dimanche 14 août 2022

Le rapport d'orientation budgétaire a été présenté lundi soir. Jean-Patrick Courtois a défendu « une bonne gestion qui permet des investissements importants pour la ville ». L'opposition a pointé « l'absence d'accroissement des services rendus à la population. » Les détails des orientations budgétaires pour le budget principal.

 

 

 


À l'issue de la présentation du rapport, Eve Comtet Sora-Bella s'est exprimée au nom du groupe d'opposition Mâcon citoyens évoquant tour à tour l'égalité homme-femme, l'augmentation de la pauvreté et les dépenses de fonctionnement :

« Nous avons un député ici, et l'égalité salariale homme-femme n'est toujours pas réalisée alors que se déroule la journée des droits des femmes demain. La prise en compte de la pénibilité du travail non plus d'ailleurs. Je veux dire ici aussi le peu d'attrait de pour la fonction publique, qui est préoccupant. (...) Dans votre rapport, pas d'accroissement des services rendu à la population alors que la pauvreté augmente. Vous continuer la même politique sans un centime de plus. Pas d'analyse non plus du CCAS. Pas de thermomètre, alors vous pouvez dire, pas de fièvre. La maîtrise des dépenses de fonctionnement est une chose, mais on voit bien que les bases augmentent. Les tarifs sociaux mériteraient une baisse et non une stabilité. D'autant que vous allez présenter un compte administratif à 6,7 millions d'euros dans un mois, somme qui pourrait être réinvestie. Mais les gens modestes vous indiffèrent. »

 

Réponse du maire : « La Ville est bien gérée, ce qui permet des emprunts à taux modérés. Nous ne payons pratiquement plus d'intérêts sur la dette. Ceci nous permet aussi des investissements importants dans la perspective des JO 2024, la réhabilitation de la cathédrale St-Vincent et un projet pour le musée des Ursulines et un soutien toujours importants aux écoles. Oui, les dépenses de fonctionnement sont maitrisées ce qui facilité également les contrats passés avec l'État, dans le domaine sportif comme dans le domaine économique. Notre politique est basée sur le développement économique, qui permet l'emploi, les salaires et donc le social. Et je continuerai comme ça tant que je serai maire. Nous avons par ailleurs un taux de subvention très bon, de l'ordre de 83€ par habitant, ce qui nous place au 1er des villes de même strate. Nous avons été réélus largement avec ce programme. Nous le tiendrons. »

 

 

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Un incendie brûle 40 hectares au dessus du lac de Vouglans (Jura)

Les pompiers de Saône-et-Loire sont partis en renfort. Actualisé

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Appel à projets de la Fondation Orange pour l’inclusion numérique des jeunes

Les associations d’insertion peuvent déposer leurs projets autour du numérique jusqu’au 18 septembre.

MÂCON - Révision du PLU : Avis défavorable de la commission d'enquête publique

Nommée par le président du tribunal administratif, la commission d'enquête, composée de trois commissaires enquêteurs, a travaillé du 31 mai au 1er juillet 2022.

BOURGOGNE : Les douaniers saisissent 7,76 kg de cocaïne à Brognon

La brigade des douanes de Dijon a réalisé une nouvelle interception de produits stupéfiants.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le département placé en vigilance orange canicule

Et ce à compter de ce mercredi 3 août après-midi, avec des températures pouvant atteindre les 38 degrés localement.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Près de 90 000 personnes vivent dans une structure collective

Internats scolaires, casernes militaires, maisons de retraite... 3,2% de la population de la Bourgogne-Franche-Comté vit dans une communauté selon une enquête de l'INSEE.

BOURGOGNE : On pourra voir l'ISS ce dimanche soir

Rendez-vous à la tombée de la nuit

MÂCON : La Grisière dans une forme olympique (2)

La suite de notre reportage photos