mercredi 8 décembre 2021

Dans le cadre de la semaine du développement durable, le Conseil Communal des Enfants (CCE) a décidé de mettre en action une information sur le compost ce mercredi.

Anna et Bilal membres du CCE accompagnés par Claudine Gagneau présidente du CCE et Marie Pierre Beaudet adjointe à la mairie de Charnay, ont rencontré à la Nouvelle Coupé de Charnay, Fatima Pardon, Maitre-Composteur à l'Agglomération (MBA).

« La Ville de Charnay a envie de développer les sites de compostage collectif sur sa commune », explique Fatima Pardon Maitre-Composteur à l'Agglomération (MBA). « La semaine du développement durable crée l'opportunité de mener une action de sensibilisation auprès des enfants, des usagers résidant sur place, ou sur d’autres quartiers. Ce site sur la Nouvelle Coupé de Charnay, rue de Pologne, est le plus grand site mis en place.

L’hiver dernier, sur 4 mois de pesées de déchets opérées une fois par semaine, nous en avons relevé en moyenne 67 kilos par semaine. Ce qui fait 3 Tonnes 400 uniquement d’épluchures sans la matière sèche. C’est énorme !

En générale sur un site classique ont compte 3 bacs. Celui-ci en a 4 bacs dont : 1 bac à Broyat 1 bac de remplissage et 2 bacs de maturation. »

Au départ, ce site a été mis en place par la résidence des anciens « Au fil du Temps ». La personne qui en assurait la charge étant trop âgée, Lou et Jocelyne Bénévoles ont pris la relève.

La mise en place d'un site requiert des bénévoles pour s’en occuper.

La commune a pour projet de réaliser un jardin partagé comprenant des bacs à planter avec des aromatiques, des petits fruits et un jardin libre.

« Mardi soir, nous avons eu notre première réunion du CCE avec 20 enfants », a indiqué Claudine Gagneau, présidente du CCE. Nous nous sommes présentés aux nouveaux. Nous avons constitué des groupes avec les 10 parrains et marraines et demandé aux enfants les thèmes qu’ils aimeraient aborder cette année. Les déchets ont été retenus en premier. »

Nathalie Brunet

 

MÂCON - Téléthon 2021 - Les entreprises ont du coeur : Donnez pour remporter le défi des entreprises !

En 2016, la Ville de Mâcon a lancé « le défi des entreprises ». Le but : inciter les entreprises mâconnaises à s’engager pour aider à trouver des traitements thérapeutiques et des dispositifs d’accompagnement social pour les malades. Cette année, la Ville relève à nouveau le défi, avec vous, entrepreneurs.es. Actualisé : L'entreprise de transport Laurent Chezeau a donné (elle n'a pas de logo)

CRÈCHES-SUR-SAÔNE : Le Père-Noël a inauguré sa tournée en train à Carrefour !

Le petit train de Noël a été inauguré samedi à la galerie marchande de Carrefour pour la plus grande joie des petits et des grands.

PHOTOS - Téléthon 2021 : Danse, musique, partage et convivialité Place Saint-Pierre (2)

Ambiance festive Place Saint-Pierre pour la journée du Téléthon.

La France face au fléau des violences commises à l’égard des femmes

Le 29 novembre, une femme a été tuée à l’arme blanche par son conjoint : c’était la 105ème victime recensée en France cette année. Et l’année n’est pas finie…

SANTÉ : Une faculté de chirurgie dentaire pour la Bourgogne - Franche-Comté !

Les premiers étudiants feront leur rentrée en 2022, à Dijon et à Besançon.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ - Logement social : Naissance de l'Union Sociale pour l'Habitat

Ce vendredi 3 décembre à Dole, l’assemblée générale extraordinaire de la nouvelle USH a procédé à la fusion absorption des deux associations territoriales de Bourgogne et de Franche-Comté avec l'objectif de poursuivre les innovations.

MÂCON - Comité d'entraide de Flacé : Les gagnantes de la tombola sont...

Les lots sont à retirer le 15 décembre à la salle familiale de Flacé

MÂCON : Les policiers de la BAC ramènent à la vie une jeune fille de 13 ans électrocutée

ACTUALISÉ : Nous apprenons ce jour très tristement que l'adolescente est finalement décédée.

HÔPITAL DE MÂCON : L'appel à l'aide d'une équipe de soignants en service de psychiatrie

Ils sont victimes de violences de la part d'un patient psychotique lourd et demandent son transfert en unité pour malade difficile. Or, l'ARS ne répond pas !