lundi 27 juin 2022

Une cité fluvestre d’avant-garde va remplacer une friche industrielle…

Saône Digitale, c’est le nom du très beau projet porté par l’agglomération MBA pour réhabiliter une immense friche industrielle en un parc économique vivant et de nouvelle génération. L’objectif de Jean Patrick Courtois, président de MBA, et de Gérard Colon, vice président de MBA et président de la SEMA, les initiateurs de ce projet, est de faire émerger en bord de Saône un nouveau quartier ouvert sur la ville.

Jean-Patrick Courtois était visiblement heureux de « laisser derrière lui quatre années d’études, de réflexions et de préparatifs », pour engager la phase première de ce colossal chantier. « Avec tous mes collègues élu(e)s communautaires, nous avons souhaité aménager ici, un espace dynamique, dédié aux startups et aux entreprises des secteurs du numérique et du tertiaire. Dans le prolongement de la Cité de l’entreprise, qui je vous le confirme affiche aujourd’hui, un taux de remplissage de 100 %, c’est la nouvelle économie qui entre en scène en s’adressant à tous les Mâconnais.  À terme cette cité fluvestre accueillera 2 000 emplois ! » 

Le président de MBA a insisté sur la modernité et la qualité de ces aménagements à venir :

« Qualité de vie au travail exceptionnelle pour les entreprises et leurs salariés avec parcours sportif, espace d’agrément, différents parcs de détente et de loisirs et les services de proximité.

Qualité dans la conception des déplacements et des liaisons : circulation piétonnes claires, sécurisées et confortables, aménagements cyclables et volonté d’organiser des déplacements actifs, afin d’ancrer et d’ouvrir cet Îlot de nature en bord de Saône, à tous.

Qualité enfin, dans l’approche environnementale qui prédomine par l’aménagement d’un espace naturel très paysagé, entre terre et eau, propice aux déplacements doux et à la biodiversité. »

Gérard Colon, en souriant, a fait part de sa très grande satisfaction de se trouver dans cette ambiance d’activité de recyclage, tout en remerciant les services communautaires pour leur investissement dans cette opération. Il s’est également félicité de constater la grande qualité environnementale de la filière de traitement des déchets générés par ce vaste chantier. Et de citer comme crédo la célèbre maxime de Lavoisier : « Rien ne se perd, rien ne se crée : tout se transforme ».

 

Fin des premiers travaux au cours du premier trimestre 2022

Le président de la SEMA a précisé que les entreprises « Eiffage démolition et DDM (Chastagnier) » vont donc entrer dans le vif du sujet, et réalisent actuellement les travaux de désamiantage, de curage des bâtiments, de dépollution et de déconstruction sélective. Une haute exigence est requise concernant la bonne réalisation du tri, la valorisation des déchets et le traitement des déchets amiantés, de nettoyage du terrain, de l’évacuation des matériaux de démolition (sauf matériaux inertes, qui seront concassés, puis réutilisés). Ces travaux devraient se terminer au cours du premier trimestre 2022 et représentent un montant de 1 695 348 € HT.

Benjamin Dirx, député de la 1ère circonscription, a relevé avec force « qu’il s’agit là d’un très pertinent projet de territoire qui va porter bénéfices pour tout le bassin de vie mâconnais », et de rappeler « son engagement local de ramener sur le territoire un maximum d’aides et de soutien en matière de développement économique. »

Le préfet de Saône-et-Loire était représenté par David Anthony Delavoet qui retrouvait par les entreprises présentes, les qualités qu’il avait bien connues, dans une précédente phase de sa vie professionnelle. Il a mis l’accent sur la cohérence de la politique d’aménagement engagée avec la volonté de l’Etat, de soutenir les secteurs de l’économie digitale : « Hier, les fils de cuivre étaient produits ici. Cette renaissance industrielle va permettre de mettre en œuvre de nouveaux liens numériques cette fois, c’est tout un symbole qui atteste de la bonne utilisation des aides gouvernementales et des fonds de relance. » L’agglomération a également reçu le soutien de la région Bourgogne-Franche- Comté (604 104 €) et de l’Europe (516 285 €).

J.-Y. B.

 

 

ÉCONOMIE - Vins de Bourgogne : 3ème année consécutive de croissance à l'export vers le Royaume uni

Le Royaume uni est le 2ème marché en volume et en valeur des vins de Bourgogne

CHARNAY-LES-MÂCON : L’entreprise Coffratech béton a fêté ses 10 ans

Les deux frères, Ali et Beytullah Olcay, fondateurs et directeurs associés de l’entreprise, ont souhaité retracer le chemin parcouru auprès de leurs compagnons, à l’occasion d’une belle fête d’entreprise.

MÂCON : Les Jardins de Cocagne, une association dynamique qui continue d’évoluer

L’association tenait son assemblée générale ordinaire jeudi dernier à la salle familiale de Champlevert.

