Samedi, toute au longe de la journée, l’association La Parfaite a organisé un concours de pêche aux carnassiers sur la Saône.

Une douzaine de bénévoles étaient aux côtés de Julien Mahieu, président de Mâcon Carnassier La Parfaite, pour veiller au bon déroulement de cette journée.

Les bateaux ont été mis à l’eau dès 5 h 30.  Avant le départ, un briefing a eu lieu pour expliquer la maille des poissons (taille). Le départ a eu lieu à 7 h 30 pour la première manche jusqu’à 11 h 30. Un repas chaud a ensuite été servi au centre Omnisports de Mâcon.

50 équipages avec deux pêcheurs à bord ont participé à ce concours sur différents types de bateaux. La zone de pêche définie allait du pont nord de l’A40 jusqu’au pont sud du TGV (Varennes), soit parcours de 9 km présentant tout type de profil (des herbiers, des fosses, des cassures en sable, des berges arborés). « Suivant les endroits les poissons se positionnent, expliquent Julien Mahieu. Les poissons sont ensuite comptabilisés par des commissaires installés sur des bateaux en amont et en aval de la Saône. »

Pour que la mesure du poisson soit validée, les participants doivent l’apporter dans de bonnes conditions aux commissaires. Ils doivent ensuite les remettre en Saône. « Si le poisson ne repart pas bien, il n’est pas comptabilisé. C’est très rare que les poissons ne partent pas. » Des brochets de 97,5 cm ont été pêchés, des perches de 88 cm et des petits silures.

En fin d’après-midi, le calcul des points selon la longueur des prises a été réalisé. Il y avait sandres, silures, perches, brochets, black Bass (un petit peu). Un point bonus était attribué en prenant chevesnes et aspes (on mesure ces poissons qui sont marqués dans le règlement avec des tailles spécifiques). Pour les perches, les cinq plus belles prises étaient comptabilisées pour le classement.

Le classement

  1. Greffet et J. Greffet
  2. Large et W. Hollande
  3. Tair et El . Capano
  4. Tondu et B. Kuhmel
  5. N’Guyen et J.-B. Mignot

Nathalie Brunet