jeudi 7 juillet 2022

 

Ce mercredi, Jean-Patrick Courtois, président de Mâconnais Beaujolais Agglomération, et Gilles Jondet, vice-président en charge de la gestion des déchets, ont remis un chèque au vice-président de la Ligue contre le cancer, Michel Falconnet, dans le cadre du partenariat qui unit la collectivité et l'association depuis douze ans.

Mâconnais-Beaujolais Agglomération exerce la compétence de collecte et valorisation des déchets ménagers sur son territoire, et notamment la collecte du verre. Celle-ci représente environ 2 000 tonnes d’apports dans les colonnes de tri chaque année.

Cette collecte répond à un triple enjeu : environnemental , sociétal et économique.

À l’échelle nationale, un citoyen consomme chaque année environ 50 kg de verre dont seuls 36 kg seront recyclés. Or, le verre non-collecté enfoui avec les déchets ménagers mettra 4 000 ans pour se décomposer, et vient perturber le processus de valorisation de nos ordures ménagères selon le procédé de traitement de méthanisation-compostage de l’usine Ecocea de Chagny.

Aussi, afin de dynamiser les performances de collecte, l’agglomération est associée depuis 2010 avec le Comité départemental de Saône-et-Loire de la Ligue contre le cancer. Ce partenariat encourage la collecte du verre auprès des citoyens, valorise leur geste de tri du verre, non seulement en faveur de l’environnement mais aussi de la lutte contre le cancer.

 

Le partenariat

La collectivité s’engage à informer ses administrés que la collecte du verre profite en partie financièrement à la Ligue contre le cancer. La Ligue s’engage quant à elle à fournir les supports de publicité (sous forme d’autocollants) sur les colonnes de tri et à entreprendre des actions de communication sur le territoire de l’agglomération.

La collectivité attribue à la Ligue Contre le Cancer une participation financière proportionnelle aux tonnes de verre collectées en apport volontaire. La Ligue s’engage à affecter les sommes reçues à ses actions statutaires : aide à la recherche, aide aux malades et à la prévention, à l’information et à la promotion de dépistage, mais aussi à mener des actions de communication favorisant le tri du verre ménager au côté de l’agglomération.

En 2021, 2 250 tonnes de verre ont été collectées (contre 2000 tonnes en 2020), représentant un don de 4 500 € au profit de la Ligue contre le cancer.

Ces performances peuvent être améliorées car ces dernières années, des caractérisations sur les ordures ménagères (prélèvement puis analyse du contenu de nos poubelles), mettent en évidence un potentiel de 600 tonnes de verre non trié par les usagers.

«  Nous poursuivons notre soutien à la recherche, mais cet argent va surtout servir à aider les malades financièrement, en activités physiques adaptées, en soins supports et en soins socio-esthétiques », a indiqué le vice-président.

Depuis le début de l'année, la Ligue a développé des consultations en sophrologie, en diététique et prochainement des consultations auprès d'un psychologue avec la mise en place de groupes de parole.

M. Falconnet a rappelé que des bénévoles sont à l'écoute des personnes tous les matins de 9 h à 12 h au siège de l'association, rue Tilladet à Mâcon.

 

Recyclage et environnement

Le verre est recyclable à 100 % et à l’infini ! Refondu, il permet de fabriquer de nouvelles bouteilles en verre, sans aucune perte de qualité, de transparence ou de matière.

Recycler le verre permet :

- d’économiser de l’énergie

- de limiter le rejet de CO2

- de diminuer le prélèvement de ressources naturelles

- d’optimiser la logistique et donc de minimiser l’empreinte carbone liée au transport

- de valoriser au maximum le verre collecté en évitant son enfouissement ou son incinération.

 

L’apport volontaire, une meilleure qualité pour un meilleur recyclage

Une étude réalisée au centre de tri du verre Solover (à Champforgeuil), étape préalable à son recyclage chez Verallia (à Chalon-sur-Saône), avait permis de mettre en évidence 3 points importants :

- La densité : moins le verre est brisé, plus son recyclage est facilité, car plus le verre est pilé, moins il est facile d’identifier et d’extraire les erreurs de tri.

- Les erreurs de tri : La présence d’assiettes, porcelaines, verres à boire, flacons de parfums, etc. ont une température de fusion supérieure à celle du verre bouteille, ce qui détériore la qualité de production des bouteilles.

- La présence d’impuretés globales. Les bouchons et les étiquettes doivent être extraits afin d’obtenir un calcin (verre brisé) le plus « propre » possible.

En conclusion, moins le verre est brisé, plus son tri et son recyclage sont performants. S’il est bien trié, le verre est recyclable à 100 % et à l’infini et permet de participer au financement de la lutte contre le cancer.

 

Consignes de tri, rappel

Ce qui doit être déposé dans les conteneurs de tri sélectif : bouteilles, pots et bocaux.

Jamais : de vaisselle en verre, verre à boire, porcelaine, vase, faïence, ampoules d’éclairage, vitrages, miroir, … Leur place est dans les ordures ménagères ou en déchetterie.

