C’est un match particulièrement difficile qui attendait les Mâconnais ce soir, contre une équipe réputée très agressive.

Mais c’est bien eux qui ouvraient le score à la 7ème minute de jeu, après une touche trouvée près des 22 par le demi d’ouverture Ioan Debrach. Essai de pénalité en groupe, et essai transformé : 7-0. Un début en fanfare avec des joueurs qui donnaient du fil à retordre à leurs adversaires sudistes. Il faudra attendre la 29ème minute pour que ceux-ci reviennent au score par un essai transformé. Égalité parfaite à la mi-temps, 7 à 7, avec une pénalité loupée dans chaque camp. Les deux équipes se valent, promesse d’un suspens haletant.

Au retour des vestiaires, les Rouge-et-Bleu engrange trois points de plus suite à un mauvais geste. Le joueur de La Seyne écope d’un carton jaune. Quelques minutes après, encore un mauvais geste sur Ioan Debrach. Pénalité, trois points de plus. Puis le vent tourne, les Seynois reviennent à 13 - 13.

La séquence d’après, ils prennent un nouveau carton jaune pour plaquage dangereux mais parviennent à renverser le score avec un drop à la 77ème minute. 13 à 16. Là, on se dit que c’est foutu. Or non, les Mâconnais en ont sous la chaussure comme leur dira l’entraîneur Guillaume Aguilar… Dans les arrêts de jeu, l’ailier Esteban Court profite du gros travail des avant pour aller aplatir. Belle réaction d’orgueil. La partie est gagnée in extremis. Score final 18 à 16.

Mâcon monte à la 2ème place de la poule 2 en attendant les résultats des rencontres de dimanche.

 

« On a été dans le combat tout le temps » a confié Esteban Court. « Il nous manque encore un peu d’organisation, mais la victoire est là, et on en est fier. La Seyne, c’est quelque chose. »

Côté coach, Guillaume Aguilar a souligné le nombre de fautes encore important, « mais on n’a rien lâché ce soir. On avance et on progresse, petit à petit. »  

Rodolphe Bretin   

 

L'équipe Renault Thivolle au coup d'envoi