mardi 7 décembre 2021

Il avait 86 ans. La section mâconnaise du Parti socialiste lui rend hommage.

 

Pierre Sarrazin nous a quittés. Il peut être considéré comme le premier élu écologiste de Mâcon.

Militant au PSU, à la fin des années soixante, il a suivi Michel-Antoine Rognard en adhérant au Parti Socialiste en 1974. Il est devenu adjoint au maire lorsque ce dernier conquis la mairie de Mâcon en 1977. À ce titre, et durant les trois mandats qu’il assura jusqu’en 1995, il initia, défendit et suivit de nombreux dossiers à forte teneur environnementale.

Avec détermination, patience et recherche permanente du consensus, il initia et mena à bien plusieurs lourds dossiers qui ont fait évolué Mâcon sur des sujets qui n’intéressaient guère encore de monde à l’époque. Le plus emblématique a sans doute été le diagnostic thermique de la ville, réalisé en 1984 par hélicoptère, qui, mis à disposition de tous les Mâconnais, permit à chacun d’évaluer les pertes d’énergie de son logement.

Il fut aussi fortement impliqué dans la création de la nouvelle station de production d’eau potable purifiée par ozone, et, plus tard, dans celle de la station d’épuration et dans les dossiers d’assainissement. Il fut aussi le fondateur des Jardins de Cocagne de Mâcon, qu’il installa En Paradis sur des terrains mis à disposition par la ville.

Professionnellement, il a créé et exploité l’une des toutes premières épicerie bio de Mâcon, rue Franche.
Homme de conviction et d’action, discret mais déterminé, bienveillant, il a marqué de sa sensibilité écologiste la politique environnementale des trois premiers mandats de la municipalité dirigée par le socialiste Michel-Antoine Rognard.

La section mâconnaise du Parti Socialiste présente à son épouse, à ses fils et à tous ses proches ses sincères et amicales condoléances.

Les obsèques de Pierre Sarrazin auront lieu jeudi 21 octobre à 15h en l’Église de Flacé.

 

La section mâconnaise du Parti Socialiste