Ce mardi, les trois partenaires étaient réunis aux Jardins de Cocagne.

 

Depuis début 2020, la CAF de Saône-et-Loire, la MSA de Bourgogne et les Jardins de Cocagne de Mâcon ont mis en place l'action «  Paniers bio solidaires ».

Cette date ne doit rien au hasard. Elle vient en écho à la crise sanitaire qui a mis à mal de nombreuses familles.

 

Le président des Jardins, Jean-Paul Buchillet, a insisté dans ses propos d'accueil sur la démarche de cette action : « Ensemble, cultivons la solidarité. »

Il a évoqué le lien essentiel entre bénévolat et association et se félicite de la reconnaissance tant locale que nationale dont bénéficie désormais le Réseau de Cocagne. (voir notre article du 11 septembre lors de la Journée Portes Ouvertes).

 

Cécile Aladame, directrice de la CAF de Saône-et-Loire, a précisé que cette crise a mis en exergue une situation sociale à laquelle il fallait répondre.

Jean-Paul Baudin, vice-président de la MSA Bourgogne, a évoqué des perspectives : développer des actions autour de l'alimentation, éduquer pour cuisiner des produits de façon simple, informer de la place de l'alimentation dans la prévention des difficultés de santé.

Anne-Marie Guy, responsable de la communication de la MSA, Catherine Duverne, responsable de la communication de la CAF, et Yann Morel pour les Jardins de Cocagne ont informé de cette action : à ce jour, quarante familles sont bénéficiaires (vingt pour la CAF, vingt pour la MSA).

 

Chaque bénéficiaire contribue à hauteur de 1,60 € pour un panier d'un valeur de 16 €.

Le solde est pris en charge soit par la CAF, soit par la MSA selon le régime d'affiliation du bénéficiaire.

Avec chaque panier, une recette est jointe pour cuisiner les légumes présents.

 

« Les enfants mangent mieux, on est content de cette aide, cuisiner c'est facile et ça revient moins cher ! » déclare, avec le sourire, une maman,  qui apprécie ce dispositif.

P.M.