mercredi 6 juillet 2022

Le match vu par le speaker - La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc

 

Marathon (à la catalane)

Je me suis levé du bon pied (de Paris) ce matin, et je débuterai directement par la leçon d’histoire du jour. Même si les moins indulgents vont directement sauter au couplet suivant. Tant pis pour eux.

Que les meilleurs élèves sortent leurs cahiers Calipage 21x29.7 à petits carreaux, veuillez tracer une marge à quatre centimètres du bord gauche, et merci d’écrire ce que je dicte. Marathon : épreuve inspirée d’un fait historique. Philipe Hidesse, un facteur grec aurait cavalé de Marathon à Athènes, soit sur environ 42 kilomètres pour annoncer à son patron, la victoire contre les Perses. En effet, 490 ans avant JC, on mettait déjà les fûts en perce. Par contre, ce n’était pas du vin, mais de l’huile d’olive. Et comme les mains des perceurs se retrouvaient grasses grâce à l’huile d’olives, ils se démenaient souvent contre leurs perceuses Black&Decker qui n’étaient pas anti-adhérentes, et dont les poignées devenaient glissantes. Les mises en perces devenaient donc récalcitrantes. Le fameux facteur, mit donc son cheval sur son dos, et Philippe Hidesse, est allé prévenir 40 bornes plus loin, son boss Olivier, qu’il avait trouvé la solution pour battre les perces. Il fallait simplement changer de marque d’outillage. Il partit donc en Allemagne chercher du matériel Bosch, chez le Mâcon Quincaillerie de l’époque.

Et c’est à ce moment que les Aathéniens s’atteignirent. Bref, cette fabuleuse histoire s’est déroulée sur une semaine, et le facteur est décédé à l’arrivée. Son cheval lui, a terminé en lasagnes de bœuf, chez une grande marque de plats cuisinés. Les histoires d’amour finissent mal en général.

 

Toute cette (vraie) histoire…

Pour dire que les Pinkies arrivaient au milieu de leur marathon d’une semaine. Trois matchs, dont celui de ce soir en retard, en sept jours. Pas simple pour les organismes qui réclament un peu de repos. Mais voyons le bon côté de la médaille (du travail). Ces trois rencontres consécutives, se jouent à domicile, ce qui permet aux Pinkies de dormir dans leur lit.

 

Qui vient jouer ce soir ?

Là, ça rigole moins. Le club de Basket Landes débarque au Cosec, non seulement avec son Armagnac et son foie gras, mais également avec son titre de Champion de France. Titre obtenu de haute lutte, et non pas sur le Bon Coincoin. Classé quatrième au championnat, et après avoir subi une défaite le week-end dernier contre Saint-Amand, les mangeuses de canard risquent d’avoir à cœur de se ressaisir. Club contre lequel les Pinkies avaient perdu de 3 points la saison dernière, mais qu’elles avaient, rappelons-le battu du côté de Mont-de Marsan.

Rencontre à hauts risques où les deux équipes ont faim de victoire. Basket Landes pour rester au contact de la tête du championnat, et le Cbbs qui court après sa troisième victoire. Ce qui redonnerait le sourire, et remonterait le moral à tout le monde, à commencer par les joueuses.

 

Y’a de la jeunesse dans les gradins

Le DJ Eric est de retour, les jeux de lumières également. Le public débarque doucement dans les travées du Cosec. A vingt minutes du coup du sifflet arbitral, les gradins sont aussi vides qu’une gourde de naufragé du désert. Soulagement à moins 10 minutes, les bonnes places sont prises en moins de temps qu’il n’en faut à une girafe pour être dans le coup. Les jeunes de l’institut médico-éducatif Pierre Chanay de Charnay ont répondu présents à Mika Cherchi. Ce sont eux qui assurent le nettoyage des gobelets réutilisables de la buvette du Cbbs. Beau travail les jeunes. Une partie du collège Schumann de Mâcon était également présente dans le cadre de l’opération ‘’Do you speak basket’’, organisée par le Conseil départemental de Saône-et Loire. André Accary, président de ce même Conseil départemental, nous a fait l’honneur de sa présence lors de ce match. Merci.

