dimanche 25 septembre 2022

 

Elle sera accompagnée par Olivier Taviot, candidat à la suppléance. 

Ce jeudi après-midi, l'on était réuni au siège de la section locale du PCF pour présenter la candidature de Céline Vinauger, éducatrice de jeunes au foyer de l’enfance à Mâcon, adhérente du PCF depuis plusieurs années. La candidate de 52 ans se relance dans la course après sa première candidature en 2017. Elle sera accompagnée par son suppléant, Olivier Taviot, 51 ans, agent de La Poste et candidat du PCF à divers scrutins notamment aux législatives de 2007. Malgré leur important passé politique, c’est un duo modeste qui ne se considère pas comme des professionnels du domaine.

« Une députée de combat, une résistante »

L’éducatrice s’efforcera de porter le programme « des Jours heureux » de Fabien Roussel, candidat à la présidentielle. De nombreux points forts sont abordés par le binôme qui espère pouvoir remettre en cause les politiques actuelles. Parmi les objectifs du duo, l’amélioration du pouvoir d’achat, des services publiques, des conditions de vie de la jeunesse ou encore de rapports Hommes–Femmes. L’un des points fort abordés est la répartitions des richesses : « Aujourd’hui nous faisons face à une société où une minorité s’enrichit tandis que le reste en bave de plus en plus. » 

Plein d’ambitions, le binôme s’identifie comme « des salariés qui vivent le même quotidien que la majorité des Français ».

Face à l’abstentionnisme grandissant, la réticence est perçue par les deux candidats comme une résignation de la population. « Une partie des jeunes ne croient plus en la politique, ils pensent que le monde ne peut pas changer » affirme Céline Vinauger.

Les candidats souhaitent faire comprendre l’importance des législatives, l’importance des citoyens. « Le jeune et l’ouvrier ont autant de poids dans l’isoloir que le milliardaire. »

Mounir Belbaghdadi

 

POLITIQUE : Les Républicains de la 1ère circonscription ouvrent, avec Aurélien Pradié, la route du renouveau

J.-P. Belville, délégué du parti Les Républicains de la 1ère circonscription, ouvrait hier soir à Charnay une séquence nouvelle vers l’élection du président du parti LR.

POLITIQUE - Gilles Platret : «Il ne faut pas donner d’air à ce gouvernement et je souhaite qu’il soit renversé»

Le Maire de Chalon et Président des Républicains 71, qui dira d’ici une semaine s’il est effectivement candidat à la Présidence des Républicains, se confie dans une longue interview. La première depuis de longs mois.

EXPRESSION CITOYENNE : « L’avortement est un droit constitutionnel » rappelle Femmes solidaires

« Les femmes du monde entier ne le savent que trop bien : un droit n’est jamais acquis en patriarcat, il n’est jamais que le fruit d’un rapport de force. Les Américaines en font actuellement la brutale expérience :

LEGISLATIVES EN SAÔNE-ET-LOIRE : Les résultats circonscription par circonscription

Jusqu'à 56,47 % d'abstention, sur la circonscription de Chalon-sur-Saône ! Le département compte 5 circonscriptions. 4 sortants ont été réélus.es hier.

LÉGISLATIVES - Benjamin Dirx : « Je serai le député de l'ensemble des citoyens de la circonscription »

Il a annoncé un premier projet de loi sur lequel les députés vont se prononcer très rapidement : le projet de loi anti-inflation

LÉGISLATIVES : 15 mesures incontournables de Femmes solidaires 71 pour l’égalité femme-homme

« Nous, Femmes Solidaires de Saône et Loire, association féministe, laïque, universaliste et abolitionniste de la prostitution, demandons aux candidat-e-s aux élections législatives des 12 et 19 juin de s’engager dans le combat pour l’égalité entre les femmes et les hommes. »

LÉGISLATIVES EN MÂCONNAIS-CLUNISOIS : L'association P.R.E.S.E.N.C.E. de Loché interpelle les candidats sur la révision du PLU

Actualisé - L'association est vent debout contre le projet de révision du PLU de Mâcon, dont Loché est une commune associée et donc directement concernée. Philippe Radal, son président, et Jean-Paul Marchal, membre du Bureau, ont interpellé les candidats aux législatives par une lettre qui leur a été adressée et dont voici le contenu :

POLITIQUE : Jean-Philippe Belville (LR) passe dans l'opposition au conseil municipal de Mâcon

Conseiller municipal de la Majorité depuis 2020, il explique sa décision dans un communiqué.