mercredi 19 janvier 2022

 

Le match vu par le « speaker ». La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc !

La soirée avait pourtant bien démarré

Les Pinkettes du centre de formation venaient d’empocher leur seconde victoire consécutive face à Tullins (59-46). Ça fait du bien à tout le monde. ‘’ Surtout de voir les sourires des filles qui bossent dur toute la semaine, et qui gagnent la samedi’’ précise ravi, leur coach Olivier Christophe. Prochain match à domicile, vendredi 10 contre les jurassiennes de Lons.

La soirée avait pourtant bien démarré

Ce soir, ce sont les 8ème de finale de la Coupe de France. Après avoir sorti Toulouse, à Toulouse au tour précédent, c’est maintenant Landerneau qu’il va falloir évincer (comme Léonard), pour espérer une place en quart, et pourquoi pas la réception d’un gros morceau de la poule. Moi, ce que je préfère dans la poule, c’est la housse. Mon pote Laurent, sonneur de cloches à l’occasion, quant à lui, préfère lorsqu’il y en a deux. Laurent deux la housse. Un four, un festin, on ne se refait pas.

Mais j’en reviens à mes moutons bretons. Landerneau, disais-je ! Déjà battues en championnat au Cosec, il y a un gros mois, le tirage au sort a fait que les landernéennes revenaient fouler le parquet charnaysien ce samedi. Tant pis pour elles. En même temps, ça fait plaisir de revoir et saluer des ex-Pinkies. Sixtine, Promise, et oh !! Surprise sur la feuille de match, Victorine. Victorine Thiaw, qui a fait les beaux jours du centre de formation charnaysien évolue désormais en Bretagne. Bon, et ensuite..me direz-vous. Allons voir la suite, vous répondrais-je !

La soirée avait pourtant bien démarré

L’ association ‘’Pour Emma’’ était présente afin de récupérer des dons pour lutter contre les cancers pédiatriques et les maladies rares. Elle œuvre afin de soutenir les enfants et la recherche. Afin de récupérer des dons, les adhérentes de cette association tenaient un stand à l’entrée du Cosec. ‘’Un site et une page Facebook existent, vous pouvez également y verser des dons’’ précise la Présidente. En attendant bravo à toute votre équipe pour son dévouement.

La soirée avait pourtant bien démarré

Ce soir, pas de chichi, pas de parrain de match, pas de lancer de ballon fictif. Rien. Nos deux statisticiennes officielles, Aurélie et Cécilie, recevaient chacune un magnifique bouquet de fleurs offert par notre partenaire ‘’Florissim Charnay’’ afin de les féliciter de l’énorme travail qu’elles fournissent pendant les matchs. Bisous les filles. Ensuite ce sont les U13 Département, et certainement futures Pinkies, qui sont mises à l’honneur en entrant sur le parquet, pas peu fières, et accompagnées des joueuses de l’équipe première. Chapeau à vous toutes.

La soirée avait pourtant bien démarré

10 minutes s’affichent au tableau, et top c’est parti. C’est Sixtine Macquet, certainement revancharde du dernier match qui marque les premiers points bretons. Côté Charnay, Lexie rate (qui se dilate) deux lancers-francs sur 3, alors que Kankou marque (4-2). C’est Teana Muldrow, qui lance vraiment les hostilités avec un trois points breton (ton et tontaine). Sixtine Macquet continue son show. Virginie Bremont et Catherine Mosengo-Masa creusent un léger écart de cinq points.

Lexie Brown resserre un peu les boulons. Landerneau prend son premier temps-mort (9-15). Lexie puis Johanne Lauvergne sonnent l’alarme (à l’œil) par un 3+2, et v’là t-y pas que le Cbbs recolle aux basques des bretonnes (14-15), puis égalisent (15-15). Aux basques des bretonnes, je vous laisse réfléchir là-dessus. Ewl Guennoc, certainement la plus bretonne du parquet, tente en vain un 3 points de loin. Mais non, ça veut pas..Le buzzer fait le buzz.