 

Annonçons les parrains un par un

C’est l’association Espace Mâconnais Val de Saône, pépinière d’entreprises reconnues, qui parraine la rencontre du jour. Cette association a fédéré beaucoup de supporters autour d’elle, et c’est Sylvain Gleitz, vice-président en charge de la commission sport, qui donne le coup d’envoi fictif. Les Vignerons des Terres Secrètes et le Domaine Rémy Passot & Fils de Chiroubles, commencent à dégoupiller leurs bouteilles pour la soirée d’après-match.

 

Et c’est parti mon kiki pour quarante minutes de basket de haute volée

Les Charnaysiennes ne loupent pas leur entrée. Taya met les deux premiers points de la rencontre, et Zoé son premier missile à 3 points. Côté Landes, Jilian Harmon tient la route.

Au bout de cinq minutes, les grandes girls en rose mènent de cinq points (11-6), puis (13-8). Mais la Landaise, Lydia Turcinovic douche rapidement les ardeurs avec un 3 points. Puis une autre Landaise, Regane Magarity, ancienne pizzaiola en Suède, égalise (13-13). Il reste deux minutes et des brouettes. Kendra Chery, avec un 2 + 1 donne un léger écart aux visiteuses (13-16). Mais, Coralie Chabrier et Maïa Hirsch prennent le bourdon, et changent le cours du temps (18-16). Mais l’ex-pizzaiola de Stockholm propulse un 3 points à trois secondes, et le réussit (18-19). Bien, bravo les Pinkies. Vous tenez la route.

 

Allez, on ne traine pas et on attaque le second round

Côté Charnay, Kankou met un 3+2, ce qui fait pour les matheux 5, et pour les moins matheux 5 également. Comme quoi, c’est beau la science ! (23-19). Mais Marianna Tolo, qui veille plus au grain, que l’équipe d’abrutis qui a déversé 1 500 tonnes de blé sur des rails bretons, met 2 points, ce qui permet aux buveuses d’Armagnac de se rapprocher au score (23-21). Kankou et Zoé enfilent les points, comme les ostréiculteurs le font avec des perles (28-21). Plus sept points, c’est sympa. Mais la triplette landaise, Fauthoux-Harmon-Turcinovic décident, bien que ce soit l’époque, de ne pas se laisser semer. Taya Reimer, l’américano-charnaysienne, et meilleure marqueuse du match, tient la baraque, et contredit les plans d’attaques adverses (32-27). En face, Turcinovic marque 3 points (32-30). Taya, encore elle réussit un 2+2 (36-30). Le buzzer bippe, au terme des vingt premières minutes, et le score affiché est le suivant. Deux points, ouvrez les parenthèses (38-34).

Fermez la parenthèse. Allez ! on s’accroche, il reste vingt minutes.

 

Lors des quinze minutes de repos réglementaires et obligatoires

Petit tour par la buvette où des personnes à fort potentiel sympathie me proposent une bière. Perso, tant qu’on ne propose pas une mise en bière, j’accepte volontiers. Merci et retour au micro.

 

Reprise du match

Zoé marque d’entrée sans barguigner. La montoise, Kendra Chery marque 3 points. Kankou riposte avec deux lancers-francs réussit. S’ensuit trois paniers (gourmands) landais sans pinailler, et les protégées de Julie Barennes repassent devant. La féministe Sandrine Rousseau préfère ça, plutôt qu’elles repassent leur linge. La meneuse Marine Fauthoux s’y met également (42-46). L’urgentiste Coco Chabrier freine l’hémorragie avec deux lancers-francs réussis suite à une faute antisportive, et relance le match (44-46). Kendra Chery et Marianna Tolo redonnent sept points d’avance aux fans de vachettes. Par contre, l’inarrêtable Taya Reimer répond toujours présente. Les adversaires repartent à + 7 points. Kankou à trois, puis Maïa à deux points ramènent le score à – 2 points (51-53). Pinky 71 met le feu au public, aidé par Éric à la zik. Fin du troisième 1⁄4 temps (52-55).

