samedi 28 mai 2022

La CAPEB de Saône-et-Loire a élu Denis Guigue, Président de l’Organisation Patronale du bâtiment. Denis Guigue, qui était jusqu’alors 2ème Vice-président, succède à Toni Spinazze qui présidait la CAPEB 71 depuis 6 ans et qui, ayant été élu Président de l’U2P 71, va désormais se consacrer entièrement à ce mandat au service des entreprises de proximité.

Denis Guigue, 44 ans, dirige l’entreprise familiale de menuiserie-agencement à Ménétreuil, créée en 1993 et adhérente à la CAPEB depuis cette date. Il est membre du Conseil d’Administration depuis 2013 et Président de l’Union Professionnelle des Charpentiers-Menuisiers-Agenceurs de la CAPEB 71.

Denis Guigue salue le travail de grande qualité réalisé par Toni Spinazze au cours de son mandat et le remercie chaleureusement pour son dévouement au service de l’artisanat et pour avoir continué de renforcer la CAPEB 71 qui compte aujourd’hui 1 200 adhérents. Denis Guigue s’appuiera sur ces bases solides et saines pour défendre, conseiller et accompagner les entreprises artisanales du bâtiment du département.

Il bénéficiera du soutien précieux d’une équipe dynamique et motivée de 28 administrateurs, tous chefs d’entreprises du bâtiment en activité et qui ont à cœur de porter la voix de l’artisanat en Saône-et-Loire. Denis Guigue pourra également compter sur l’engagement des 8 collaborateurs permanents de la CAPEB 71 conduits par le Secrétaire Général, Emmanuel Leblanc.

Les dossiers et les priorités…

Les dossiers qui attendent le nouveau président de la CAPEB 71 sont nombreux. Il sera particulièrement vigilant sur les hausses des prix des matériaux et sur la pénurie de main d’œuvre qualifiée qui freinent la pleine relance dans le secteur du BTP. Il veut se mobiliser pour attirer davantage de jeunes et de personnes en reconversion vers les métiers du bâtiment en mettant l’accent sur la formation. Il souhaite d’ailleurs mettre en avant la qualité des savoir-faire des artisans et compagnons du bâtiment qui œuvrent chaque jour pour améliorer le confort des personnes et valoriser le patrimoine bâti très riche en Saône-et-Loire. Il veut rendre à l’artisanat toutes ses lettres de noblesse et faire de l’apprentissage une réelle voie d’excellence.

L’une de ses priorités sera également de lutter contre l’inflation galopante des normes et des contraintes administratives qui minent l’artisanat et détournent les chefs d’entreprise de leur rôle principal : produire des chantiers. Il continuera de militer pour fluidifier et rendre beaucoup plus simples les dispositifs d’aide à la rénovation énergétique (CEE, RGE…). Ardent défenseur de la TVA à taux réduit, il souhaite également revendiquer des baisses de charges sociales et fiscales en faveur des entreprises artisanales. Enfin, il veut que la CAPEB se positionne pour accompagner les entreprises artisanales vers la transition numérique et le développement durable, notamment en favorisant les filières courtes et par une gestion adaptée des déchets du BTP.

L’accompagnement à la création d’entreprises du bâtiment pérennes

Denis Guigue s’engage pour défendre activement un artisanat du bâtiment indépendant, en lien direct avec ses clients et un modèle d’entreprise de proximité à taille humaine.

Pour défendre ces positions, Denis Guigue poursuivra le travail de sensibilisation des pouvoirs publics et des parlementaires du département. Il mobilisera également toutes les forces de la CAPEB 71 et compte sur le réseau d’adhérents et de militants pour appuyer son action.

Enfin, Denis Guigue veillera à ce que la CAPEB 71, qui dispose de nombreux services pour les artisans du bâtiment continue d’apporter des prestations de qualité pour permettre aux chefs d’entreprises de travailler plus sereinement et d’être bien protégés. Il souhaite également positionner la CAPEB 71 sur l’accompagnement à la création d’entreprises du bâtiment pérennes avec un tout nouvel outil que la CAPEB 71 dévoilera au premier semestre 2022.

C’est en s’appuyant sur des valeurs fondées sur l’esprit d’équipe, l’engagement, la détermination, l’innovation et le sens du service qu’il compte poursuivre le développement de la CAPEB 71 pour un artisanat du bâtiment moderne et encore plus fort et reconnu.

 

L’Artisanat du Bâtiment : le poids lourd du secteur de la construction en Saône-et-Loire !

