jeudi 7 juillet 2022

 

Le bus de campagne de Marine Le Pen est passé à Mâcon ce vendredi après-midi. Il fait office de permanence itinérante, pour aller à la rencontre des gens.

 

« Il faut aller aux urnes. L'abstention n'est pas une arme. Le seul moyen de faire changer les choses, c'est d'aller voter. » C'est dans le but de réveiller l'esprit des électeurs que Marine Le Pen a décidé d’affréter un bus dans chaque région pour permettre aux militants.es RN et responsable de département d'aller à la rencontre des gens tous les jours et répéter ce message à toutes et tous.

 

Le bus de campagne de la Bourgogne – Franche-Comté est donc passé à Mâcon ce vendredi après-midi, avec, à son bord, Aurélien Dutremble, délégué départemental RN, et quelques militants de la fédération 71. Après un stationnement quai des Marans, il a pris la route jusqu'à Sancé avant de partir pour La Chapelle-de-Guinchay et Romanèche-Thorins.

« Marine a voulu des permanences itinérantes sur tous les territoires, pour être au plus près des Français. Elle a fixé un objectif de présence sur 5 000 marchés en France. C'est ce que nous faisons donc. Ce matin, nous étions sur les marchés de Paray-le-Monial, Chauffailles et Digoin. Le bus sillonne la Saône-et-Loire jusqu'à dimanche. Le but est évidemment d'être vu et de dialoguer. »

 

« Sur le terrain, les gens le disent et le répètent : on n'en peut plus ! On sent une véritable ferveur pour Marine Le Pen, ce que nous n'avions pas senti en 2017. Au fil du temps, nous sommes devenus un parti présidentiable. Je suis entré au parti en 2015 et j'ai vu et senti cette évolution. La ligne de Marine Le Pen est aujourd'hui présidentiable. Elle ne l'était pas tout à fait auparavant. Elle a trié toutes les leçons de son échec en 2017, y compris les leçons du débat d'entre deux tours. Ça ne se passera pas comme ça c'est passé il y a 5 ans. »

 

« Quant à Zemmour, elle le vit comme un concurrent sur la ligne de départ. Le seul adversaire, c'est Macron. Zemmour ne fait que reprendre ce que l'on dit depuis 40 ans. Le vrai clivage c'est Macron et le mondialisme, et nous, les nationaux. »

 

Sur l'Ukraine, Aurélien Dutremble l'assure, pas de soutien à Poutine : « Marine Le Pen l'a rencontré bien sûr, car elle se doit d'avoir et d'entretenir des relations internationales. Mais elle ne le soutient absolument pas. C'est une relation internationale, ni plus ni moins. »

Sur l'Europe, même si elle a renoncé au Frexit, elle défend l'idée d'Europe des Nations, belle idée gaulliste. Les temps changent...

 

Priorité au pouvoir d'achat

« Marine Le Pen défendra en priorité, si elle est élue, le pouvoir d'achat en donnant 200€ de plus par mois pour chaque Français pendant 5 ans. Elle permettra pour cela une augmentation des salaires de 10% grâce à des exonérations de cotisation. »

Autre mesure phare évoquée ce vendredi : l'exonération de l'impôt sur le revenu pour tous les moins de 30 ans.

 

R.B.

 

Un bus qui parcours 200 km par jour

EXPRESSION CITOYENNE : « L’avortement est un droit constitutionnel » rappelle Femmes solidaires

« Les femmes du monde entier ne le savent que trop bien : un droit n’est jamais acquis en patriarcat, il n’est jamais que le fruit d’un rapport de force. Les Américaines en font actuellement la brutale expérience :

LEGISLATIVES EN SAÔNE-ET-LOIRE : Les résultats circonscription par circonscription

Jusqu'à 56,47 % d'abstention, sur la circonscription de Chalon-sur-Saône ! Le département compte 5 circonscriptions. 4 sortants ont été réélus.es hier.