 

Conclusion de ce match gagnable

Maïa marque d’entrée (plat-dessert) et ramène le score à -1. Pendant plus de trois minutes, les mangeuses d’asperges des sables jouent au jeu du fonctionnaire, et ne bougent pas pendant plus de trois minutes. Taya égalise en moins de temps qu’il n’en faut pour déclarer que les moulins, c’étaient mieux avant (56-56).

Le public passe de frileux, par tiède en finissant chaud comme une baraque à fricadelles. Les jeunes spectateurs soutiennent les Pinkies comme jamais. Le Cosec gronde sous les encouragements. Et là, messieurs dames, la pyromane de service Zoé Wadoux, met le feu au panier adverse, en réussissant deux paniers primés consécutifs. Et elle secoue le public d’un poing levé, digne de Laure Belleville il y a quelques années. Zoé, c’est vraiment l’effet Waadouux ! (62-56). Il reste 5’50 à ma montre Hamilton Khaki. Je rêve que le match s’arrête à cette seconde.

Temps-mort demandé par les amatrices de ventrèche, qui voient poindre une seconde défaite de suite. Remontées comme des pendules franc-comtoises, elles reviennent à -4, puis à -2 et à -1 (64-63). Il reste moins de deux minutes à jouer. Matthieu réclame un temps-mort, avant que Zoé ne recolle un 2 points. Suite à deux lancers-francs, les Landaises pointent toujours à 1 point des fesses des Charnaysiennes. Je prends ma tension, mon taux d’oxygène, mon taux de livret A, mon taux immobilier, mes taux de change, et mes taux horaires. Et comme, il est tard, je ne prends donc pas tous mes taux tôt. La suédo-landaise, ou la lando-suédoise ne tremble pas devant le panier de la ménagère de moins de 25 ans. Et ajoute 4 points. Basket Landes repasse devant (65-66). Matthieu Chauvet redemande un temps-mort. Il me reste moins d’une minute avant de succomber (Les Deux Eglises). Mon tensiomètre passe en zone rouge et bippe très vite. Il reste trente secondes (66-69). Les Charnaysiennes retentent à 2 points, puis à 3 pour l’égalisation. En vain. Les secondes défilent dans le mauvais sens. Kendra Chery plante un ultime panier (66-71).

C’est fini, la fin de ce match retentit. Certaines décisions arbitrales sont pointées du doigt. Moi, j’dis rien. Encore une fois dommage. Les Pinkies passent à côté d’un authentique exploit. Vraiment frustrant. Mais Montpellier vient samedi, et Montpellier a perdu hier.

Venez nombreux, amenez vos familles, collègues, amis, enfants, animaux et plantes vertes.

 

Et les paniers à 3 points

6 sur 20 tentés, soit 30 % de réussite. Partagés entre Kankou et Zoé.

 

Prochains matchs 

Fin du marathon des 3 matchs à domicile, Avec la venue de Montpellier samedi 26 mars. Même endroit, même heure. Je compte sur vous.

 

Les scoreuses : Zoé 17; Kankou 15 ; Taya 18 ; Ewl 0; Maïa 10 ; Kim 0 ; Coralie 5 ; Prescillia 1, Adeline Labesse 0 ; Mariam Sanogo 0 pour le CBBS.