La soirée avait pourtant bien démarré

Deux minutes d’arrêt en gare de Charnay et c’est reparti mon kiki. Comme dans le premier ¼ temps, c’est Sixtine qui enquille (de bateau) le premier 2 points. L’ex-Pinkie et néo- landernéenne, Promise Amukamara ne rate pas ses deux lancers-francs. Johanna Muzet fait parler la poudre avec un 3 points qui fait du bien (18-19). Les bretonnes qui ne sont pas venues pour faire de la figuration (du bois), marquent, remarquent, malgré une Lexie au four et au moulin, et font que l’écart n’a jamais été aussi grand (20-29).

Promise Amukamara, en bonne tireuse, shoote à 3 points. La Pinkie Ewl Guennoc l’imite une poignée de secondes plus tard, et prouve qu’il faudra encore compter sur elle ce soir. Matthieu Chauvet demande un temps-mort. Calya Robinson tremble un peu devant le filet, et ne réussit qu’un lancer-franc sur deux. Dommage. (26-32) Le seconde ¼ temps est breton. Allez, il reste vingt minutes pour faire la différence. C’est jouable.

La soirée avait pourtant bien démarré

On en profite pour aller boire un verre et manger une part de pizza. Les quinze minutes passent vite à ma montre Piaget Polo Skeleton. Le corps arbitral siffle le coup d’envoi de la seconde mi-temps.

La soirée avait pourtant bien démarré

Teana Muldrow ne pinaille pas deux heures, mais seulement 1’30 pour balancer un 3 points. Mais Kankou, Ewl et Lexie décident de tenir tête à cette armada bretonne, et passent un 10-0 aux breizhannes, en moins de temps qu’il n’en faut à un géomètre pour s’entêter et ainsi, faire partie des gens bornés (36-35). Et non pas des gens Bonneaux, comme on dit dans les élevages porcins bretons. Nous verrons aussi plus tard qu’à Brest, on dit: un port sain dans un corps sain.

Du coup, vexées comme des poux, les filles de Breizh marquent quatre points. J’en profite pour rappeler la règle des mots se terminant par ou, qui prennent un s au pluriel sauf : bijou, caillou, chou, joujou, hibou, genou et pou, qui prennent un x dès qu’ils sont plusieurs. Merci Rémy pour cet excellent rappel d’orthographe qui ne nuit pas. Côté Charnay, Calya Robinson ne voulant pas être en reste, met cinq points d’affilé (de merlu) et ainsi, équilibre le score (41-41). Mais c’était sans compter sur Virginie Bremont, la capitaine adverse, ne voulant pas se retrouver en rade (de Brest), marque à un de mes cheveux près, sur la sonnerie signalant la fin de cet avant dernier ¼ temps (41-43).

La soirée avait pourtant bien démarré

En moins de trois secondes, Lexie marque deux points (43-43). Puis (45-45) grâce à Ewl. Les anciennes charnaysiennes Promise et Sixtine, pioches et pelles en main, recreusent un écart de huit points (45-53). L’inarrêtable Ewl Guennoc toute seule dans son coin, propulse un 3 points digne de ce nom, histoire d’entretenir le suspense. Il reste 4’40 à jouer. Ça va être chaud comme de la Breizh, c’ t’histoire. Va falloir du génie, de l’adresse, et de l’envie, pour que la vapeur se renverse. Mais malgré les différentes tentatives à 3 points des filles de Matthieu, le score Pinkiesque ne bougera plus d’un poil d’ici la fin du match.

Ne vous frottez pas les yeux, vous avez bien lu, 4’40 sans marquer côté charnaysien. C’est finalement Sixtine Macquet qui marque les ultimes points ce cette rencontre, comme elle avait mis les premiers (48-57). Ah !! Que le taulier chantait ‘’tu me donnes l’envie’’. Mais ce soir, l’envie était côté Landerneau. Dommage après ce qu’on avait entrevu contre l’Asvel. Question bilan, on voit que les deux ex-charnaysiennes nous font mal en mettant plus de la moitié des points de Landerneau, 29 à elles deux. Ça pique un peu.. Pas cool, mais c’est le jeu ma pauvre Lucette. A Charnay, Ewl joue 38’23, quasiment une minute de plus que la semaine dernière. Bravo à toi.

