Le Conseil Départemental accueille du 22 octobre au 05 novembre une exposition pour sensibiliser le grand public et les professionnels du secteur médical, aux réalités de la vie quotidienne des aidants.

Claude Cannet, vice-présidente chargée des affaires sociales, a inauguré ce vendredi, l'exposition « Aimer, aider » composée de 11 panneaux de témoignages d'aidants en présence de représentantes de la plateforme d'accompagnement et de répit Sud 71 et de professionnelles.

Réalisée par le pôle de gérontologie et d’innovation (PGI) dans le cadre du Plan des maladies neurodégénératives, l'exposition, voulue par Mme Cannet, rassemble des témoignages et portraits d’aidants, conjoints, enfants, petits-enfants, pour comprendre l’impact de la relation entre aidant et aidé.

Partager sa vie avec un proche qui souffre, l’aider et l’accompagner, c’est un travail de tous les jours qui ne s’apprend pas. En France, il existe 11 millions d’aidants non professionnels qui apportent la première forme de soutien aux personnes fragilisées par la perte d’autonomie et de handicap, et de fait, contribuent au maintien à domicile des personnes.

Les pouvoirs publics et les collectivités jouent un rôle central dans la prise en compte du besoin d’aide et de répit des aidants, 1 aidant sur 2 a le sentiment d’être seul et démuni.

Le Département de Saône-et-Loire, acteur majeur des politiques en faveur des personnes âgées et handicapées est engagé dans le bien-être et l’autonomie des personnes âgées. Il s’attache à apporter des réponses au plus près des besoins et des réalités. Plus de 180 M€ sont alloués en faveur des personnes âgées et des personnes en situation de handicap.

« L'idée est de faire connaître les réponses existantes en direction des aidants » a indiqué Claude Cannet. « Il existe des plateformes de répit, des lieux d'écoute, de soutien psychologique, d'échanges et d'informations.

On compte 2 plateformes d’accompagnement et de répit (PFR) en Saône-et-Loire qui soutiennent les proches aidants accompagnant des malades souffrant d’une maladie neuro-évolutive (Alzheimer, Parkinson, maladie de Charcot...) ou les personnes présentant un handicap physique et/ou mental. Elles ont pour missions d'apporter une écoute, un soutien psychologique et social à l’aidant et / ou la personne malade, de former et soutenir les aidants, de favoriser le maintien du lien social et relationnel de la personne malade et de son aidant.

« Le Département met en place des appels à projet ciblés finançant des actions pour les aidants comme de la formation. Il finance également des aides supplémentaires quand le bénéficiaire atteint son plafond d'aide pour le soulager. En cas d'hospitalisation, le Département finance des heures de mise à disposition pour suppléer à l'absence de l'aidant.

Dans le cas du droit au répit, le Département cherche un lieu d'accueil pour l'aidant.

On veut rompre l'isolement des aidants. Nous allons les chercher pour les accompagner et les aider. »

La vice-présidente, a remercié les différents partenaires pour le travail de maillage réalisé sur tout le territoire.

L’exposition est en accès libre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30 (sauf vendredi à 16h30) jusqu’au 5 novembre 2021 à l’Espace Duhesme, Hall du bâtiment Loire, au 18 rue de Flacé à Mâcon.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur saoneetloire71.fr ou par téléphone au 03 85 39 75 61.

M.A.

Photos © M.A.