jeudi 27 janvier 2022

Mardi soir, une deuxième réunion publique, organisée par les élus du conseil municipal appartenant au groupe Mâcon Citoyens, s'est tenue, dans les locaux de la maison familiale de Flacé.

La première réunion a eu lieu il y a quelques jours. Différents thèmes avaient alors été abordés :

  • la vitesse rue de la Liberté. Cette rue traverse le bourg de Flacé et voit le niveau de circulation augmenter et sa fréquentation devenir dangereuse (véhicules particuliers, poids lourds).
  • les inondations dans les sous-sols de la Résidence Claire Fontaine lors des orages importants. Ce phénomène existe depuis l'urbanisation des terres du haut de Flacé. Le bassin de rétention des eaux pluviales n'existe toujours pas.
  • la disparition du stade Jules Révillon et de l'espace végétalisé le bordant : au total, ce sont deux hectares de terrain qui disparaîtraient.

L'inquiétude était manifeste lors des différentes prises de parole, des propositions avaient également été formulées concernant l'espace Révillon (lire notre article du 10 novembre).

Les élus organisateurs avaient alors proposé la constitution de groupes de travail regroupant élus et habitants du quartier.

Ce sont les volontaires, contactés entre-temps, qui se sont retrouvés pour réfléchir et proposer. Yulika Mtsunaga, membre du collectif Mâcon Citoyens, a ouvert la séance et présenté le déroulement de la soirée : des tables de travail et une mise en commun des propositions concernant le stade Révillon.

Au préalable, des interrogations ont été formulées : Le prix de la cession du terrain pour la construction de l'école Jeanne D'Arc est-il vraiment de 100 € le mètre carré ? Un président de l'Organisme de Gestion de l'Enseignement Catholique qui est aussi membre du Conseil Municipal... n' y a-t-il pas mélange des genres ?

Eve Comtet Sorabella, conseillère municipale regrette que la population du quartier n'ait pas été consultée et associée à ce projet qui le transforme profondément. Elle a précisé que les élus devraient travailler avec les premiers concernés que sont les habitants des quartiers.

Gabriel Siméon, conseiller municipal, a informé que des registres seront ouverts au printemps à leur attention.

 

Pas de bétonisation, ni de flux de voitures supplémentaires

Les groupes ont ainsi travaillé. Des échanges et des interrogations ont été faits. Chacun apportant ses connaissances, ses doutes, ses choix et définit des enjeux.

Au moment de la mise en commun, les constats étaient unanimes : pas de bétonisation à l'emplacement du stade Jules Révillon, pas de routes ni de flux de voitures supplémentaires dans un secteur déjà encombré et dangereux.

Les propositions se sont multipliées : Cet espace de deux hectares peut avoir de multiples fonctions conjuguées. Différentes propositions ont émergé pour le transformer en un lieu de vie intergénérationnel. Les écoles et les EHPAD peuvent construire des activités de jardinage communes. Un espace peut être consacré à la pratique de sports en extérieur, une zone réservée à la convivialité avec un kiosque à musique...

Cet espace est le seul du quartier à être une bouffée de fraîcheur dans un milieu qui s'est artificialisé. « Nous voulons notre vallon des Rigolettes », a lancé une participante faisant référence au projet de route à quatre voies qui était prévu dans les années 1970. Ce projet fut abandonné suite à la mobilisation des riverains. Depuis, cette coulée verte accueille des soirées musicales, des expositions... et des promeneurs de tout âge !

Un habitant a pris la parole pour émettre l'hypothèse selon laquelle Jules Révillon aurait formulé la volonté de maintenir ce lieu en espace sportif. Cette hypothèse doit être validée par des recherches approfondies.

Les élus présents ont confirmé leur soutien entier à la démarche de projets et aux propositions émises.

Un texte de pétition sera rédigé et transmis pour accord aux participants dans les prochains jours. D'autres pistes sont proposées. Elles sont le reflet de la mobilisation et de la détermination des habitants.

Emmanuel Jallageas a conclu la réunion et remercié les habitants de Flacé : « Nous avons vécu un véritable exercice de démocratie plein d'espoir pour l'avenir ».

P. M.

 

 

MÂCON : Bientôt un coffee shop en centre-ville

D’ici quelques jours, en février, le Jocelyn Coffee va ouvrir rue Dufour. À l’origine de ce projet, Jocelyn Meurant et Benjamin Godefroy qui veulent faire ce coffee shop un lieu de convivialité et de qualité.