Pas de ban bourguignon, pas de tour d’honneur, c’est tristounet. La soirée avait pourtant bien démarré...

 

Prochains matchs : Les Pinkies se rendent à Bourges le 11, avant la réception de Saint-Amand le 18 décembre.

Les scoreuses : Caliya 6 ; Lexie 14 ; Kankou 6 ; Maïa 0 ; Johanna 5 ; Sarah 0 ; Antonella 0, Ewl 14, Joanne 3, Prescillia 0, pour le CBBS.

Limouzin 2 ; Thiaw 0 ; Bremont 6 ; Amukamara 12 ; Muldrow 10 ; Mosengo-Masa 10 ; Macquet 17 ; Hattab 0 ; Gallioux-Loko 0 pour le Landerneau Bretagne Basket

 

Rémy Mathuriau

 

  

BASKET : Les Pinkies perdent les Eaux et accouchent d’une défaite

Le match de samedi soir vu par le speaker. La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc !

BASKET (LFB) : Les Pinkies ont fini par boire la tasse d’eau de Saint-Amand…

En recevant l’équipe de Saint-Amand-les-Eaux, une équipe de bas de tableau, les Charnaysiennes avaient l’opportunité d’engranger des points pour terminer l’année sur une note positive.

BASKET : Prissé vainqueur de la coupe des régions !

Vendredi soir, l’Étoile Sportive de Prissé-Mâcon accueillait Lons Jura Basket pour la finale de la coupe des régions, lors du dernier match de l’année.

BASKET (NM2) : Difficile, mais belle victoire de l’ESPM contre Gennevilliers

L’Étoile Sportive Prissé Mâcon a été vaillante pour arracher la victoire dans le dernier quart temps de ce match.

BASKET : Dis, CBBS, tu veux jouer contre les Bretonnes ? Ok mais c’est Astérix et périls

Le match vu par le « speaker ». La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc !

BASKET : Bon d’accord, l’Asvel c’est l’Asvel, mais les Pinkies méritaient ce match

Le match vu par le « speaker », la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc !

BASKET (LFB) : Le CBBS pas récompensé face à l’ASVEL

Samedi soir, le CBBS recevait, pour le compte de la 8ème journée de Ligue Féminine de Basket, l’ASVEL d’un certain Tony Parker qui a fait honneur de sa présence au public du Cosec de Charnay.

BASKET : Un panier gagnant pour l’ESPM avec Bureau Vallée !

Ce mercredi soir, l’Étoile Sportive Prissé Mâcon a réuni ses partenaires au magasin Bureau Vallée, route de Lyon à Mâcon, pour un moment convivial et la présentation d’un projet coopératif.

BASKET - Charnay/Landerneau : Les Bretonnes de Landerneau retournées comme des crêpes

Le match vu par le speaker. La chronique de Rémy, à dévorer d'un bloc, comme d'habitude.

BASKET : Lorsqu’il y a d’Angers, pas de quartier, Anjou, feu !!

Le match vu par le speaker. La délicieuse chronique de Rémy Mathurieu, à dévorer d'un bloc

BASKET : Première victoire de la saison pour le CBBS

Dans un dernier quart temps de folie, les filles de Charnay s’imposent pour la première fois cette saison, face à Angers, ce samedi soir.

BASKET (LFB) : Gi Davis et le CBBS, c'est déjà la séparation

Après Shay Colley, la joueuse canadienne retournée en Nouvelle-Ecosse par manque d'air du pays, c'est au tour de l'américaine G'Mrice Davis de quitter les terres charnaysiennes. Caliya Robinson lui succède.

BASKET - CBBS vs ESBVA : Villeneuve avait plus d'une corde à son Ascq dans son bAsquet

Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

BASKET (NM2) : La passe de trois pour Prissé

Après deux victoires pour ses deux premiers matchs, l’ESPM enchaine et confirme qu’il faudra compter sur lui cette saison. Contre Récy Saint Martin ce samedi soir, les Tangos ont été mis en difficulté, mais n’ont jamais tremblé…