samedi 28 mai 2022

Mercredi, Charline et Marie s’envoleront vers le grand Nord pour cinq jours d’aventure 100 % féminine au Cercle Polaire. Un défi humain et caritatif pour ces deux sportives accomplies…

Elles auraient pu partir sous le soleil pour un des nombreux raids féminins existants, mais elles ont choisi le Pays du Père Noël et des aurores boréales pour se surpasser. Tout simplement parce que le Laponie Trophy et ses épreuves (ski, running…) leur correspondaient le mieux. « C’est un raid moins connu, mais tout aussi physique, et ça va nous permettre de découvrir autre chose dans des conditions extrêmes », souligne Charline Renaud.

À 21 ans, la jeune femme est à l’origine de ce projet. Chargée marketing et communication à Annecy, cette sportive dans l’âme qui a étudié au lycée Lamartine et qui est licenciée depuis neuf ans aux Régates mâconnaises (double championne de France UNSS, elle a participé aux Régates internationales et encadre depuis quelques années équipe féminine 15-16 ans), réfléchissait depuis un moment déjà à participer à ce genre de raid. « De nature curieuse et déterminée, j’aime entreprendre, avoir des projets et me fixer des objectifs. Pendant le premier confinement, j’ai vraiment regardé ce qui se faisait et j’en ai parlé à ma cousine, qui habite pas loin de chez moi. Elle tout de suite adhéré ! »

Sa cousine, c’est Marie Monterrat, 22 ans. Technicienne de laboratoire dans un centre de lutte contre le cancer au Centre Georges François Leclerc à Dijon, elle pratique le basket depuis seize ans et le ski depuis toute petite. Championne de l'Ain avec Feillens Replonges BasketBall (FRBB), l’ancienne lycéenne d’Ozanam a même intégré le centre de formation U18 France du CBBS. « J'ai pu développer curiosité, rigueur et esprit d'équipe à travers mes sports et mon métier, ce qui m'aide à relever les challenges que je me donne », explique la jeune femme.

 

Des entraînements dans des congélateurs !

Ensemble, elle se lance donc dans ce challenge, un nouveau défi pour une nouvelle année. Une aventure de cinq jours, du 27 au 31 janvier, au milieu d’une nature sauvage et préservée en plein cœur de l’hiver polaire (jusqu’à - 30°C). Depuis un an, Charline et Marie préparent leur périple.

D’abord physiquement. Parmi Les épreuves qui les attendent : Run & raquette (De 14 à 17 km), Run et FatBike (de 14 à 17 km), Icemad & ski de fond (8 boucles de 800 mètres en relais (ski de fond) et un parcours d’obstacles suivie d’une descente en Icemad (luge) sur 950 m. « On a un coach sportif depuis septembre avec trois entrainements par semaine sur mesure pour progresser chacune individuellement et tous les samedis, on s’entraine ensemble sur la plateforme logique STEF Transport à Replonges qui a des congélateurs à - 20°C, explique Charline. On a aussi un partenariat avec Natur Running à Mâcon qui nous a équipées et conseillées pour les efforts dans le froid. »

Le duo peut aussi compter sur le soutien du Rotary Club qui les a bien accompagnées dans la recherche de sponsors. Pour participer au Laponie Trophy et réaliser leur rêve, les deux cousines replongeardes ont en effet dû trouver des fonds et valider leur inscription : « L’enveloppe comprend les frais d’inscription, ainsi qu’un soutien financier à l’association parrainée par l’organisation du raid, Vivre comme Avant. Une association animée par des femmes bénévoles qui ont vécu un cancer du sein et qui accompagnent les femmes atteintes par cette maladie. »

 

« On y va pour la gagne »

L’objectif de Charline et de Marie était de récolter plus d’argent que l’enveloppe nécessaire pour reverser le surplus à une association locale, Les Fées papillons. Et elles ont réussi leur pari : « On voulait une association dans la continuité de celle soutenue lors de ce raid, mais qui soit aussi en adéquation avec notre équipe et notre état d’esprit. Dans ma famille, des proches ont été touchées par le cancer du sein. Marie, elle, travaille dans un centre de cancérologie sur Dijon, on voulait continuer dans ce sens, dans cette prise de conscience. » L’argent leur sera remis en mars lors d’une soirée organisée par le Rotary club de Mâcon. Cette somme pourrait même gonfler : si le tandem termine en effet sur le podium, il se verra remettre 500 € supplémentaires.

