idées. Emotion quand il s'est agi de rendre hommage à Jean-Yves Rodières, co-fondateur de la manifestation et poète, décédé en juin 2020. Pétillances des mots lors des lectures publiques de Pascale Barraud et de David Rougerie.

 

Le principe de ce salon est né en 2016. Les trois fondateurs en sont Jean-Yves Rodières, Patrick Poncet et Hervé Bosio. Leur volonté : donner de l'ampleur aux textes et impulser la création littéraire locale. Le premier salon s'est tenu à La Chapelle-sous-Brancion en 2018, puis à Ozenay l'année suivante. C'est un salon « itinérant et campagnard » qui est en lien avec les producteurs locaux et les bibliothèques animées le plus souvent par des bénévoles. Parmi les auteurs, Loïc Lobut pour la nouvelle DesVies et Pierre Boxberger (voir notre article de vendredi dernier ici).

 

Le maire de Lugny, Guy Galéa a remercié les associations qui ont œuvré pour l'organisation de ce salon. François Golleau, adjoint en charge de la culture, était présent toute la journée pour accompagner, découvrir les auteurs et accueillir les visiteurs. En milieu de journée, Patrick Desroches, conseiller départemental est venu se joindre à la manifestation et a salué les auteurs. Cécile Untermaier, députée de la circonscription de Tournus était également présente.

 

La librairie itinérante associative « Atelier, Art de Lier » participait à la journée. Elle a été créée l'an dernier par David Rougerie, auteur, et comédien. Il sélectionne les éditeurs, les ouvrages et les propose dans différents salons avec cette conviction déclarée : «  Quand j'ai vu que des livres ardus trouvaient des lecteurs, j'ai été renforcé dans l'idée que la difficulté ne doit pas faire peur ! »

 

Le prochain salon, dont le principe est de changer de lieu chaque année se tiendra en 2022 à Mancey. Un salon pour conjuguer lettres, humour, bienveillance et sincère générosité.

« J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. » phrase attribuée à Voltaire.

P.M.

Pendant l'hommage à Jean-Yves Rodières

Guy Galéa entouré des bénévoles des associations

FESTIVAL MÂCON WINE NOTE ? : À la santé des vins Mâcon !

C’est parti pour le festival des Vins Mâcon après deux années d’interruption. 26 cuvées sont à déguster sur l’esplanade jusqu’à 1h00 ce soir. Et rebelote samedi dès la fin de l’après-midi.

MÂCON - Ecoles qui chantent : place aux enfants du CP au CM2 !

Le théâtre de Mâcon a accueilli ce mardi la deuxième représentation des rencontres « Écoles qui chantent ».

CHARNAY : Mieux vaut prévenir que guérir

C'est ce qu'on appris les visiteurs samedi après-midi sur la place Mommessin transformée en place de la Prévention routière.

PHOTOS : à Mâcon, on s'éclate à la fête foraine ! (2)

Deuxième volet de notre album photos sur ce premier jour de la fête.

Val Lamartinien - Vélo Gourmande : un weekend ensoleillé pour le plus grand bonheur des cyclistes

La 4ème édition de la traditionnelle Vélo Gourmande a pris le départ, ce samedi matin, au caveau des Vignerons des Terres Secrètes à Verzé.

IGÉ : Pleins feux sur le marché gourmand des Vignerons d'Igé

Jusqu’à ce samedi soir, les Vignerons d’Igé organise un marché gourmand dans leur chai. Douze producteurs locaux vous y attendent jusqu’à 18 h !

MÂCON - La Chanaye : 200 offres et des candidats pour le 1er Forum de l’emploi et de la formation

Ce jeudi, le centre social de La Chanaye accueillait le Forum pour l’Emploi et la Formation. De 9 h à 13 h, des nombreux stands étaient ouverts aux résidents du quartier et proposaient de nombreuses offres d’emploi, d’aides et de formation. Une démarche de proximité pour contrer le déficit de candidatures du territoire.