PRISSE : 2021, une année « presque » parfaite pour les Vignerons des Terres Secrètes

C’est ce qui se dégage de l’assemblée générale annuelle et ordinaire qui s’est tenue vendredi 6 mai au chai de Prissé.

ECONOMIE : Dirigeants.es d'entreprise, donnez votre avis sur les priorités de la CCI Métropole de Bourgogne dans les 5 prochaines années

Quelles doivent être les priorités d’actions pour les CCI à l’avenir ? Chefs d’entreprises, dirigeants et entrepreneurs, participez à la consultation des CCI, réagissez aux propositions et déposez les vôtres : vous avez la parole jusqu’au 5 juin ! 

MÂCON : Orgamy, la start-up mâconnaise n’a pas fini d’innover

Ce lundi, Orgamy accueillait Jean-Patrick Courtois, au Locow rue Victor Hugo à Mâcon. Récompensée en mars par le prix du Talent du numérique 2021, l’entreprise continue d’améliorer sa plateforme de secrétariat numérique afin d’améliorer l’organisation des soins complexes sur tout le territoire national.

Télétravail et coworking : un développement post-covid avec Locow Coworking

Avec la crise sanitaire, le télétravail est un modèle qui s’est grandement répandu au sein des entreprises. Malgré l’allègement des mesures, le distanciel reste à la page. Le point avec Thierry Valdor, patron de Locow coworking à Mâcon, qui a lancé les chèques télétravail.

ENTREPRISES : Ubitransport (Mâcon) acquiert ACTOLL pour former un leader de la mobilité intelligente

Le 5 avril 2022, Ubitransport acquiert la société ACTOLL. Le rapprochement de ces deux acteurs majeurs donne naissance à un groupe leader de la mobilité intelligente combinant billettique connectée et solutions de paiement, capable d’adresser tout type de besoin et de territoire.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Les entreprises anticipaient une croissance de leurs activités en 2022

La Banque de France publie les résultats de son enquête annuelle sur l’activité des entreprises en Bourgogne-Franche-Comté. Les données sont encourageantes, mais à prendre avec mesure car l'étude a été réalisée avant le conflit en Ukraine...

ENTREPRISE : La sécurité, priorité numéro un chez Metso Outotec France

400 ! C’est le chiffre du jour pour Metso Outotec France. 400 comme le nombre de jours consécutifs sans accident de travail avec arrêt !

ÉCONOMIE : À Mâcon, les structures d'insertion et les entreprises locales se rencontrent pour évoquer des partenariats

Sur l’invitation de BGE et du Dispositif Local d’Accompagnement (DLA), en partenariat avec le Pôle Ressources Insertion par l’Activité Economique et le FQP (France Qualité Performance), une trentaine de personnes s'est réunie vendredi matin pour un petit déjeuner RSE au restaurant Le Comptoir d’Antoine à Mâcon.

ÉCONOMIE - Défaillances d'entreprises : La Saône-et-Loire s'en sort plutôt bien sur l'année 2021

Le groupe Altares a dévoilé les chiffres des défaillances d’entreprises en Bourgogne-Franche-Comté pour l’année 2021.

ST-MARTIN-BELLE-ROCHE : L'usine eurosérum devrait fermer au 3ème trimestre 2022

119 emplois sont menacés sur le site de St-Martin-Belle-Roche annonce ce jour la coopérative laitière française Sodiaal dans un communiqué.

MÂCON : Le Traiteur du Val de Saône face à la crise sanitaire

Alex Bénat, associé avec Clément Badet, s’exprime concernant son activité de traiteur pendant cette période de pandémie.

ÉCONOMIE : Plus de 17 millions d'€ de plus pour la filière nucléaire en Saône-et-Loire

Une enveloppe accordée dans le cadre du plan France Relance à 11 projets.

ENTREPRISE : Mathilde Créations rachète Decoclico.fr à Adeo

Quatre ans après sa reprise à la barre du tribunal par Labruyère Développement et Industrie, branche Capital investissement du Groupe Labruyère, Mathilde Créations affiche aujourd'hui une belle santé et une présence forte à l'international, dans l'univers de la décoration et du parfum d'intérieur.

MÂCON : Le salon du vrac industriel VRAC TECH se tient au Spot cette semaine

Un évènement fédérateur pour les entreprises industrielles intégrant la gestion du vrac dans leurs installations, à tous les stades du process et de la manutention.

ST-AMOUR : Un salon en région vaut mieux que Paris pour Louise Hérault (Louh Maroquinerie)

Elle était une des très rares entrepreneuses de la région de Mâcon à participer au salon parisien MIF (Made in France) qui s'est déroulé du 11 au 14 novembre porte de Versailles. Rencontre.

ENTREPRISES : "Nous sortons peut-être de la crise sanitaire, mais sûrement pas de la crise économique" pour la CPME71

Thierry Buatois, président de la CPME71, répond à quelques questions au lendemain de l'intervention télévisée d'Emmanuel Macron.

MÂCON : MBA ouvre l’acte 1 de Saône Digitale

Une cité fluvestre d’avant-garde va remplacer une friche industrielle…