 

M. A.

MÂCONNAIS BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Des petits ambassadeurs de la propreté à Mâcon

Les élèves de l’école Jules Ferry de Mâcon ont assisté mardi à une manœuvre d’un camion grue de relevage de colonnes de déchets sur un point d’apport volontaire, situé quartier des Gautriats, rue de l’île de France.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-AGGLOMÉRATION : Une exposition itinérante sur les violences éducatives à l’enfance

Lundi, la direction de la petite enfance de la MBA a lancé son projet de sensibilisation sur le thème des violences éducatives ordinaire (VEO) dans le cadre du schéma départemental des services aux familles de Saône-et-Loire.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : L’aire de grand passage fait peau neuve et reprend du service

En travaux depuis le début de l’année, l’aire d’accueil des gens du voyage, située lieudit le Grand Pré à Sennecé Lès Mâcon, a été inaugurée aujourd’hui, lundi 2 mai 2022.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-AGGLOMÉRATION : La liaison cyclable La Salle-Senozan inaugurée

Depuis son ouverture, amateurs de vélos, sportifs et familles se retrouvent régulièrement sur cette portion totalement sécurisée de 750 m entre La Salle et Senozan, chemin des Chevaux.

MÂCON : Le bassin d’agrément va ouvrir le 2 mai

Fermé trois ans et demi, entre les phases de travaux, de négociations et de modifications, le bassin extérieur va à nouveau être accessible dès le 2 mai prochain. Il sera complètement couvert dans un premier temps…

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : 632 000 € pour INOBYZ ; Eurosérum dans le débat

Volet économique important évoqué ce jeudi soir en conseil communautaire, avec une délibération concernant l’association Inobyz, et intervention d’une élue de l’opposition pour Eurosérum, site basé à St-Martin-Belle-Roche et qui va fermer très prochainement.

Jean-Patrick Courtois : «Une contribution au redressement des comptes publics à hauteur de 10 milliards d’€ est demandée par le président de la République»

Le président de Mâconnais-Beaujolais Agglomération a annoncé la couleur dans son propos liminaire ce jeudi soir en conseil communautaire, tout en se montrant rassurant sur la continuation des projets engagés et du soutien aux communes. 

BUSSIÈRES : La semaine ’’Tous au compost !’’ menée par le jeune Nino, 8 ans

Ce lundi 4 avril, le maire de Bussières, Remy Desplanches, accompagné de Nino, a officialisé la mise en place d’un site de compostage collectif communal.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : La collecte de sapins est lancée

Six communes et treize points de collecte sont ouverts depuis ce lundi et jusqu’au 16 janvier.

MBA – Développement économique : SDECA voté mais avis réservé du Conseil de développement

Le Schéma de développement économique, commercial et d'accueil des entreprises a été présenté jeudi soir au conseil communautaire par les cabinets AID et MODAAL. Il n'a pas vraiment convaincu le Conseil de développement, encore certains élus de gauche.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS : Objectifs hygiène et sécurité pour le nouveau directeur du centre aquatique

Damien Messaux, qui a pris ses fonctions au mois d'août, présenté ce soir aux élus du conseil d'Agglomération, travaille à la mise en place d'un plan hygiène et sécurité. Parmi les mesures, l'obligation du port du bonnet de bain.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : 627 tonnes de dégagement CO2/an évitées avec les bus à hydrogène

La présentation du bus test VanHool a été faite ce matin sur l'esplanade. Elle s'inscrit dans le cadre du projet de l'Agglomération « Horizon Hydrogène » qui prévoit les 1ers véhicules en circulation en 2024. Comment ça marche ? La réponse...

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-AGGLOMÉRATION : Au fil du conseil communautaire…

250 000 € supplémentaires pour accompagner les commerçants du centre-ville de Mâcon ; Sécurisation de la Roche de Vergisson ; Création de la ZAC Hurigny-La Grisière ; Travaux dans les écoles et les stades des quartiers de Mâcon. En détails...

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Consignes de tri inchangées pour les emballages plastiques

L'Agglomération précise dans un communiqué de ne pas tenir compte de la campagne nationale « Désormais, tous les emballages se trient » pour ne pas entraver la mise ne place des nouvelles consignes à l’horizon 2023.

SAINT-LAURENT : La plate-forme de compostage, une initiative verte exemplaire

La Semaine Européenne du Développement Durable a été choisie par MBA pour mettre en évidence l’initiative de la commune de Saint-Laurent-sur-Saône, en matière de gestion des bio-déchets et de recyclage des déchets verts.

MÂCON : Les travaux Saône Digitale sont lancés

Le projet « Saône Digitale », imaginé par Mâconnais-Beaujolais Agglomération, a pour objectif de réhabiliter une immense friche industrielle, située dans la zone de la Darse nord de Mâcon. Le chantier d'Essex a commencé cet été par la phase de désamiantage…

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-AGGLOMÉRATION : Un succès massif pour l’aide à l’acquisition de vélo

L’enveloppe de 50 000 € consacrée à cette opération est épuisée depuis fin mars…

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Saône digitale et adhésion au Pôle métropolitain lyonnais, c'est pour bientôt

Dans son propos liminaire jeudi soir en conseil d'Agglomération, Jean-Patrick Courtois a évoqué deux grands projets au service du développement économique de la communauté : Saône digitale et l'adhésion au Pôle métropolitain lyonnais. Les choses se précisent.