jeudi 7 juillet 2022

 

L’association tenait son assemblée générale ordinaire jeudi dernier à la salle familiale de Champlevert.

Cette réunion, présidée par Jean-Paul Buchillet et animée par Bénédicte Flament, directrice, avec la participation de deux anciens salariés en insertion sociale professionnelle Marzena et Ghanim, de salariés permanents, de bénévoles, et d’administrateurs a été particulièrement bien suivie. Elle a été l’occasion de dresser le bilan de l’année 2021, de présenter et d’échanger avec les adhérents et les équipes de l’association sur les projets en cours et à venir, ainsi que sur les orientations.

Les Jardins de Cocagne de Mâcon est une association adhérente au réseau national « Cocagne » qui fédère 110 jardins en métropole et à l’île de la Réunion. C’est une structure de productions maraîchères biologiques à vocation d’insertion sociale et professionnelle avec un statut de chantier d’insertion par l’activité économique agréé par l’État. Elle a été crée il y a 25 ans en avril 1997. Depuis, la structure a beaucoup évolué grâce à la confiance maintenue avec les partenaires institutionnels et la dynamique développée dans le respect de ses principes et de ses valeurs.

La production de l’année 2021, malgré les difficultés liées à la pandémie et aux conditions climatiques du printemps et de l’été, a été de 106 tonnes de légumes commercialisées auprès des 640 familles adhérentes, les locavors de Belleville et de Romanèche-Thorins, la Ruche qui dit oui de Saint Désert, de restaurateurs partenaires, un restaurant scolaire et un centre de vacances d’été ainsi que sur le marché Lamartine du samedi à Mâcon.

Un partenariat avec la MSA, la CAF, le CCAS de Mâcon et le Secours Catholique de Cluny permet de mettre en place le dispositif « paniers Bio solidaires » pour venir en aide à des personnes en difficulté en raison des divers confinements et aux familles à revenus modestes.

L’équipe de salariés permanents est composée de 8,44 ETP (Equivalent Temps Plein). Malgré un contexte économique 2021 peu favorable, 67 salariés recrutés (soit 23,50 ETP) dans le cadre de contrats aidés dans la limite de 24 mois ont participé à la production de légumes, dont 61% en sortie positive (formation ou emploi) dont 39% en emploi durable. Les profils des salariés en contrats aidés sont à 69% des hommes et 31% des femmes, la tranche d’âge 26 à 50 ans représente 61%.

Au cours de l’année écoulée, de nouveaux partenariats innovants ont également été établis avec les associations « Rayon Local » qui livrent chaque semaine à vélo directement à domicile ou sur le lieu de travail les paniers de plusieurs adhérents sur la zone Mâcon, Charnay-lès-Mâcon, Saint-Laurent-sur-Saône, et les « Petites cantines » cantine collective participative et solidaire.

L’année 2022, va permettre aux Jardins de Cocagne de poursuivre leur évolution :

  • Mettre en place l’agrandissement des locaux et la création d’une vraie boutique de vente.
  • Poursuivre la montée en puissance de Melting Popote dans le Clunysois pour assurer la transformation de légumes.
  • Amplifier les partenariats avec le tissu économique local, la distribution des paniers bio, l’accompagnement auprès des jardiniers dans leurs différents projets de vie.
  • Garder la confiance des partenaires institutionnels, la dynamique des bénévoles, la solidarité.
  • Continuer d’intervenir, de sensibiliser, d’accompagner et d’agir en prévention auprès des hommes et femmes en situation de précarité

Sur le plan financier (exercice 2021), l’ensemble des activités a généré un chiffre d’affaires de 1,2 millions €, en progression, et un résultat positif de 2 588 €.

La gestion des Jardins de Cocagne de Mâcon a permis d’obtenir de bons résultats tant en activité que sur le plan comptable.

Dans cette période de transition socio-écologique amorcée, et dans nos sociétés qui cherchent des repères pour vivre ensemble, les Jardins de Cocagne de Mâcon ont résolument décidé de jouer leur partition.

Bernard Suc

 

LA ROCHE VINEUSE : Les Entre'preneurs.es en pique nique festif à Ecogit'actions

Ecogit’actions a coordonné, pour la 5ème année, « le pique-nique Entre’preneurs ».

MÂCON - Conseil municipal : Avis favorable et unanime pour la ZAC Saône digitale !

Actualisé : les précisions sur la position des élus Mâcon citoyens

ÉCONOMIE - Vins de Bourgogne : 3ème année consécutive de croissance à l'export vers le Royaume uni

Le Royaume uni est le 2ème marché en volume et en valeur des vins de Bourgogne

CHARNAY-LES-MÂCON : L’entreprise Coffratech béton a fêté ses 10 ans

Les deux frères, Ali et Beytullah Olcay, fondateurs et directeurs associés de l’entreprise, ont souhaité retracer le chemin parcouru auprès de leurs compagnons, à l’occasion d’une belle fête d’entreprise.

MÂCON : Les Jardins de Cocagne, une association dynamique qui continue d’évoluer

L’association tenait son assemblée générale ordinaire jeudi dernier à la salle familiale de Champlevert.