Regan Magarity 17 ; Marine Fauthoux 8 ; Lydia Turcinovic 12 ; Marizia Tagliamento 0 ; Marianna Tolo 14 ; Sahia Sida-Abega 0, Sara Roumy 0 ; Jilian Harmon 6 ; Marie-Eve Paget 0 ; Kendra Chery 13 pour Basket Landes

Rémy Mathuriau

 

PRISSÉ – Vin't'age basket ball challenge : L'équipe locale des « Bourguignons Vieilles Vignes » conserve son titre !

L’Etoile Sportive Prissé Mâcon a organisé, ce weekend, la troisième édition du Vin't'age Basketball Challenge. Débutée vendredi soir, il s’agit d’un événement alliant le sport et le vin.

BASKET (LF2) : Le staff technique du CBBS est connu

Après l'arrivée de Stéphane Leite, nouveau coach du club charnaysien, le staff professionnel s'est étoffé afin de permettre aux Pinkies de préparer dans les meilleures conditions pour la saison prochaine.

BASKET (LF2) : Ça bouge au CBBS !

Après sa relégation en Ligue 2 suite à sa défaite lors du dernier match de playdowns contre Landerneau, les dirigeants et le staff charnaysiens sont en train de reconstruire une nouvelle équipe.

BASKET (LF2) : Le CBBS et ses partenaires réunis hier soir au domaine des 3 Lacs

À l’occasion de cette belle soirée, le Charnay Basket Bourgogne Sud a officiellement présenté le nouveau coach de l'équipe 1ère Stéphane Leite, et en a profité pour annoncer deux nouvelles recrues.

BASKET : 2 étoiles pour l'école française de minibasket de l'ES Prissé-Mâcon !

Après deux années d’interruption, l’ESPM organisait son 20ème Tournois Raphaël samedi, réunissant les équipes des catégories U7 Prissé ; La Chapelle ; CBBS ; U9 Prissé ; La Chapelle ; St Martin et Cluny ; U11 Prissé ; BC Veyle ; St Martin ; St Rémy et Elan Chalon. L'occasion aussi de recevoir une belle distinction.

PHOTOS - Basket : Pleins feux sur le tournoi de Saint-Martin-Belle-Roche (2)

La suite de notre reportage sur le tournoi de basket avec les photos d’équipes des jeunes champions.

BASKET (LFB) - Charnay vs Landerneau : Bon… ben, quoi dire ?

Le match vu par le speaker. La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc !

BASKET (Playdowns LFB) : Triste soirée pour le CBBS, relégué en LF2

Dans ce dernier match décisif des playdowns, les pinkies de Charnay ont complétement sombré face à Landerneau ce mardi soir. Elles redescendent donc en LF2.

BASKET (LFB) - Charnay vs St-Amand : St-Amand, c'est le Nôôôôrd !!

Le match vu par le speaker. La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc

BASKET (Playdowns LFB) : Le CBBS s’offre une finale mardi 24 mai

Hier soir face à Saint-Amand, dans le match 5 des playdowns, les Pinkies se sont données le droit d'espérer et joueront un match fatidique, mardi prochain, contre Landerneau pour le maintien.

BASKET : Une semaine décisive pour la réserve de l'ESPM

Samedi soir, les Prisséens joueront à Dijon contre Hery (Yonne). À la clé de ce match : une montée en Nationale 3. Rencontre avec David Thévenon, coach de cette équipe réserve.

BASKET (NM2) : Officiel, Prissé-Mâcon s’offre le podium !

Les Tangos de l’ESPM ont réussi à accrocher la 3ème place de la poule D au terme d’une magnifique saison et d’un dernier match à domicile maitrisé du début à la fin. Outre la bonne agressivité défensive des Prisséens, la différence s’est faite sur les tentatives à trois points avec beaucoup plus d’adresse de la part des hommes de Fred Brouillaud.

BASKET : La belle aventure continue pour Charnay

Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc

BASKET : Afterwork dégustation et visite viticole à Péronne pour le Tango Business Club

Les partenaires de l’Étoile Sportive Prissé Mâcon se sont réunis dans les nouveaux locaux du domaine de Rochebin à Péronne hier soir.

