samedi 25 juin 2022

En Bourgogne-Franche-Comté, l’emploi se stabilise au quatrième trimestre 2021. Soutenu par la croissance de l’intérim, l’emploi privé continue sa progression et compense le recul de l’emploi public. Les effectifs dans le commerce sont en hausse. Ils sont stables dans la construction. L’emploi industriel poursuit son léger recul tandis que dans les services marchands comme non marchands, les effectifs s’orientent à la baisse ce trimestre.

Les créations d’emplois dans le privé compensent les pertes du secteur public au quatrième trimestre

Après une progression continue sur les cinq trimestres précédents, l’emploi salarié en Bourgogne-Franche-Comté au quatrième trimestre 2021 se stabilise. La région enregistre 940 emplois supplémentaires (+ 0,1 %). L’emploi privé progresse de 0,3 %, soit 2430 emplois de plus. Le secteur public perd 1 490 emplois et recule de 0,6 %.

En France, la progression est plus marquée, le nombre d’emplois augmente de 0,4 %. L’emploi privé est le moteur de cette croissance. Il progresse de 0,6 % et compense la baisse de 0,2 % du secteur public.

La vigueur de l’intérim soutient l’emploi salarié ce trimestre

Seul secteur en forte croissance dans la région, l’intérim progresse de 7,3 % ce trimestre. La hausse de l’emploi se poursuit dans le commerce, ses effectifs augmentent de 0,6 %.  Dans les autres secteurs, les évolutions sont beaucoup moins marquées. L’emploi dans la construction se stabilise, + 0,2 % 0,2 %. La tendance s’inverse dans les services marchands hors intérim, - 0,1 % ce trimestre contre + 0,5 % au précédent. Le gain de 320 emplois dans l’hébergement-restauration (+ 1,0 %) ne compense pas les suppressions dans les services aux ménages et les services aux entreprises, respectivement - 0,5 % et - 0,2 %, après des gains de 1,5 % et 0,5 % au trimestre précédent. Toujours contraint par les difficultés d’approvisionnement, l’emploi industriel poursuit son recul avec une perte de 0,1 %. Ce repli provient, notamment, de la dégradation dans le secteur de la fabrication de matériels de transports. Les effectifs diminuent de 0,7 % après une baisse de 0,3 % au troisième trimestre.

Plus gros employeur de la région, le secteur des services non marchands perd 0,4 % d’emplois ce trimestre après une hausse de 0,3 % au troisième trimestre

 

Évolution de l’emploi salarié par secteur en Bourgogne-Franche-Comté

 

Évolution de l’emploi salarié dans les principaux secteurs en Bourgogne-Franche-Comté

Sur un an, l’emploi continue à se redresser mais ne retrouve pas encore son niveau d’avant-crise

Sur un an, la Bourgogne-Franche-Comté enregistre 12 000 emplois supplémentaires, soit une hausse de 1,2 %. Cette croissance se concentre essentiellement dans les services marchands hors intérim qui gagnent 6 390 emplois. Le commerce et le secteur intérimaire augmentent leurs effectifs de plus de 3 000 emplois chacun. En revanche, les services non marchands perdent 2 000 emplois en un an, soit une baisse de 0,6 %. L’industrie, quant à elle, résiste avec seulement 0,1 % de ses effectifs qui ont disparu. L’emploi total dans la région demeure légèrement en dessous de son niveau d’avant-crise, - 0,3 %, soit 2 800 emplois. Cependant le secteur privé, hors intérim et agriculture, retrouve son niveau de fin 2019.

Seule la Côte-d’Or perd des emplois ce trimestre

Au quatrième trimestre 2021, tous les départements de la région gagnent des emplois, à l’exception de la Côte-d’Or Elle perd près de 1 200 emplois ce trimestre. En dehors du commerce, tous les secteurs sont en repli dans ce département. Les services contribuent fortement à cette dégradation.

Les effectifs restent stables en Saône-et-Loire. Le Doubs enregistre la progression la plus significative, avec 700 emplois supplémentaires (+ 0,4 %). Il bénéficie d’une croissance très forte de l’intérim (+ 17,0 %). Les effectifs intérimaires augmentent aussi fortement dans le Territoire de Belfort (+ 14,2 %).

 

Évolution trimestrielle de l’emploi salarié par département et secteur

 

 

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Forte chaleur attendue entre jeudi et samedi

Une vague de chaleur arrive ce mercredi. L'ARS rappelle les gestes simples mais essentiels pour prévenir les effets de la chaleur.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La Fondation groupe EDF lance un appel à projets aux associations

Le Comité Mécénat territorial de la Fondation groupe EDF en Bourgogne-Franche-Comté lance l’appel aux associations engagées dans les domaines de l’environnement, de l’éducation et de l’inclusion. 

GUERRE EN UKRAINE : La Bourgogne-Franche-Comté solidaire du peuple ukrainien

Cent trente palettes de matériel médical et sanitaire collectées en Bourgogne-Franche-Comté pour contribuer à la solidarité en faveur du peuple ukrainien…

VINS DE BOURGOGNE : Les lauréats de la 109e édition du tastevinage dévoilés

Parmi eux, de nombreux vins du Mâconnais et du Beaujolais. 

COVID-19 : 69 classes fermées au 17 mars dans l'Académie de Dijon

C'était 2 classes fermées la semaine dernière.