IGÉ - Gérard Buono : « Des investissements essentiellement consacrés aux économies d’énergie »

Moment important du début d'année, les cérémonies de vœux des maires, ont été annulées en raison du contexte sanitaire. macon-infos a souhaité donner la parole à chacun d'entre eux et est allé à leur rencontre pour évoquer l'actualité dans leur commune et leurs projets à venir. Rencontre avec Gérard Buono, maire d''Igé.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Le nombre de demandeurs d'emploi baisse de 6 % au quatrième trimestre 2021

Soit une baisse totale de 13,2 % sur un an… et de 14,6 % en Saône-et-Loire

PRISSÉ - Pierre Desroches : Plusieurs chantiers au programme de cette nouvelle année

Moment important du début d'année, les cérémonies de vœux des maires, ont été annulées en raison du contexte sanitaire. macon-infos a souhaité donner la parole à chacun d'entre eux et est allé à leur rencontre pour évoquer l'actualité dans leur commune et leurs projets à venir. Rencontre avec Pierre Desroches, maire de Prissé.

MÂCON : Fenêtre ouverte sur une salle d'exposition éphémère

Depuis quelques mois, l'entreprise TLB Menuiseries/Batiman a installé sa salle d'exposition et d'information rue Franche, dans l'une des boutiques éphémères. Assençao Ligny annonce une surprise pour les lectrices et lecteurs de macon-infos qui feront appel à TLB Menuiseries/Batiman...

MÂCON : Un contrôle préventif et informatif à destination des utilisateurs de trottinette électrique

Ce mardi en fin d’après-midi un contrôle prévention-information de la Police Nationale a eu lieu au rond-point de la gare Mâcon-ville en présence de M. François-Xavier Richard, sous-préfet, directeur de cabinet.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les inscriptions sont ouvertes pour « Roule cool 2022 »

Cette année encore, la coordination Sécurité routière de Saône-et-Loire organise une journée de sensibilisation à destination des conducteurs de motocyclettes de 125cm3 et plus.

FLEURVILLE - Patricia Clément : Fleurville continue de se projeter dans l'avenir

Moment important du début d'année, les cérémonies de vœux des maires, ont été annulées en raison du contexte sanitaire. macon-infos a souhaité donner la parole à chacun d'entre eux et est allé à leur rencontre pour évoquer l'actualité dans leur commune et leurs projets à venir. Rencontre avec Patricia Clément, maire de Fleurville.

SAINT-LAURENT - Jacques Doussot : « Des projets interactifs en 2022, pour l'entrée de notre commune dans ce nouveau monde » 

Moment important du début d'année, les cérémonies de vœux des maires, ont été annulées en raison du contexte sanitaire. macon-infos a souhaité donner la parole à chacun d'entre eux et est allé à leur rencontre pour évoquer l'actualité dans leur commune et leurs projets à venir. Rencontre avec Jacques Doussot, maire de Saint-Laurent.

MÂCON : La CGT appelle à une grève massive le 27 janvier

Le syndicat ironise sur la positive attitude d'Emmanuel Macron dans un contexte social qui se dégrade chaque jour et de « contestation qui grandit », et appelle à un rassemblement à Mâcon l'après-midi.

SOLIDARITÉ : Deux Replongeardes en route vers la Laponie

Mercredi, Charline et Marie s’envoleront vers le grand Nord pour cinq jours d’aventure 100 % féminine au Cercle Polaire. Un défi humain et caritatif pour ces deux sportives accomplies…

CHARNAY-LÈS-MÂCON : Rencontre entre contes à la BDSL

Les locaux de la Bibliothèque départementale de Saône-et-Loire étaient particulièrement animés ce samedi après-midi. Dans le cadre des Nuits de la lecture, manifestation littéraire crée en 2017, et dont le thème national est cette année l’amour, la BDSL accueillait la conteuse, Céline Harlingue.

AZÉ - Patrick Monin : « Que nos politiques regardent le réel ! »

Moment important du début d'année, les cérémonies de vœux des maires, ont été annulées en raison du contexte sanitaire. macon-infos a souhaité donner la parole à chacun d'entre eux et est allé à leur rencontre pour évoquer l'actualité dans leur commune et leurs projets à venir. Rencontre avec Patrick Monin, maire d'Azé.

MÂCON - Lutte contre la pauvreté des jeunes : À la Cave à Musique, l'art pour raccrocher et s’en sortir

Différentes études et missions d’enquête ont montré que trop de jeunes, pris en charge par l’A.S.E. (Aide Sociale à l’Enfance), sortent, à leur majorité ou après, sans disposer des atouts nécessaires pour être autonome et assumer dans la globalité leur vie par peur, manque d’expériences de réussite, difficultés de langage ou d’écriture…

ÉCOLE ET CRISE SANITAIRE : L'Union des collectifs de parents appelle à faire l'école buissonnière le 25 janvier

Pour une école sans test covid, sans discrimination et sans obligation de port de masque.

HÔPITAL DE MÂCON : Les opérations chirurgicales prévues la semaine prochaine reportées !

C’est l’une des conséquences de la hausse du nombre de patients hospitalisés pour Covid et d’un absentéisme important du personnel, en raison là encore du virus…

SAONE ET LOIRE : La CGT appelle à manister pour les salaires jeudi 27 janvier

4 rassemblements sont prévus en Saône-et-Loire, dont Mâcon