CAMMCHAMPIONNATFRANCE.jpg

Le CAMM accueille jusqu'à demain dimanche une manche du championnat de France de modèles 1/5ième sur le circuit de la Grisière. Deux jeunes du club sont en compétition. - A lire aussi, la confidence du vice-président de la Fédération française.

 

Samuel et Youen, tous les deux du CAMM, sont au départ... 14 ans pour l'un, 17 ans pour l'autre, et fondus de bagnoles ! Samuel participe à son 2ième championnat de France (4 ans d'adhésion au club), il terminait 6ième de sa catégorie l'année dernière ; Youen participe pour la 1ere fois mais est dans sa 2ième année de compétition (5 ans d'adhésion au club) ; Samuel est monté dans un kart à 8 ans avant que son père, modéliste, ne lui fasse essayer une voiture radio-commandée ; pour Youen, c'est un essai sur un modèle 1/24ième qui a lui donné le virus. « Ce qu'on aime dans cette pratique, c'est de faire évoluer les voitures. A partir d'un chassis de base, toutes les évolutions sont possibles, comme sur les voitures de rallye. »

Bref, ces deux-là ont la banane quand il s'agit de piloter leurs bolides sur les circuits. Ils concourrent en Formule France et aimeraient bien atteindre la finale.

Les finales de cette manche se disputeront dimanche. Le principe est de faire un maximum de tours en 40 minutes, sans faire le plein !

Avis aux amateurs pour venir encourager ces jeunes gens.

 

CAMMFD.jpg

Confidence - Présent sur la compétiton, le vice-président de la Fédération, Olivier Lecollinet, resposable de la catégorie 1/5ième, venu de Normandie, près de Rouen : "Quand un club fait part de ses ambitions, se fait connaître à la Fédération et demande à organiser des compétitions nationales, j'adhère tout de suite. C'est une première pour le club mâconnais que cette manche de championnat de France 1 étoile, une premeir pas qui en appellera sans doute d'autres. Le CAMM peut viser plus grand encore, mais il doit d'abord organiser des compétitions nationales dans toutes les catégories. Ensuite, il pourra prétendre au niveau européen. La route est longue, mais je sais que le club a déjà le soutien du maire, c'est important."