BASKET – Charnay/Tarbes : Le début du dernier quart temps sonne la fin des haricots pour Tarbes

Le match de samedi soir vu par le speaker. La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc !

BASKET (N2) - Prissé-Mâcon VS La Charité : Les Tangos dominent leur sujet !

Avant dernière rencontre à domicile pour les Tangos hier soir. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça c'est très bien passé. 

BASKET (LFB) : Un grand ouf de soulagement et d’espoirs pour le CBBS !

Les Charnaysiennes jouaient gros, très gros, pour cette dernière rencontre de la saison régulière...

BASKET : La 3e édition du Vin’t’age Basketball challenge à Prissé

Elle se déroulera du 1er au 3 juillet à la salle des sports avec huit équipes intergénérationnelles et internationales…

BASKET : Comme dit Fred le croisiériste, ça aurait pu être un weekend de Pâques beau

Le match de samedi soir vu par le speaker. La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc !

BASKET (LFB) : Les pinkies de Charnay recevaient les filles de Bourges, récemment sacrées championnes d’Europe

Match de gala pour le Charnay Basket Bourgogne Sud ce samedi soir avec la réception des leaders de la ligue et tout juste vainqueures de l’Euro Ligue.

BASKET (LFB) : Un CBBS déterminé avant la dernière ligne droite pour le maintien

Les Charnaysiennes ont encore plusieurs rendez-vous importants en cette fin de saison et comptent sur votre soutien pour rester au plus haut niveau du basket féminin français…

CHARNAY BASKET BOURGOGNE SUD : Après 30 ans au club, Cécilie Nicolas range ses baskets

Ce n'était pas vraiment une surprise mais ses copines avaient bien préparé leur coup. Pour ce dernier match de la saison de PréNat, Cécilie avait convié famille et amis afin de fêter ce jubilé.

BASKET : Le 3x3 à l’honneur avec le 1er Open Mac Dav

Quatre poules de cinq équipes, quatre demi-terrains, des lycéens venus de tout le département, beaucoup d’envie et du jeu ! Tout était réuni ce mercredi après-midi à la salle des sports de Prissé pour promouvoir le basket 3x3 et passer un bon moment…

BASKET (NM2) : L’ESPM passe à côté du derby

Fin de série pour les Tangos ! Dans une salle des sports pleine à craquer et une ambiance de folie, les Prisséens n’ont pas réussi à prendre leur revanche face aux voisins de Beaujolais Basket…

BASKET : Foutu réchauffement climatique, les gazelles mangent les panthères

Le match vu par le speaker - La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc

BASKET (LFB) : Le CBBS toujours en quête de victoire

Les pinkies de Charnay affrontaient les héraultaises de Lattes-Montpellier ce samedi soir au cosec dans le but de décrocher une 3ème victoire cette saison.

BASKET (NM2) : L'ESPM a t-il confirmé sa bonne forme du moment ?

Les Tangos de Prissé jouaient leur match de retard comptant pour la 15ème journée de Ligue Nationale Masculine 2 à domicile ce samedi soir.

BASKET - Charnay/Basket Landes : Pour un peu, c’était la valse des canards…

Le match vu par le speaker - La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc

BASKET (LFB) : Gros match du CBBS contre Basket Landes, et pourtant...

Les Pinkies jouaient leur match de retard, comptant pour la 13ème journée, hier soir au Cosec, face au 4ème de la Ligue Féminine de Basket, Basket Landes.

BASKET (LFB) : Charnay reçoit Landes ce soir

Match en retard comptant pour la 13ème journée de championnat. Une collecte de produits d'hygiène intime commencera ce soir. Plus d'infos ici

BASKET - Charnay/Charleville : Malgré la présence des Flammes, le Cosec n’a pas pris feu

Le match vu par le speaker - La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc