Depuis quelques semaines la police de Mâcon opère dans toute la région de Mâcon pour des contrôles routiers aidée en cela par 15 motards de la CRS de Strasbourg venus en renfort.

De jour comme de nuit, aux heures de pointe comme aux heures “calmes”, aux ronds-points comme en pleine rue ces contrôles peuvent avoir lieu.
La tolérance face aux infractions est au curseur zéro ! Assurance des véhicules, contrôle technique, permis de conduire … tout y passe pour plus de sécurité routière et, par là-même, moins d’accidents, moins de blessés et, bien-sûr, moins de morts.
Quatre roues, deux roues, voitures, motos, quads, camions, fourgonnettes et même trottinettes sont visées, « qu’on se le dise ! »
Ajoutez à cela le contrôle de la vitesse, de l’alcoolémie et de l’usage de stupéfiant, vous avez un tableau complet des risques encourus en cas d’infraction.

Si le nombre de décès par accident routier semble avoir diminué ces derniers mois il n’en est pas de même pour le nombre des accidents et des blessés en augmentation dans tout le département.
Ces accidents permettent des constats sans appel : 20 % d’entre eux sont dus à la vitesse, 30% à l’alcool et 13% à l’usage de stupéfiant !
Et très vite l’accumulation de deux de ces facteurs multiplie ces risques par 29 !

Ces contrôles routiers vont continuer, vont même s’amplifier pour arriver à faire prendre conscience à tous les utilisateurs de véhicules des dangers que représentent toutes ces infractions au code de la route et aux lois.
La prévention va être étendues dans les écoles, les collèges et les lycées avec l’objectif d’une prise de conscience réelle des risques encourus, risques qui peuvent aller à l’immobilisation du véhicule et des amendes pouvant aller à 400€ pour défaut d’assurance et 600€ pour défaut de permis, cela en plus des risques de passer devant un tribunal.

Depuis ce lundi cinquante infractions ont été constatées sur l’agglomération, 24 avec délit d’utilisation de stupéfiant …
A Chalon-sur-Saône quatorze utilisateurs de trottinettes ont été verbalisés pour défaut d’assurance obligatoires !
Ces contrôles vont s’inscrire dans la durée et la mobilité…

 

MsP

 

 

 

 

 

Le commissaire divisionnaire, directeur départemental

de la Sécurité Publique par intérim Emmanuel Breton,

le chef du détachement de CRS de Strasbourg et le préfet Julien Charles