Ils étaient 43 chanteurs au départ et douze nationalités. Après le quart de finale mardi et la demi-finale mercredi, il n’en restait que six ce dimanche pour la finale au théâtre de Mâcon…

Six jeunes femmes, cinq soprano et une mezzo-soprano, quatre Françaises, une Franco-Libanaise et une Canadienne. Toutes ont interprété deux airs d’opéras accompagnées par l’orchestre symphonique de Mâcon, dirigé par Laurent Pillot.

Mais avant de les écouter et de laisser Daniel Bonnet, maitre de cérémonie, présenter cette finale, Jacqueline Falconnet, présidente de Mâcon Symphonies, n’a pas manqué d’exprimer son bonheur de revoir le public et les Symphonies après une année blanche. « Une fois de plus, notre ville fête l’art lyrique en proposant au public un concours d’airs d’opéra et de mélodie française de très haut niveau avec des chanteurs venus des quatre coins du globe. Ce concours reconnu aujourd’hui à l’international contribue au rayonnement de notre ville et de notre région grâce au soutien de tous. »

Les candidates se sont ensuite succédé sur scène. Lysa Menu a interprété un air de Verdi « Rigoletto » et un autre de Donizetti « Lucia di Lammermoor », Emy Gazeilles des airs de Verdi « Rigoletto » et d’Offenbach « Les Contes d’Hoffmann », Yara Kasti, franco-libanaise, des airs de Bizet « Carmen » et Mozart »Cosi Fan Tutte », Jeanne Mendoche des airs de Donizetti « Lucia di Lammermoor » et poulens « Mamelles de Tiresias », Marion Auchère des airs de Bellini « Les puritains » et de Mozart « Cosi Fan Futte » et Florence Bourget (Canadienne) des airs de Mozart « La Clémence de Titus » et Saint-Saens « Sansom et Dalila ».

Après délibération, le jury, composé de Brigitte Balleys, Elène Golgevit, François Le Roux, Laurent Pillot, Sébastien Lemoine et Yves Sotin, a choisi de sacrer pour cette 27ème édition la franco-libanaise et soprano Yara Kasti, actuellement au Conservatoire national supérieur de musique de Lyon.

 

Le palmarès complet :

1er prix : Yara Kasti (5 000 €)

2e prix : Lysa Menu (3 000 €)

Prix de la mélodie : Marion Auchère (Sacem, 3 000 €)

Prix Cité de la voix : Emy Gazeilles (résidence d’une semaine et enregistrement)

Prix jeunes talents féminins : Emy Gazeilles (Zonta club, 1 000 €)

Prix de l’Orchestre et des techniciens : Emy Gazeilles

Prix des lycéens : Yara Kasti (Lycée Lamartine, des livres).

Notons qu’il n’y a pas eu de prix du public cette année compte tenu du contexte sanitaire. Les deux candidates non récompensées ont reçu le prix des finalistes remis par l’association Mâcon Symphonies. 

 

Le festival continue la semaine prochaine avec un concert « Flaws » au Crescent le vendredi 15 octobre et en clôture « La Flûte enchantée » de Mozart dimanche 17 octobre à 16 h au théâtre Scène nationale. Toutes les infos sur http://www.symphonies-automne.fr

 

Photos : D. C.

Jacqueline Falconnet, présidente de Mâcon Symphonies

 Lysa Menu, Française, soprano

 

Emy Gazeilles, Française, soprano

Yara Kasti, Franco-Libanaise, soprano et premier prix de cette 27ème édition

Jeanne Mendoche, Française, soprano

Marion Auchère, Française, soprano

Florence Bourget, Canadienne, mezzo-soprano

Laurent Pillot qui a dirigé l'Orchestre symphonique de Mâcon lors de cette finale

Daniel Bonnet, présentateur de cette finale 2021

Le prix des lycéens avec le lycée Lamartine de Mâcon