La CAPEB 71 (Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment) est l’organisation professionnelle représentative des artisans du bâtiment. Elle défend, représente et promeut les intérêts des 4 772 entreprises artisanales du bâtiment de Saône-et-Loire.

  • 3 222 artisans « classiques » en Saône-et-Loire + 1550 Micro Entrepreneurs = 4 772 (98 %) entreprises > 557 306 (avec ME) en France = 99 % des entreprises du bâtiment
  • 3 171 entreprises individuelles (66,4 %) et 1 601 artisans employeurs (33,50 %)
  • 9 487 salariés BTP en Saône-et-Loire (hors intérim), dont 6 000 salariés dans l’artisanat du bâtiment (651 011) salariés en France = 64 % des salariés de la branche
  • 450 apprentis en Saône-et-Loire (56 093 apprentis en France = 77 % des apprentis du bâtiment)
  • 86,4 milliards de chiffre d’affaires = 64 % du chiffre d’affaires du bâtiment
  • La CAPEB 71 compte 1 200 Adhérents en Saône-et-Loire, 28 Administrateurs et 8 collaborateurs permanents

 

JEUX DE SAÔNE-ET-LOIRE : La flamme est passée par Mâcon

Jeudi en fin d’après-midi, une douzaine d’élèves des collèges St-Exupéry et Notre Dame, accompagnés d’Elise Cabaton, présidente du Comité de l’UNSS, ont emmené la flamme des 9es Jeux de Saône-et-Loire de l’esplanade Lamartine jusqu’à l'hôtel du Département où les attendait une délégation.

GRAND SITE DE SOLUTRÉ-POUILLY-VERGISSON : L’Été en fête avec plus de 130 rendez-vous

Le département de Saône-et-Loire et l’équipe du Grand site de France ont lancé ce jeudi soir la saison estivale et dévoilé la programmation complète. Une nouvelle fois, il y en aura pour tous les goûts et tous les âges, avec quelques nouveautés à découvrir.

MÂCON : L’Amicale féline du Val Lamartinien lance un appel au bénévolat et à l’adoption

L’association de protection des chats continue son action sur le territoire mâconnais. Accompagnés par plus de 160 adhérents, mais seulement 6 bénévoles, Nicole et Michel Glatz, présidents, recherchent activement des familles pour leur prêter main forte et aider les chats abandonnés de la ville. 

MÂCON - Lycée René Cassin : Ils inventent le 6ème doigt !

Découvrez vite leur belle invention, qui leur a valu un podium aux olympiades régionales des sciences de l'ingénieur.

PHOTOS - Fête du jeu à Mâcon : Carambar, roudoudou, mistral gagnant ? (2)

La suite de notre reportage photos sur la fête du jeu ce mercredi 25 mai

PHOTOS - Fête du jeu à Mâcon : Carambar, roudoudou, mistral gagnant ?

Un après-midi sans console, ordi ou télé c’est possible !

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-AGGLOMÉRATION : Une exposition itinérante sur les violences éducatives à l’enfance

Lundi, la direction de la petite enfance de la MBA a lancé son projet de sensibilisation sur le thème des violences éducatives ordinaire (VEO) dans le cadre du schéma départemental des services aux familles de Saône-et-Loire.

FESTIVAL MÂCON WINE NOTE ? : Plus de 4 700 entrées et 16 000 dégustations !

Après deux années d’absence, ce fut un retour en fanfare pour les Mâcon wine note ? 9ème du nom

MÂCON : Le collège Robert Schuman en musique et en poème à l’occasion de l’après-midi « Vivre ensemble »

Ce vendredi, la cour du collège mâconnais était en feu à l’occasion de l’après-midi « vivre ensemble ». Un événement fédérateur, sous la musique et les vers, le projet est réalisé dans le cadre de l’action « TOUS ENSEMBLE » réalisée chaque année sur l’établissement, afin de prôner le vivre-ensemble et la mixité culturelle.

FESTIVAL MÂCON WINE NOTE ? : À la santé des vins Mâcon !

C’est parti pour le festival des Vins Mâcon après deux années d’interruption. 26 cuvées sont à déguster sur l’esplanade jusqu’à 1h00 ce soir. Et rebelote samedi dès la fin de l’après-midi.

MÂCON - Ecoles qui chantent : place aux enfants du CP au CM2 !

Le théâtre de Mâcon a accueilli ce mardi la deuxième représentation des rencontres « Écoles qui chantent ».