PRISSE : 2021, une année « presque » parfaite pour les Vignerons des Terres Secrètes

C’est ce qui se dégage de l’assemblée générale annuelle et ordinaire qui s’est tenue vendredi 6 mai au chai de Prissé.

ECONOMIE : Dirigeants.es d'entreprise, donnez votre avis sur les priorités de la CCI Métropole de Bourgogne dans les 5 prochaines années

Quelles doivent être les priorités d’actions pour les CCI à l’avenir ? Chefs d’entreprises, dirigeants et entrepreneurs, participez à la consultation des CCI, réagissez aux propositions et déposez les vôtres : vous avez la parole jusqu’au 5 juin ! 

MÂCON : Orgamy, la start-up mâconnaise n’a pas fini d’innover

Ce lundi, Orgamy accueillait Jean-Patrick Courtois, au Locow rue Victor Hugo à Mâcon. Récompensée en mars par le prix du Talent du numérique 2021, l’entreprise continue d’améliorer sa plateforme de secrétariat numérique afin d’améliorer l’organisation des soins complexes sur tout le territoire national.

Télétravail et coworking : un développement post-covid avec Locow Coworking

Avec la crise sanitaire, le télétravail est un modèle qui s’est grandement répandu au sein des entreprises. Malgré l’allègement des mesures, le distanciel reste à la page. Le point avec Thierry Valdor, patron de Locow coworking à Mâcon, qui a lancé les chèques télétravail.

ENTREPRISES : Ubitransport (Mâcon) acquiert ACTOLL pour former un leader de la mobilité intelligente

Le 5 avril 2022, Ubitransport acquiert la société ACTOLL. Le rapprochement de ces deux acteurs majeurs donne naissance à un groupe leader de la mobilité intelligente combinant billettique connectée et solutions de paiement, capable d’adresser tout type de besoin et de territoire.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Les entreprises anticipaient une croissance de leurs activités en 2022

La Banque de France publie les résultats de son enquête annuelle sur l’activité des entreprises en Bourgogne-Franche-Comté. Les données sont encourageantes, mais à prendre avec mesure car l'étude a été réalisée avant le conflit en Ukraine...

ENTREPRISE : La sécurité, priorité numéro un chez Metso Outotec France

400 ! C’est le chiffre du jour pour Metso Outotec France. 400 comme le nombre de jours consécutifs sans accident de travail avec arrêt !

ÉCONOMIE : À Mâcon, les structures d'insertion et les entreprises locales se rencontrent pour évoquer des partenariats

Sur l’invitation de BGE et du Dispositif Local d’Accompagnement (DLA), en partenariat avec le Pôle Ressources Insertion par l’Activité Economique et le FQP (France Qualité Performance), une trentaine de personnes s'est réunie vendredi matin pour un petit déjeuner RSE au restaurant Le Comptoir d’Antoine à Mâcon.

ÉCONOMIE - Défaillances d'entreprises : La Saône-et-Loire s'en sort plutôt bien sur l'année 2021

Le groupe Altares a dévoilé les chiffres des défaillances d’entreprises en Bourgogne-Franche-Comté pour l’année 2021.

ST-MARTIN-BELLE-ROCHE : L'usine eurosérum devrait fermer au 3ème trimestre 2022

119 emplois sont menacés sur le site de St-Martin-Belle-Roche annonce ce jour la coopérative laitière française Sodiaal dans un communiqué.

MÂCON : Le Traiteur du Val de Saône face à la crise sanitaire

Alex Bénat, associé avec Clément Badet, s’exprime concernant son activité de traiteur pendant cette période de pandémie.

ÉCONOMIE : Plus de 17 millions d'€ de plus pour la filière nucléaire en Saône-et-Loire

Une enveloppe accordée dans le cadre du plan France Relance à 11 projets.

ENTREPRISE : Mathilde Créations rachète Decoclico.fr à Adeo

Quatre ans après sa reprise à la barre du tribunal par Labruyère Développement et Industrie, branche Capital investissement du Groupe Labruyère, Mathilde Créations affiche aujourd'hui une belle santé et une présence forte à l'international, dans l'univers de la décoration et du parfum d'intérieur.

MÂCON : Le salon du vrac industriel VRAC TECH se tient au Spot cette semaine

Un évènement fédérateur pour les entreprises industrielles intégrant la gestion du vrac dans leurs installations, à tous les stades du process et de la manutention.

ST-AMOUR : Un salon en région vaut mieux que Paris pour Louise Hérault (Louh Maroquinerie)

Elle était une des très rares entrepreneuses de la région de Mâcon à participer au salon parisien MIF (Made in France) qui s'est déroulé du 11 au 14 novembre porte de Versailles. Rencontre.

ENTREPRISES : "Nous sortons peut-être de la crise sanitaire, mais sûrement pas de la crise économique" pour la CPME71

Thierry Buatois, président de la CPME71, répond à quelques questions au lendemain de l'intervention télévisée d'Emmanuel Macron.