Autant dire que ça motive encore plus… s’il en était besoin : « Ce raid c’est une belle aventure de partage, de soutien et de dépassement de soi qui nous permet aussi de nous mobiliser pour une association. C’est une super expérience bien sûr, mais on est aussi compétitrices dans l’âme et on n’y va pas pour rien, on y va pour la gagne ! »

Pour le tourisme, il leur faudra revenir. Les deux jeunes femmes ne pourront pas prolonger leur séjour car elles n’ont pu prendre que quelques jours de congés pour participer au raid. Elles partiront donc mercredi pour revenir le lundi suivant. « On en profitera quand même puisque les épreuves sont programmées le matin et l’après-midi, des activités sont prévues par l’organisation (conduite de chiens de traineaux et découverte insolite d’un hôtel de glace et autres expériences lapones). » Pour que ce raid sportif soit aussi solidaire qu’inoubliable.

D. C.

 

Charline fait de l'aviron depuis neuf ans aux Régates mâconnaises

Marie a été championne de l'Ain avec Feillens Replonges BasketBall (FRBB)et intégré le centre de formation U18 France du CBBS

Entrainement dans les locaux de STEP Transport à Replonges par moins 20 degrés

Charline et Marie aux côtés de Françoise Gras et Jean Luc Delys du Rotary Club de Mâcon

CRÊCHES : Quand la culture manga s’invite pour la journée !

Le Salon du manga, organisé par la ville, s’est tenu ce samedi à la salle Joug Dieu. Et le public a répondu présent pour cette première édition qui en appelle d’autres…

MÂCON : Les lycéens.nes en coeur sont de retour !

Rendez-vous ce samedi soir au Théâtre de Mâcon !

JEUX DE SAÔNE-ET-LOIRE : La flamme est passée par Mâcon

Jeudi en fin d’après-midi, une douzaine d’élèves des collèges St-Exupéry et Notre Dame, accompagnés d’Elise Cabaton, présidente du Comité de l’UNSS, ont emmené la flamme des 9es Jeux de Saône-et-Loire de l’esplanade Lamartine jusqu’à l'hôtel du Département où les attendait une délégation.

GRAND SITE DE SOLUTRÉ-POUILLY-VERGISSON : L’Été en fête avec plus de 130 rendez-vous

Le département de Saône-et-Loire et l’équipe du Grand site de France ont lancé ce jeudi soir la saison estivale et dévoilé la programmation complète. Une nouvelle fois, il y en aura pour tous les goûts et tous les âges, avec quelques nouveautés à découvrir.

MÂCON : L’Amicale féline du Val Lamartinien lance un appel au bénévolat et à l’adoption

L’association de protection des chats continue son action sur le territoire mâconnais. Accompagnés par plus de 160 adhérents, mais seulement 6 bénévoles, Nicole et Michel Glatz, présidents, recherchent activement des familles pour leur prêter main forte et aider les chats abandonnés de la ville. 

MÂCON - Lycée René Cassin : Ils inventent le 6ème doigt !

Découvrez vite leur belle invention, qui leur a valu un podium aux olympiades régionales des sciences de l'ingénieur.

PHOTOS - Fête du jeu à Mâcon : Carambar, roudoudou, mistral gagnant ? (2)

La suite de notre reportage photos sur la fête du jeu ce mercredi 25 mai

PHOTOS - Fête du jeu à Mâcon : Carambar, roudoudou, mistral gagnant ?

Un après-midi sans console, ordi ou télé c’est possible !

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-AGGLOMÉRATION : Une exposition itinérante sur les violences éducatives à l’enfance

Lundi, la direction de la petite enfance de la MBA a lancé son projet de sensibilisation sur le thème des violences éducatives ordinaire (VEO) dans le cadre du schéma départemental des services aux familles de Saône-et-Loire.

FESTIVAL MÂCON WINE NOTE ? : Plus de 4 700 entrées et 16 000 dégustations !

Après deux années d’absence, ce fut un retour en fanfare pour les Mâcon wine note ? 9ème du nom

MÂCON : Le collège Robert Schuman en musique et en poème à l’occasion de l’après-midi « Vivre ensemble »

Ce vendredi, la cour du collège mâconnais était en feu à l’occasion de l’après-midi « vivre ensemble ». Un événement fédérateur, sous la musique et les vers, le projet est réalisé dans le cadre de l’action « TOUS ENSEMBLE » réalisée chaque année sur l’établissement, afin de prôner le vivre-ensemble et la mixité culturelle.

FESTIVAL MÂCON WINE NOTE ? : À la santé des vins Mâcon !

C’est parti pour le festival des Vins Mâcon après deux années d’interruption. 26 cuvées sont à déguster sur l’esplanade jusqu’à 1h00 ce soir. Et rebelote samedi dès la fin de l’après-midi.

MÂCON - Ecoles qui chantent : place aux enfants du CP au CM2 !

Le théâtre de Mâcon a accueilli ce mardi la deuxième représentation des rencontres « Écoles qui chantent ».