LÉGISLATIVES - Benjamin Dirx : « Je serai le député de l'ensemble des citoyens de la circonscription »

Il a annoncé un premier projet de loi sur lequel les députés vont se prononcer très rapidement : le projet de loi anti-inflation

LÉGISLATIVES : 15 mesures incontournables de Femmes solidaires 71 pour l’égalité femme-homme

« Nous, Femmes Solidaires de Saône et Loire, association féministe, laïque, universaliste et abolitionniste de la prostitution, demandons aux candidat-e-s aux élections législatives des 12 et 19 juin de s’engager dans le combat pour l’égalité entre les femmes et les hommes. »

LÉGISLATIVES EN MÂCONNAIS-CLUNISOIS : L'association P.R.E.S.E.N.C.E. de Loché interpelle les candidats sur la révision du PLU

Actualisé - L'association est vent debout contre le projet de révision du PLU de Mâcon, dont Loché est une commune associée et donc directement concernée. Philippe Radal, son président, et Jean-Paul Marchal, membre du Bureau, ont interpellé les candidats aux législatives par une lettre qui leur a été adressée et dont voici le contenu :

POLITIQUE : Jean-Philippe Belville (LR) passe dans l'opposition au conseil municipal de Mâcon

Conseiller municipal de la Majorité depuis 2020, il explique sa décision dans un communiqué.

POLITIQUE - Législatives en Mâconnais-Clunisois : « Le Rubicon a été traversé » estime J.-P. Belville (LR)

Le délégué de circonscription Les Républicains réagit au soutien annoncé de Jean-Patrick Courtois à Benjamin Dirx aux prochaines législatives

LÉGISLATIVES : 6 propositions, 2 questions de la part de l'association Agir pour la laïcité

L'association adresse une lettre ouverte à tous les candidats.es de Saône-et-Loire

LÉGISLATIVES EN MÂCONNAIS-CLUNISOIS : Vous reprendrez bien un peu de campagne

A trois semaines du premier tour des législatives, macon-infos a suivi les candidats en campagne à Mâcon ce samedi. A voir également, la liste provisoire de l'ensemble des candidats pour la 1ère circonscription.

Législatives en Mâconnais-Clunisois : Aurélien Dutremble (RN) lance officiellement sa campagne

C'est aux côtés de Rachel Drevet, sa suppléante, qu'il va conduire sa première campagne législatives. « Nous sommes les candidats de la vérité » a-t'il affirmé au cours d'une rencontre ce jeudi après-midi, assumant le « seul contre tous ».

LÉGISLATIVES EN MÂCONNAIS-CLUNISOIS : Valérie Gaudillère, suppléante de Christophe Juvanon (Les Républicains)

Le candidat LR de la première circonscription de Saône-et-Loire a également présenté ses soutiens et dévoilé son programme.

POLITIQUE - Législatives : La NUPES, union de la gauche, une réalité aussi pour le Mâconnais-Clunisois

Mieux vaut tard que jamais dit l’adage. J.-L. Mélenchon, arrivé 3ème à la présidentielle, a pris le pari de devenir Premier ministre grâce à un succès de l’Union populaire écologique et sociale aux prochaines législatives, union de la gauche dont le candidat est Patrick Monin sur la 1ère circonscription. Celui-ci lançait sa campagne vendredi à la salle Pavillon.

POLITIQUE - Législatives en Mâconnais-Clunisois : Benjamin Dirx (LREM) fait valoir son bilan

Lors d’un entretien accordé à macon-infos, l’actuel député de la 1ère circonscription de Saône et Loire a affirmé sa volonté de poursuivre les efforts entrepris et menés lors du quinquennat d’Emmanuel Macron.

LÉGISLATIVES : Les Républicains de la 1re circonscription en ordre de bataille pour la défense du Mâconnais

Mardi, Jean-Philippe Belville, délégué LR de la 1re circonscription du Mâconnais Clunisois, avait donné rendez-vous à ses adhérents et militants pour donner le coup d’envoi des élections législatives. Et ce, dans la suite des investitures décidées le week-end dernier par les instances nationales du parti.

POLITIQUE - Législatives en Mâconnais-Clunisois : Ce sera Patrick Monin (EELV) pour l'Union populaire écologiste et sociale

Le maire d'Azé aura Catherine Amaro (LFI), conseillère municipale à Mâcon, pour suppléante.